Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

T'es qui toi Jean-Pierre Garçon ?

05/10/2018 - DĂ©couvertes
Comme chaque vendredi, France Sire vous emmène chez les éleveurs. Aujourd’hui, destination la Normandie aux Champeaux chez la famille Garçon au Haras de l’Hôtellerie. Le maître des lieux Jean-Pierre Garçon s’est livré aux questions-réponses du T’es qui toi?

 
Après avoir monté son propre haras en 2012, Jean-Pierre Garçon savoure aujourd’hui ses réussites sur les rings et surtout sur les pistes. Il faut dire qu’ils sont nombreux. L’année 2017 s’était terminée sur une victoire de Gr.2 à Auteuil dans le convoité Prix Georges Courtois grâce aux succès de Roi Mage, un cheval né et élevé au Haras de l’Hôtellerie puis vendu yearling. Pas plus tard que ce mardi 2 octobre, le représentant de l’Ecurie Sagara a fait une rentrée victorieuse dans le Prix de la Gascogne (Listed) à Compiègne en préparant le Grand Steeple du Putois. En obstacle toujours, l’année 2018 avait commencé sous les meilleurs auspices puisque Farclas, un cheval élevé en partie à l’Hôtellerie mais aussi au Haras de Longechaux a remporté le Triumph Hurdle (Gr.1) à Cheltenham.
 
Côté plat, les bons résultats s’enchaînent depuis le début de l’année à travers : Barade (Prix Maurice Caillault Listed) vendu yearling ; Mubtaahij, 3ème de la Dubaï World Cup (Gr.1), élevé et vendu yearling ; Native American (Prix Ridgway Listed) vendu yearling ; Monette (Critérium du Béquet Listed), élevée au haras.
Depuis 2017, Jean-Pierre, sa femme Isabelle et son fils Guillaume Garçon ont fait l’acquisition d’un nouveau haras à seulement 5 minutes de l’Hôtellerie. Le Haras de Corday où vit Guillaume est aujourd’hui un haras à part entière mais aussi une annexe de l’Hôtellerie. Les deux entités réunies chiffrent à plus de 200 hectares.
 
 
Jean-Pierre Garçon

On en parle dans l'article