Gutaifan au Haras des Faunes: Alain Chopard tient son nouveau dragster !

04/11/2020 - Mercato des étalons
Grand amateur de vitesse et de précocité, l'éleveur bâtisseur Alain Chopard tient son nouvel étalon au Haras des Faunes dans le Sud-Ouest. Il vient en effet d'acheter Gutaifan, premier fils de Dark Angel à être entré au Haras, et qui a gagné deux Gr.2 à 2 ans, en plus de se placer 2e du Morny de Shalaa. Ses premières générations gagnent à 2 ans, et ont déjà donné Fev Rover, gagnante du Calvados devant Plainchant cette année. 

Gutaifan arrive au Haras des Faunes

" C'est un cheval qui a prouvé qu'il savait faire des 2 ans qui gagnent. Il en a déjà beaucoup. Je cherchais un étalon de ce type, et on m'a proposé Gutaifan. Il s'est mis en évidence cette année avec Fev Rover, qui a tout de même battu Plainchant, l'une de nos meilleures 2 ans françaises. Il me rappelle le profil d'Indian Rocket, que j'avais recruté après quelques années après ses débuts en Irlande dans un haras tourné vers la vitesse. J'avais eu beaucoup de réussite avec lui, espérons qu'il en soit de même avec Gutaifan !". Créateur et bâtisseur du Haras des Faunes, Alain Chopard nous parle en ces termes de sa nouvelle recrue Gutaifan, qui est le premier fils du génial Dark Angel à être entré au Haras en 2016, après une carrière riche à 2 ans sur les pistes françaises et anglaises. Après plusieurs saisons à Yeomanstown Stud aux côtés de son phénomène de père, voilà que ce gris à la production précoce et rapide débarque dans le Sud-Ouest, une région adepte du genre, qui saura reconnaître et apprécier ses qualités. 

 

Vu en 2020, à L'Irish Stallion Trail, Gutaifan a blanchi, comme son père Dark Angel

 

Entraîné par Richard Hannon, Gutaifan avait été acheté 75 000€ foal, étant un fils de la valeur montante Dark Angel, et un cousin de Maraahel, double lauréat des Hardwicke Stakes (Gr.2) à Royal Ascot. Sous les couleurs d'Al Shaqab Racing, il a fait une grande saison de 2 ans. Gagnant de son maiden puis d'une bonne course à conditions, il a ensuite enchaîné en remportant le prix Robert Papin (Gr.2) à Maisons-Laffitte. Il a ensuite conclu 2e du prix Morny (Gr.1), devancé par le phénomène Shalaa. Loin d'avoir terminé sa saison, il a gagné son deuxième Gr.2 à Doncaster, dans les Flying Childer Stakes, une épreuve remportée par des étalons tels que Green Desert, Sir Prancealot, Zebedee ou encore Ardad. Que des vecteurs de vitesse et précocité !. 

 

Alain Chopard

 

Gutaifan n'a pas échappé à cette règle au Haras. Il a démarré aux côtés de son père Dark Angel, qui était devenu une référence européenne, à Yeomanstown Stud. Ayant beaucoup sailli dès ses débuts, il a démarré de belle manière, avec 29 gagnants de 2 ans en 2019, pour leur première année en piste. Cette année, il a obtenu ses gagnants black-types qui lui manquaient, avec Sardinia Sunset, gagnante de listed à Salisbury en juillet, et surtout Fev Rover. La pensionnaire de Richard Fahey a enchaîné une listed puis le prix du Calvados (Gr.2) sur 1400m à Deauville, en battant le phénomène Plainchant, l'une de nos meilleures 2 ans françaises. Fev Rover a confirmé en terminant 4e du prix Marcel Boussac (Gr.1), après avoir connu tous les malheurs du monde dans la ligne droite. En France, Mathieu Palussière a aussi entraîné Fan Club Rules, gagnante en mai de ses 2 ans, puis trois fois 4e au niveau groupe en France et en Angleterre. Bref, Gutaifan sait transmettre ses qualités, de la vitesse et de la précocité, des critères qui font la loi sur le marché à l'heure actuelle. 

Grand adepte de ce crédo, célèbre producteur de 2 ans, Alain Chopard voit bien évidemment une opportunité avec Gutaifan, qui correspond parfaitement au Sud-Ouest, connu pour son amour de la précocité. Gutaifan a connu une vive concurrence sur ce marché outre-Manche, qui sera moins forte en France. Il est encore populaire aux ventes, la preuve en est avec les yearlings d'octobre ARQANA. Une de ses filles a été acheté 65 000 € par Mandore, pour être entraînée en France par Fabrice Chappet. Gutaifan verra son tarif revu à 3500 €, et vous attend au Haras des Faunes. 

 

Fev Rover (à gauche), gagnante du Calvados devant l'excellente Plainchant (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Goken, étalon alliant vitesse et précocité "Made in France"

Si nos voisins anglais et irlandais restent les maîtrespour rentrer des étalons dont les premières générations sortent gagnantes dès l’âge de deux ans, la France peut aujourd’hui compter sur Goken, auteur d’un tonitruant début de saison, avec ses premiers produits déjà lauréats en piste. Un modèle de vitesse et de précocité, qui trouve ses racines dans une région faite pour produire des gagnants à deux ans : le Sud-Ouest.