If Vergoignan offre un premier succès à Shrek en tant qu'étalon

26/07/2021 - Zoom Etalon
Seul étalon Anglo-Arabe à 12.5% à officier actuellement en France, au Haras de Gelos, Shrek a décroché hier sa toute première victoire en tant que reproducteur, obtenue grâce à l'un de ses tout premiers 3 ans : If Vergoignan, un diplômé du Grand Show Anglo entraîné dans les Landes par Christelle Courtade et élevé dans le Gers par Benoît Terrain, qui s'est littéralement baladé hier sur l'hippodrome de Pompadour.

Grâce à If Vergoignan, Shrek a obtenu hier la toute première victoire de sa jeune et prometteuse carrière d'étalon

 

La troisième aura été la bonne pour If Vergoignan ! En effet, après avoir conclu quatrième à la mi-mars de l'important Prix de Valmy, à Mont-de-Marsan, et terminé non placé à Tarbes du Prix Carabine, début avril, le protégé de Christelle Courtade, dont il défend également la casaque, a signé un retour à la compétition plus que réussi en cette fin juillet 2021, ayant fait sien hier, et avec la manière, le Prix des Haras Nationaux sur l'hippodrome de Pompadour. Une première victoire donc pour cet élève de Benoît Terrain, mais aussi un premier succès en tant qu'étalon pour le père de ce dernier, Shrek, seul étalon Anglo-Arabe à 12.5% à faire la monte en France actuellement.

 

Shrek, lors du Grand Show Anglo 2014, avec, seau à la main, son éleveur-naisseur, Michel Parreau-Delhote

 

Tout de suite au contact des animateurs, le partenaire de Thomas Henderson est venu se placer en deuxième position dans la ligne d'en face, juste avant de prendre les commandes de l'épreuve, à l'amorce du tournant final. Allant encore librement à l'entrée de la dernière ligne droite, alors que ses rivaux étaient déjà bien sollicités, If Vergoignan a ensuite remis un très bon coup d'accélérateur, repartant alors de plus belle pour finalement l'emporter seul en tête, détaché de ses rivaux. En effet, dix franches longueurs le séparent de Cent de Vergne (Centennial) au passage du poteau d'arrivée, ce dernier ayant lui aussi été constamment vu dans le groupe de tête, tout comme Vegas de la Serre (Carghese des Landes) qui vient compléter le podium de cette épreuve, encore une longueur et demie plus loin.

 

If Vergoignan et tout son entourage, à son retour victorieux hier à Pompadour du Prix des Haras Nationaux (© Facebook Alexis Teisseire)

 

Anglo-Arabe à 12.5% né et ayant grandi dans le Gers, à l'Élevage Vergoignan de Benoît Terrain (associé dans l'élevage du poulain avec Françoise Thusseau, ndlr), If Vergoignan est le deuxième produit de la gagnante en plat à 3 ans Animamea du Castel et est du même sang que l'éclectique Le Fastabibi, gagnant aussi bien en plat qu'en obstacle dans les années 1990, notamment de deux Prix de la Fédération (à Agen et à Dax, ndlr), d'un Grand Critérium des Anglo-Arabes à 25% ainsi que des Critérium de Tarbes et des Jeunes à 25% pour le compte de son entraîneur propriétaire, Jean-Michel Quilichini.

 

If Vergoignan, à son passage lors du Grand Show Anglo de La Teste, en 2020

 

Un diplômé du Grand Show Anglo, classé quatrième l'an dernier de la section des mâles et hongres de 12.5 à 25%, qui appartient donc à la toute première génération de Shrek, officiant au Haras de Gelos, dans les Pyrénées-Atlantiques, depuis ses débuts en tant qu'étalon, en 2017. Issu d'une grande souche initiée par la famille Parreau-Delhote, Shrek résulte du croisement entre le vainqueur du Critérium de Saint-Cloud (Gr.1) en 2017, Full Of Gold, et la bonne Sixtees, dont le nom figure notamment au palmarès de l'Omnium à 25% en plat et de la Coupe des Anglo-Arabes en obstacle. Frère du non moins doué Art Sacré, lauréat à Auteuil du Prix Xavier de Chevigny face aux AQPS, et appartenant à la même famille que les excellents Monpilou (Prix d'Indy, Gr.3) et Synaptique (Prix Fondeur, L.), Shrek est lui aussi passé par le Grand Show Anglo de La Teste, dont il avait été sacré Champion de la toute première édition en 2014.

 

Shrek, peu avant sa victoire dans le Grand Prix des Anglo-Arabes de ParisLongchamp, en 2015 (© APRH)

 

Non content d'être beau, ce dernier savait également bouger les crayons en piste, ayant réalisé l'exploit d'obtenir sa toute première victoire en course directement dans le Grand Prix des Anglo-Arabes de ParisLongchamp, et ce à 3 ans ! Vainqueur également de l'Omnium des Anglo-Arabes 12.5% de La Teste, cet ancien protégé de Thomas Fourcy bénéficie aujourd'hui du soutien de plusieurs élevages de renom - comme celui de l'Élevage Vergoignan donc mais aussi du Haras du Pécos, de l'Élevage Biraben, du Haras de Lassos, de l'Élevage de Lagarde ou du Haras du Val des Merles notamment - qui n'hésitent pas à lui envoyer quelques-unes de leurs meilleures reproductrices chaque saison. Des produits très signés, homogènes, d'aplomb, et avec beaucoup de puissance dans le dos et l'arrière-main, aujourd'hui dispatchés chez des entraîneurs très adroits avec les Anglo-Arabes, tels Didier Guillemin, Stéphane-Richard Simon, Jean-Pierre Daireaux ou encore Mme Pierre Vanhove, dont les prochaines - ou premières - sorties seront à suivre avec attention, un peu plus tard dans la saison.

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Le Critérium de l'Atlantique pour Calife de Paulhac, un métronome à 12.5% venu de la Creuse

Remporté l'an dernier par la reine Genmoss, sur ce même hippodrome de La Teste-de-Buch, le Critérium de l'Atlantique n'a, cette année encore, pas échappé à son grandissime favori, à savoir Calife de Paulhac, un fils de Don Tirso entraîné par la tonitruante Christelle Courtade qui a ainsi réussi à obtenir une cinquième victoire en 2021, et ce pour autant de sorties, à la plus grande joie de ses éleveurs creusois, les époux Lacherade.  

Le Critérium des Landes pour Gold de la Brunie, ou quand la répétition fait la réputation

Sorti triomphant l'an dernier de ce même Critérium des Landes, à Mont-de-Marsan, où il est entraîné au quoitidien par Christelle Courtade, dont il défend également les couleurs, Gold de la Brunie est de nouveau parvenu à faire sien cette prestigieuse épreuve chez les Anglo-Arabes d'âge à 37.5% et plus, et ainsi offrir une nouvelle victoire à son père, Frisson du Pécos, et à ses éleveurs, la famille Crouzillac.

Saint'Jac, Kévin Tavares et Jeu St Eloi ramènent un nouveau succès dans leurs filets

Patron de pêche de profession mais également permis d’entraîner, Kévin Tavares a eu la joie de voir l’un de ses pensionnaires et représentant passer de nouveau le poteau en tête ce samedi, à Mont-de-Marsan, grâce à Saint’Jac, brillant vainqueur du Prix du Bas-Armagnac où l’un des sires du Haras de Cercy, Jeu St Eloi, a d’ailleurs signé le jumelé gagnant de cette épreuve « black-type » chez les Anglo-Arabes.

Feng Shui du Pécos, vivre en harmonie selon Stéphane-Richard Simon et le Haras du Pécos

Ayant déjà connu de grandes joies ensemble par le passé, le Haras du Pécos et l'entraîneur palois Stéphane-Richard Simon ont obtenu hier un nouveau succès d'envergure grâce à Feng Shui du Pécos, un fils de Fairplay du Pécos appartenant à la grande lignée des "F" de Sophie de Courval et Patrick Davezac sorti vainqueur de l'important Prix Thalian, à Mont-de-Marsan, et ce face aux meilleur(e)s de sa génération.

À la découverte de la nouvelle garde du Haras du #ValdesMerles

Éleveurs toutes races et toutes disciplines confondues, Laure et Didier Giethlen sont notamment à l'origine d'Highway To Hell, Five O'Clock, El Rigoletto, Best Seller, Entrée de Jeu et autre Zara Blue, qui se sont chacun illustrés à haut-niveau. Et c'est sous le franc soleil du Lot que le couple nous a ouvert les portes de leur établissement de Lacapelle-Marival afin de vous présenter les futurs espoirs du Haras du Val des Merles.

Hireine de Lagarde, plus qu'une simple Reine Lauteix de beauté

Sacré Championne du Grand Show Anglo de La Teste 2019, Hireine de Lagarde est parvenue à décrocher un autre titre sur ce même hippodrome du Bequet, à savoir la toute première victoire de sa carrière, acquise en haies, à l'issue du Prix Mister Boum. Cette fille de Fairplay du Pecos met ainsi à l'honneur l'Écurie Couderc et Thierry de Laurière, qui ont déjà vécu de grandes choses avec la mère de cette dernière, Reine Lauteix.