Grand Show Anglo 2020: l'année Santo Rini et Pierre Pilarski. Toutes les photos, vidéos et résultats

16/09/2020 - Ventes & Shows
Organisé hier mardi 15 septembre à La Teste, le Grand Show Anglo 2020 a vu l'avènement du lot n°44, Santo Rini, un fils de Ragtime Pontadour présenté par le Haras des Granges, qui a été sacré Champion Suprême cette année et acheté par Pierre Pilarski lui-même, gratifiant une nouvelle fois de sa présence au plus grand événement de l'Anglo-Arabie française. Résumé, résultats, photos et vidéos ci-dessous.

Le Champion Suprême, Santo Rini

 

Organisé comme le veut la coutume sur le très joli hippodrome de La Teste-de-Buch, en Gironde, le Grand Show Anglo offrait cette année un plateau de haut-vol, avec 94 pouliches et poulains Anglo-Arabes de 2 ans aux origines prestigieuses et tous très bien présentés par leur éleveur respectif. Si la chaleur était redoutée en Nouvelle Aquitaine ce mardi 15 septembre, comme cela peut souvent être le cas dans cette magnifique région du Sud-Ouest, ce sont pourtant bel et bien la grisaille et la pluie qui se sont invitées une bonne partie de la matinée, une première depuis que ce grand événement de l'Anglo-Arabie française se déroule à La Teste ! Qu'à cela ne tienne, le soleil a fini par faire sa réapparition, notamment sur le ring de la ligne droite de l'hippodrome de La Teste, où les différents gagnants de chaque section nous ont tous impresionnés de par leur modèles et leurs allures.

 

VOIR TOUS LES RESULTATS, VIDEOS ET PHOTOS

 

 

 Toby Jones, François Rohaut, Paul Coudrec, Patrice Détré, Isabelle Gallorini, Mathieur Daguzan-Garros, Jean-Claude Daguet, Chloé de Salvador et Santo Rini

 

Honneur aux mâles à 37.5% et plus de sang arabe dont la palme est revenue au lot n°8, Feng Shui du Pécos, pur produit du Haras du Pécos de Sophie de Courval et Patrick Davezac, car fils de l'étalon maison Fairplay du Pécos et troisième produit de Felee, double lauréate en course et soeur des bonnes Flamb'ee, Furie, Fracassée, Frappée, Fofolle et Flinguée. Dans le pendant féminin de cette section, la victoire est revenue au lot n°39, Muse Arédienne, une fille d'Hasawood de Bordes et de Jolie Music du Lac, et petite-fille de la grande Jolie Perle du Lac, impeccablement présentée par Jean-Charles Escalé pour le compte de Patrick Mirablon, l'éleveur de la pouliche.

 

Pierre Pilarski

 

Autre catégorie, celle des Anglo-Arabes de 25 à 37.5%, où le lot n°44 Santo Rini, un fils de Ragtime Pontadour et Théra présenté par le Haras des Granges, s'est imposé chez les mâles, tandis que le lot n°50, Black Magic Woman, issu du croisement entre Ragtime Pontadour et La Sombra, est ressortie victorieuse chez les femelles, pour la plus grande joie de son éleveur, le cantalou Jean-Claude Vedreine, dont c'était la toute première participation au Grand Show Anglo. Comme entrée en matière, on ne peut guère faire mieux !

 

Rumpelstinsking (Thérus & Zumba Beach)

 

Est venu ensuite le tour des Anglo-Arabes ayant entre 12,5 et 25% de sang arabe, dont le lot n°77, Rumpelstinsking, un fils de Thérus et de la "pur" et gagnante en course Zumba Beach présenté par le jeune Mathieu Masounave, est ressorti vainqueur chez les mâles, tandis que le lot n°91, Illusion de Lagarde, fille de Vision d'État et de la bonne Reine Lauteix (Grand Prix des Pouliches à 25%) présentée par l'Écurie Couderc a brillé chez les femelles dans cette même section.

 

Muse Aredienne, Championne dans la catégorie Femelles 

C'est alors qu'une lutte à deux s'est engagée entre la meilleure femelle et le meilleur mâle de cette édition 2020 du Grand Show Anglo de La Teste, à savoir Muse Arédienne et Santo Rini. Ce n'est qu'au terme d'une (très) longue délibération que les membres du jury, à savoir Isabelle Gallorini, Patrice Détré, François Rohaut, Christophe Ferland, Jean-Claude Daguet, Anthony Baudouin, Toby Jones et Jean-Pierre Deroubaix, ont finalement jeté leur dévolu sur le fils de Ragtime Pontadour et Théra, dont le modèle et les allures n'ont fait qu'enthousiasmer membres du jury et public au fur et à mesure de ses passages sur le ring.

 

Feng Shui du Pécos

 

Né et élevé dans le Gers, chez Mathieu Daguzan-Garros, au Haras des Granges, Santo Rini n'est autre que le descendant d'une très bonne souche initiée à l'époque par Jean Laborde, étant l'arrière-petit-fils de L'Abeille, la mère de L'Ossaloise, lauréate à douze reprises dont deux fois en obstacle, et deuxième du Grand Prix des Anglo-Arabes dans le "vieux" Longchamp, ainsi que d'Anaphi, jument deuxième d'un Grand Prix d'Aquitaine, à Dax, et dont l'un de ses produits, Théra, la mère de Santo Rini a permis à Mathieu Daguzan-Garros d'effectuer un come-back triomphal chez les Anglo-Arabes.

 En effet, cette dernière s'est pleinement révélée au haras, devenant notamment la mère de Thirassia, triple lauréate sur les obstacles dont une fois dans le Grand Steeple-Chase des 4 ans Anglo-Arabes, à Pau, ainsi que d'Atlantide, deuxième de la Poule d'Essai à 12.5%, et autre Fira, jamais plus loin que troisième en cinq tentatives, avec notamment deux victoires à son actif en 2020 pour la casaque de Pierre Pilarski.

 

Black Magic Woman, gagnante de la section femelles de 25à 37,5%, pour la 1ère participation à un concours de son éleveur, Jean-Claude Vedreine

 

C'est d'ailleurs le plus célèbre des propriétaires barbus de France qui s'est porté acquéreur de Santo Rini, un peu plus tôt dans la journée. Déjà très actif l'an dernier pour y avoir fait l'acquisition de Fira et Frip'Ouille, deux pouliches de 3 ans entraînées par Didier Guillemin qui se sont imposées cette année, Pierre Pilarski a de nouveau montré son attachement au plus grand événement de l'Anglo-Arabie française. Il était en effet présent dès la veille au soir, à l'occasion de la remise des prix des meilleurs Anglo-Arabes de courses de l'an dernier. Un prix spécial a été décerné par le comité organisateur à la championne du Haras du Bosquet de Véronique Laborde, la reine Genmoss dont il est coprorpiétaire, invaincue en treize tentatives dont la dernière a eu lieu ce samedi, à Chantilly, sous ses yeux, dans le Grand Prix des Anglo-Arabes.

 

Illusion de Lagarde, vainqueur de la section Femelles de 12,5 à 25%

 

 

Visiblement très touché par cette distinction, celui qui est également l'heureux propriétaire des cracks trotteurs Bold Eagle et Face Time Bourbon ainsi que de l'étoile montante de l'obstacle, Galleo Conti, a prononcé un discours empreint d'une émotion, d'une véracité, et d'une humilité exceptionnelles qui ont tout bonnement fait se lever et applaudir à tout rompre l'assemblée présente dans les tribunes de La Teste, ce lundi soir. "Ce n'est pas à vous de me remercier d'être arrivé chez vous, mais bien moi. Oui, c'est à moi de vous remercier, la grande famille de l'Anglo-Arabie, de m'avoir accepté dans votre communauté, où le sentiment de fraternité y est très fort et où je m'y sens très à l'aise, alors que je proviens d'un autre monde, totalement différent". La grande classe ! À noter que Pierre Pilarski a également acheté le lot n°78, If Vergoignan, un fils de Shrek et Animamea du Castel présenté par Françoise Thusseau ayant terminé quatrième de la section des hongres et mâles de 12,5 à 25%.

 

GALERIE PHOTOS DU GRAND SHOW ANGLO 2020

 

Le Show Anglo a démarré, traditionnellement, par la soirée des éleveurs, la veille au soir

 

L'entourage de Genmoss a été, tout naturellement, récompensé

 

L'entourage de Genmoss, Véronique Laborde, Didier Guillemin et sa femme, Pierre Pilarski et Gilles Lorenzi

 

Pierre Pilarski

 

La Teste de Buch, on y est !

 

Didier Giethlen, la fourche sur l'dos, avant de présenter ses poulains

 

C'est parti pour le Show !

 

Tout ceci, en respectant les consignes sanitaires

 

Et avec une petite invitée de dernière minute, une petite pluie

 

Et pendant ce temps là, l'entraînement continue

 

Moment crucial, le jury s'avance pour désigner les lauréats

 

La tente aura préservé de la pluie, le matin et du soleil, l'après-midi

 

Certains éléments étaient gentiment discipés...

 

Mais sans aucun problème


Voir aussi...