Craven Breeze Up : 240 000 Guinées pour une fille de Dabirsim !

14/04/2021 - Ventes & Shows
La célèbre Craven Breeze Up, organisée par Tattersalls durant le mini-meeting de Newmarket, a présenté cette année un solide catalogue, qui a permis à un étalon français de se distinguer tout particulièrement. Le sire de Grandcamp, Dabirsim, a en effet briller avec deux lots à 190 000 et 240 000 €, son top price étant une soeur de l'estimé Craps acquise par le grand entraîneur Andrew Balding. 

La Craven Breeze Up, directement sur la colline de Newmarket, est une porte d'accès pour Royal Ascot 

 

Au coeur d'une saison toujours plus compliquée en terme de commerce, Tattersalls a innové avec la Craven Breeze Up, et investi pour booster un marché du 2 ans qui attire les acheteurs par son "click and collect" ultra-rapide voire immédiat. En effet, on peut acheter un 2 ans prêt à courir ou presque, et pourquoi pas gagner à Royal Ascot dès le mois de juin. C'est en tous cas le rêve de plusieurs acheteurs, et c'est pourquoi Tattersalls a lancé un super bonus ! En effet, si l'un des "gradutates" de cette Breeze Up 2021 s'impose dans une épreuve de 2 ans à Royal Ascot, il se verra décerné un bonus exceptionnel de 125 000 £ (100 000 pour le propriétaire, 25 000 pour le consigner du cheval) ! Le même bonus sera à la clé si un cheval de cette Craven Breeze Up gagne un Gr.1 en Europe à 2 ans ! Cette offre a totalement incité les acheteurs à s'intéresser à cette vacation, avec de beaux résultats pour les 65 premiers lots présentés hier.

 

Le top-price de la première partie de vente a été cette fille de l'américain Practical Joke...qui retourne aux USA ! 

 

Si le top price a été atteint par une fille du jeune étalon américain Practical Joke, vendue pour 360 000 Gns à Alex Elliott qui agissait pour le compte de Peter Brandt, la vacation a permis à nos étalons français de s'illustrer. Devenu un sire confirmé au Haras de Grandcamp, Dabirsim a l'avantage d'avoir déjà sorti une gagnante à 2 ans à Royal Ascot, Different League. Cette popularité outre-Manche s'est traduite sur le ring, avec une pouliche qui a attiré le top entraîneur anglais Andrew Balding, finalement acheteur à 240 000 guinées ! Elevée par Christopher Hirst et les associés du Haras du Buff, la jolie pouliche se présentait comme une soeur de l'invaincu Craps, espoir de Jockey Club pour la team Rouget. Précoce dans son modèle et son attitude, son entourage espère avoir touché une nouvelle Different League ! Quelques temps après, Dabirsim s'est encore mis en avant avec un mâle adjugé 190 000 Guinées à Michael O'Callaghan. Ce petit fils de l'excellente Sandbar a été élevé par Lady O'Reilly. Les deux "Dabirsim" étaient issus de pinhooking réalisé à ARQANA. 

 

La fille de Dabirsim et Ironique a été achetée 240 000 Guinées par Andrew Balding !


 

Autre étalon français qui peut se targuer d'avoir fait un gagnant de 2 ans à Royal Ascot (NDLR: Tactical dans les Windsor Castle Stakes), Toronado a été dans le viseur de l'américaine Kerri Radcliffe. Elle a ainsi signé 210 000 Gns pour une fille du sire de Bouquetot nommée Babycri, et élevée en France par Ivano Ricci. Achetée seulement 33 000 € yearling, cette cousine du crack sprinter et bon étalon Equiano portera vraisemblablement les couleurs de Peter Leidel. Ce dernier était le co-propriétaire de la fameuse Lady Aurelia, pouliche américaine qui avait fait une campagne européenne de toute beauté à 2 ans, en gagnant à Royal Ascot notamment. L'américain espère y retourner avec Babycri, qui sera entraînée en Angleterre pour le coup, par Richard Hannon. Nous noterons aussi une vente à 100 000 Gns pour Siyouni, un poulain d'Almanzor qui s'envole pour les Etats-Unis à 65 000 Gns, ou encore un Recorder à 52 000 Gns pour l'entraîneur de Newmarket Tom Clover

 

Kerri Radcliffe a acheté une fille de Toronado pour espérer aller à Royal Ascot dès cette année...affaire à suivre très rapidement !

 

D'un point de vue global, les chiffres sont excellents, avec 85% de vendus pour un prix moyen avoisinant les 100 000 Gns ! Beaucoup d'autres lots ont dépassé la barre des 200 000, à savoir des produits de Mehmas, Oasis Dream, Lope de Vega, Night Of Thunder, et bien sûr Kingman. Avec ce bonus mirifique à la clé, Tattersalls a su attirer les acheteurs venus nombreux pour trouver un futur vainqueur à Royal Ascot... Espérons que la chance soit avec eux, car la compétition sera rude ! 

 

VOIR LES RESULTATS DU JOUR 1


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Tattersalls Autumn Horses in Training Sale: une demande accrue et un top-price historique

À l'issue de ces quatre jours de vente, et malgré les fortes contraintes imposées par la crise sanitaire actuelle, la vente d'automne de chevaux à l'entraînement de Tattersalls a fait plus que bien tenir sa partie, avec un taux de vendus avoisinant les 90%, et un top-price historique, généré par la vente du "FR" English King pour la somme de 925.000 guinées à un syndicat de néo-zélandais et d'australiens. Tous les détails ci-dessous !