Clin d'oeil : Adrien Fouassier gagnait 5 courses Ă  Saint-Jean-de-Monts dont la 1e de "Madame"

02/05/2017 - Focus divers
Tandis que les nouvelles de l'excellent jockey Adrien Fouassier, victime d'une terrible chute le dimanche 30 avril au Lion d'Angers, annoncent une évolution positive, France Sire, qui ne connait que trop bien la dureté d'une tel type d'accident, lui fait un clin d'oeil à cet ami et très fidèle lecteur. En effet, il avait déniché sur les annonces de France Sire l'AQPS Double Zéro Sept,qui lui avait permis d'offrir la 1e victoire à sa femme Agathe en aout dernier à Saint-Jean-de-Monts, lors d'une journée où il avait aligné...5 victoires !

Adrien Fouassier.
 
" L'an dernier je fouinais les annonces de France Sire et je suis tombé sur ce cheval alors âgé de 2 ans qui était à l'autre bout de la France", explique Adrien Fouasier. " Double Zéro Sept était bien né, de la famille d'Imposant, Galapagos, Mikador, Mifasol, Or des champs et plein d'autres bons gagnants. La bonne souche de Bruno Vagne. Je ne connaissais pas l'éleveur, qui m'a expliqué que la mère était bonne mais s'était accidentée. En tout cas, le poulain était très beau en photo. Il a été livré à Noël alors qu'il n'avait rien fait." Voilà un jockey qui au-delà de monter remarquablement en course présente une envergure puisqu'il est capable de parler d'élevage.
 
 

Avec Granville, Cagnes et Hyères, et à l'exception bien sûr des hippodromes marins comme Plouescat et Plestin-les-Grêves, Saint-Jean-de-Monts est le champ de courses le plus proche de la plage en France !


Et des tribunes pleines.
 
 
Adrien Fouassier a passé une journée de rêve à Saint-Jean-de-Monts. A ceux qui pourraient sourire de l'idée d'aller sur ce petit hippodrome de la côte vendéenne plutôt que de monter le même jour à Deauville, il pourrait répondre qu'il avait 6 bonnes montes sur 7 courses (la dernière était réservée aux amateurs), que le tracé même réduit à 1200 m, y est excellent. En effet, la piste, en plus d'être verte, a un fond très sain car sableux, dessinée juste derrière la dune. En effet, Saint-Jean-de-Monts, synonyme de vacances populaires, de campings de bungalows, de marchands de chichi et de remblai bétonné. Cela n'est pas faux bien sûr, mais l'hippodrome est absolument adorable, bien entretenu et surtout il est plein ! Le reste n'est que de la litterature d'intello aristocrate.
 
 

Adrien Fouassier en selle sur Chrisamady Monterg avec Alain Couétil, au rond de présentation dans un décor réjouissant de chateau gonflable et de stand à barbe à papa !
 

Chrismady Monterg repousse les assauts de la grande favorite Callia d'Oudairies.
 
 
Adrien Fouassier a donc remporté 5 victoires. Vainqueur pour Laurent Viel avec Etoile d'Anjou (Youmzain) et Philippe Chemin avec Line des Ongrais (Voix du Nord), deux entraineurs réputés d'obstacle sachaant aussi y faire les pur-sang de plat, il a ensuite aligné 3 succès pour son patron Alain Couétil, concluant avec Ideal World (Champs Elysées). Avant, il avait gagné les 2 courses d'AQPS en battant les 2 chevaux a priori invinciles de Guillaume Macaire. Ainsi, il a repoussé les assauts de la  Callia d'Oudaires (soeur de Rubi Ball par Saint des Saints, multiple black-type en obstacle mais débutant en plat à 4 ans) en selle sur Chrismady Monterg, un fils de Smadoun et de la régulière Melody d'Hérodière (déjà mère d'Amelo Monterg et Bellamady Monterg).
 
 
 
 
 
Et surtout, à titre personnel pour sa femme Agathe Fouassier (née Denis, fille d'Alain Denis) et donc lui-même, il a battu Drop d'Estruval (Balko) déjà lauréat 2 fois en obsacles et a donc fait gagner sa 1e course à la casaque de son éoouse grâce à ce Double Zéro Sept. Nommé en l'honneur de James Bond, c'est un fils d'Alberto Giacometti, un fils de Sadlers'Wells qui a mal fini sa vie, décevant au haras et devenu méchant au point qu'il a fallu choisir en la vie du cheval et celle du bonhomme. 
 
Elevé à Dijon en Côte d'Or par Benoit Ducret, Double Zéro Sept était passé 2 fois à Decize. Non classé parmi les foals en 2013, il est revenu en aout 2015, non pas dans un concours de 2 ans car cette section de mâles a été annulée faite de candidats, mais dans la série de chevaux à vendre, où il n'avait donc pas trouvé preneur de suite. C'est le 1e produit de la mère Vadanse (tout de même par Saint des Saints), elle-même fille de Quadanse (par contre par Maille Pistol), une fille de la remarquable Etoile d'Or mais qui n'a pour l'instant pas produit un cheval ayant pris un centime, avec le 1e produit mort au débourrage, le 2e grillé par la foudre et les 2 suivants exportés (le 4e ayant quand même gagné le championnat des foals à Decize !). (VOIR LE PEDIGREE)
 
 
 
 
Notes :
 
  • J'aime bien l'hippodrome de Saint-Jean-de-Monts, où on peut aller se baigner sur une immense plage à 2 pas des tribunes, mais j'étais surtout allé pour voir mon cheval Shaka Tori, monté par...Adrien Fouassier, qui a subi avec lui son seul échec de la journée ! Pas de bol...
     
  • Adrien Fouassier a été un peu applaudi par quelques connaisseurs au retour aux balances de sa 5e victoire. Mais il est tout de même très regrettable que jamais dans la journée, au micro sur l'hippodrome y compris dans les commentaires des courses, il n'est été fait mention de l'exploit en cours d'être réalisé.Les courses sont déjà tellement banalisées de nos jours qu'on peut pas se permettre de rater de telles occasions d'animer un peu les hippodromes !
     

 


Adrien Fouassier ponctue sa journée avec une 5e victoire grâce à Ideal World.