Demain : Ascot
London Sale
Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet

Chaser Day 2018 : Géraldine Cillo contre ... elle-même, l'élevage Figerro fait très fort

15/06/2018 - Ventes élevages
Pour sa deuxième participation à un concours de modèles et allures, la jeune éleveuse Géraldine Cillo a trusté les premières places chez les foals tandis que le très expérimenté Haras de Saint-Voir s’impose chez les 2 ans mâles. Chez les pouliches, là aussi c’est une jeune éleveuse, Elodie Bellet venue de l’Aveyron, qui s’impose alors que le local Jean-Pierre Durand gagne chez les yearlings. Résultats, vidéos individuelles et photos à découvrir.
Géraldine Cillo et sa foal femelle par Vision d'Etat, championne suprême des foals du Chase Day 2018
 
 
VOIR TOUS LES RESULTATS, VIDEOS INDIVIDUELLES ET PHOTOS
 
 
Du jamais vu, une seule et même éleveuse a trusté les premières places dans un concours de foals. Venue des sports équestres, Géraldine Cillo est officiellement installée jeune agricultrice depuis 2017, année durant laquelle elle a fait naître ses premiers poulains de courses. Au Chaser Day 2017, la jeune femme avait participé à son premier concours en présentant un poulain d’Evasive’s First et de Terebela nommé aujourd’hui Halcyon. Ce mâle avait fini 2ème de sa section et c’est sa sœur qui l’a vengé au Chaser Day 2018. La pouliche de Vision d’Etat et Terebela (Muhtathir) s’est en effet distinguée d’une part chez les femelles en étant sacrée meilleure foal femelle du concours mais aussi en battant le meilleur mâle, un compagnon de pré venant lui aussi de l’Elevage Figerro.
 
Elle qui n'a débuté que très récemment, Géraldine Cillo se retrouve d'emblée couverte de cadeaux, et surtout elle a décroché le 2 premiers prix offerts par Pascal Noue, du Haras de la Hêtraie, qui donnait 1 saillie du très confirmé Great Pretender au lauréat et une saillie du jeune Bathyrhon à son dauphin, soit un total d'environ 10.000 € !
 
 

La championne suprême est une petite nièce de Celtic Morinière, gagnant il y a 14 ans du Grand Steeple-Chase de Deauville
 
 
Géraldine Cillo a repris une ancienne ferme de vaches charollaises sur plus de 50 hectares à 5 minutes de l’hippodrome de Paray-le-Monial sur laquelle les terres étaient vierges de chevaux. Elle a d’abord commencé l’élevage de chevaux de sport, dont elle a toujours plusieurs poulinières, grâce à son grand-père et a pris son premier étalon pur-sang en 2018 avec Nom De D’Là qui a sailli près de 30 juments cette saison. C’est à Volesvres précisément qu’elle s’est installée ce qui fait d’elle la voisine d’Alexandrine Berger et Catherine Boudot.
 
 
Pascal Noue a remis à Géraldine Cillo ,une saillie de Great Pretender
 
 
Très émue jusqu’à exploser en larmes au retour aux boxes, Géraline Cillo nous a expliqué le destin de Terebella, la mère de la championne suprême après son triomphe : « Je dois cette victoire à Hubert Favre qui m’a permis d’avoir la mère Terebella et je l’en remercie. Je lui ai acheté mais j’ai envie d’être associée sur cette jument pour la suite de sa carrière d’autant plus que son deuxième produit né en 2014 a gagné l’an passé à Auteuil chez Guillaume Macaire. » Si la pouliche est une PS, le meilleur poulain est un AQPS. Ce dernier est un fils de l’étalon de première production Free Port Lux et de Petite Fille (Robin des Champs), une jument achetée par Géraldine Cillo chez Didier Berland qu’elle connaît depuis son enfance. L’homme du Haras de la Reconce avait lui-même acheté cette origine au Haras de Saint-Voir. Notons également que ce foal a été vendu à Philippe Peltier. Plusieurs lots au cours de la journée ont d’ailleurs été vendus, certains très chers.
 
 
 
 
Ce foal, champion des mâles est un cousin du vainqueur de Gr.1 Quel Esprit, de la gagnante de Listed à Auteuil Bête A Bon Dieu de la famille d’Aux Ptits Soins, Tout Rouge, D’Entrée de Jeu. Il a été acheté par Philippe Peltier
 
 
Honneur au champion suprême des 2 ans. La décision finale entre le meilleur mâle et la meilleure femelle s’est jouée à une voix près. Le vainqueur a tout compte fait été le mâle Galvardena, par Samum, un anagramme de la célèbre station de ski Valgardena en Italie puisque le co-éleveur et propriétaire du poulain, Nicolas de Lageneste est un fan de glisse. Ce dernier nous a expliqué à l’issue de la remise des prix : « J’avais acheté Unica IV, la grand-mère de Galvardena à mon beau-père Gabriel Vagne. C’est une famille toujours très active. Unica IV est devenue la grand-mère de Vapalo, Barra, Création, El Barra qui vient d’être le top price de la vente de Tattersalls Ireland en mai à £280.000 à Ascot. » Unica IV est aussi la grand-mère de Taxe Comprise, un gagnant de Gr.3 en Italie qui avait été entraîné en France par François-Marie Cottin. Taxe Comprise n’est autre que le frère de Galvardena. Leur mère Nota Bene, une fille de Vidéo Rock, est en association entre Nicolas de Lageneste et Patrice Vagne : « Nous avons la mère ensemble, explique Nicolas, et je suis propriétaire des produits. » Déjà meilleur 2 ans mâle du Sprinter Sacré Show il y a une semaine, Galvardena nous donne désormais rendez-vous pour sa vente en novembre prochain sur le ring d’Osarus comme l’explique son propriétaire « Galvardena va passer aux ventes de Novembre à Osarus vu que nous avons gagné le Prix Osarus du champion suprême des 2 ans du Chase Day. C’est un juste retour de bâton. »
 
 
Galvardena, le champion des 2 ans mâles a eu droit à ses carottes
 
 
Côté fille, la meilleure femelle a été sans contestation Verse Of Life, un PS fille de Diamond Green. Et dire que son éleveuse Elodie Bellet participait à son premier concours : « C’est une première pour nous ! On a fait 6 heures de route pour venir de l’Aveyron avec mon compagnon Vincent Corp. J’avais acheté la mère de Verse Of Life Verseka aux ventes chez l’Aga Khan. Nous avions vendu son premier produit foal né en 2014. A vrai dire, Verseka est saillie une année sur deux car elle a eu une section du tendon au niveau du jarret. Verse Of Life, qui est à vendre, est née en 2016 et nous avons eu une femelle de Kendargent cette année. » Premier concours et première jument pour Elodie. Verseka a en effet été la toute première jument de cette jeune éleveuse, ex cavalière d’entraînement à Chantilly et Mont-de-Marsan. Verseka est une sœur de la malheureuse Verema, cette triple gagnante de Groupe sur longues distances morte au champ d’honneur dans la Melbourne Cup.
 
 
Verse Of Life, championne suprême des 2 ans et ses éleveurs, propriétaires à sa tête Elodie Bellet et Vincent Corp
 
 
Dans le registre des yearlings, le meilleur d’entre eux a été le grand et beau Julius d’Artaix, fils de l’étalon de première production Jeu St Eloi présenté par le maréchal-ferrant Jean-Paul Durand installé comme l‘indique son affixe à Artaix, à 30 minutes au sud de Paray-le-Monial. L’éleveur local avait déjà connu des heures de gloire avec cette famille maternelle : « Le frère de Julius Lucilius d’Artaix avait été champion suprême du Chase Day 2016 chez les 2 ans, explique Jean-Paul Durand. Cette famille vient de chez Christian Rollet, un ancien président des éleveurs du centre-est, et Maya d’Artaix est une sœur de Restless d’Artaix. » Ce dernier est un gagnant du Prix Stanley en 2005 pour l’entraînement de Thomas Trapenard. « Julius d’Artaix a été préparé chez Jean-Marie Callier. Lucilius d’Artaix l’étais également. C’est d’ailleurs lui son propriétaire. Il est en ce moment chez Arnaud Chaillé-Chaillé. »
 
 
Jean-Paul Durand a gagné une saillie de Willywell grâce à Julius d'Artaix
 
 
Jean-Marc Nesme Maire de Paray-le-Monial et Jean-Charles Pallot Président de Saône-et-Loire Galop, co organisateur du Chaser Day avec Galop Allier dirigé par Joël Denis
 
Et Josiane Cornelou, députée de la 2ème circonscription de Saône-et-Loire
 
Quelques trophées de la journée, ceux de l'union des étalonniers du centre, les "Etalonniers réunis"
 
 
 
 

On en parle dans l'article