Rêves de cracks...au Haras de Clairefontaine

21/05/2020 - Focus éleveurs
Situé juste en face de l’hippodrome de Méral, le Haras de Clairefontaine animé par Marie-Laure Collet et de son compagnon, Teddy Poirier, vous accueillent en ce jeudi de l’Ascension afin de présenter les nouveaux-nés de cette année, dont certains sont apparentés aux deux frères gagnants de Gr.1, Stromy River et Silverwave, nés eux aussi dans les prés de cette ancienne ferme laitière. 
 
La patronne et la matrone du Haras de Clairefontaine, réunies pour la photo: Marie-Laure Collet et Miss Bio
 
 
 
 
C’est sur les terres de ses parents, qui géraient une exploitation de vaches laitières depuis les années 1987 au lieu-dit La Guénoiserie, près de Méral, que Marie-Laure Collet s’est installée il y a un peu plus de 10 ans pour créer sa propre structure d’élevage, le Haras de Clairefontaine, du même nom que l'hippodrome le plus fleuri de l'Hexagone. Forte de diverses expériences en France (aux Haras de la Haie Neuve, du Logis et du Cadran – et à l’étranger – Angleterre, Irlande, Australie et Nouvelle-Zélande), la jeune femme a eu tôt fait de gagner la confiance de certains professionnels de la région comme Alain Couétil, qui l’ont tout de suite soutenue au moment de son installation en lui confiant certains de leurs pensionnaires pour profiter des verts herbages et du calme ambiant de la campagne mayennaise, propices au repos et à une bonne convalescence de leurs athlètes à quatre pattes.
 
Cette notoriété a été acquise notamment grâce à la partie élevage. En effet, le Haras de Clairefontaine a  vu naitre deux frères gagnants de Gr.1 : l’aîné, Stormy River, magnifique cheval gris entraîné par Nicolas Clément, a remporté le Prix Jean Prat (Gr.1) avec Thierry Thulliez en selle ainsi que les Prix Messidor (Gr.3) à Maisons-Laffitte et Fontainebleau (Gr.3) à Longchamp avant d’entrer au haras et de donner plusieurs gagnants au niveau Groupes, aussi bien en plat avec Masquerade, Sans Equivoque, Leaupartie ou encore Remus de La Tour, qu’en obstacle avec Storminator. Le benjamin, Silverwave, a été invaincu à deux ans avant de remporter les Prix de La Force (Gr.3) et Foy (Gr.2) jusqu’à son sacre dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), comptant encore une autre victoire de Groupe, dans le Grand Prix de Chantilly (Gr.2). Après une magnifique carrière sportive auréolée de 10 victoires, le sculptural fils de Silver Frost (1m67) est entré sain et net au Haras de la Croix Sonnet cette année pour se consacrer à sa nouvelle carrière de reproducteur. À noter que leur mère, Miss Bio, coule aujourd’hui une douce et paisible retraite dans les prés du Haras de Clairefontaine.
 
 
 
Silverwave, l'un des cracks élevés par le Haras de Clairefontaine
(Crédit photo: APRH)
 

D’autres bons chevaux ont vu le jour chez Marie-Laure Collet et Teddy Poirier, comme Watayouna (Prix Madame Jean Couturié, L.) , Stormy Ireland (gagnante « black-type » Outre-Manche pour le génie Willie Mullins), Kalmia (double deuxième de Gr.3) et plus récemment Like A Charm, lauréat avec brio de son maiden à Marseille-Borély lundi dernier après une probante troisième place en débutant dans le convoité Prix des Marettes lors du dernier meeting estival de Deauville. Une jeune structure très professionnelle et dont les résultats parlent pour elle, qui a le plaisir de vous faire part des nouveaux-nés de cette année ainsi que de quelques photos prises dans les airs, jeudi de l’Ascension oblige ! 

 

Le Haras de Clairefontaine, vu du ciel

 

L'espace dédié à la jeune garde

 

Le nouveau bâtiment, dont les travaux viennent de s'achever

 

 Voici une pouliche par Great Pretender, issue d'Alcina, lauréate en course et fille de la black-type Good To Dance, notamment deuxième du Prix Royalieu (Gr.2) avant d'entrer au haras et de donner Murano, lauréat de Listed. Elle est la descendante de Good To Beat, victorieuse du Prix Pénélope (Gr.3) en son temps

 

Voici le dernier produit de Shendama, descendante d'une magnifique lignée Aga Khan (Shemaya, Shimraan, Shemaka, Shemima), par Zelzal, étalon au Haras de Bouquetot. Il s'agit de la soeur de Like To Charm, magnifique vainqueur lundi dernier à Marseille-Borély, ainsi que de Shenoya, troisième du Prix des Sablonnets (L.)

 

Place à un mâle de Bathyrhon par Sissi Land, une jument AQPS qui a également donné Earlofthecotswolds, multiple vainqueur en plat et sur les obstacles Outre-Manche, en plus d'être la soeur de trois vainqueurs et une cousine de l'excellent Arzal, gagnant de Gr.1 à Aintree

 

Nouvelle venue au Haras de Clairefontaine, Wataany est une soeur de Watayouna, lauréate de Listed à Vichy pour l'entraînement de Francis-Henri Graffard et la monte de Pierre-Charles Boudot. Son premier produit est une fille de Cloth Of Stars, étalon au Haras du Logis dont la première génération était attendue avec impatience cette année

 

DÉCOUVREZ LE RESTE DES PHOTOS ET LE PLAN DE MONTE DU HARAS DE CLAIREFONTAINE


On en parle dans l'article