Mauricius, une première au niveau Gr.1 pour l'élevage de l'Écurie #Sagara

14/02/2022 - Focus Elevage
Implantée du côté de Carcans, en Gironde, et créée en 2010 par Luc & Baudouin Gabeur, l'Écurie Sagara a eu la joie ce week-end d'enregistrer sa toute première victoire de Gr.1 en tant qu'éleveur, obtenue grâce à Mauricius dans la Gran Corsa Siepi Nazionale, un fils de Kapgarde et de la bonne Pafadas acheté à réclamer en octobre dernier, à Auteuil, par la Scuderia Aichner, qui a d'ailleurs réalisé le jumelé gagnant de cette belle épreuve transalpine.  

Le "FR" Mauricius et Pavel Slozil, impériaux hier dans la Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr.1) de Pise, en Italie (© Pietro Coscia / Facebook Ippodromo San Rossore)

 

À pareille époque en 2021, la Gran Corsa Siepi Nazionale (Gr.1) de Pise, en Italie, était tombée dans l'escarcelle d'un gersois, en l'espèce d'Edinson, cheval né et ayant grandi dans les vertes étendues du Haras des Granges, chez Mathieu Daguzan-Garros. Cette année, cette belle épreuve sur les haies transalpines n'a pas non plus échappée à un autre coursier 100% originaire du Sud-Ouest, mais d'Aquitaine cette fois. En effet, Mauricius, élevé à l'Écurie Sagara de Luc & Baudouin Gabeur, du côté de Carcans (Gironde), est parvenu à décrocher la palme dans l'édition 2022 de la Gran Corsa Siepi Nazionale, marquée donc par une victoire "FR" mais aussi par le jumelé gagnant de l'entraînement de Josef Vana ainsi que de l'habit de lumière jaune et noir de la Scuderia Aichner. Et comme un bonnheur n'arrive jamais seul, son premier succès au plus haut-niveau est aussi celui de ses éleveurs qui, on le rappelle, n'ont créé leur structure d'élevage qu'il y a un tout petit peu plus de dix ans seulement !

 

Les "Gabeur & son", Baudouin et Luc, animateurs de l'Écurie Sagara, qui ont du fêter - et bien fêter ! - leur première victoire de Gr.1 en tant qu'éleveurs grâce à Mauricius

 

Dans une course menée grand train par Paolo (Great Pretender), Mauricius a longtemps galopé en troisième position, aux côtés de son compagnon de casaque et d'entraînement Zanini (Poseidon Adventure), avant de commencer son rapproché dans le tournant final, à l'extérieur. Répondant bien aux solliciations de son partenaire, Pavel Slozil, il s'est ensuite mis hors de portée de ses rivaux entre les deux dernières haies et a fort bien soutenu son effort jusqu'au bout, s'imposant avec la manière. Au passage du poteau d'arrivée, quatre longueurs le séparent de Zanini, qui termine donc deuxième, lui-même détaché de six longueurs de Skins Rock (Skins Game), ce dernier ayant bien terminé pour s'emparer du second et dernier accessit de cette épreuve, aux dépens de l'animateur de la première heure, Paolo.

 

 

Né et élevé à l'Écurie Sagara donc, Mauricius a pour père le grand Kapgarde, véritable star chez les étalons d'obstacle en Europe - et toujours bon pied bon oeil à 23 ans ! -, et pour mère la bonne Pafadas, une gagnante à Auteuil d'un Prix Chambly (L.) devenue ensuite l'une des toutes premières poulinières de l'élevage de Luc & Baudouin Gabeur. Cette dernière, petite nièce des non moins doués Mil Foil (Prix Thomas Bryon, Gr.3) et Borage (Prix Phil Drake, L.), a donné naissance à deux autres vainqueurs en plus de Mauricius. Altus tout d'abord, triple gagnant en haies et en steeple en plus de deux secondes places au niveau Listed (Prix Antoine de Palaminy et Prix Univers II) et une troisième place de Gr.3 (Prix Fleuret) ainsi que Primco, lauréat quant à lui sur les balais du Putois, à Compiègne, et quatrième l'an dernier du Prix Congress (Gr.2) à Auteuil. À noter également que son 3 ans par Cokoriko, Excello, est actuellement à l'entraînement, chez son co-éleveur et co-propriétaire, Luc Gabeur, qu'elle a une 2 ans par Nom de d'La prénommée Terracota, une yearling par Born To Sea baptisée Mamamias et qu'elle a été saillie en 2021 par le prometteur Masked Marvel

 

Kapgarde, le père de Mauricius, lors de la Route des Étalons 2022

 

Paré de la casaque grenat manches vertes toque violette de ses éleveurs, Mauricius a débuté dès l'âge de 3 ans, sous la férule de François Nicolle, pour qui il s'est notamment imposé sur le steeple de la Butte Mortemart, face à Dream Wish (Prix Congress, Gr.2 et Prix Fondeur, L.) et King Edward (Prix Duc d'Anjou, Gr.3) qui plus est, et terminé respectivement troisième et quatrième des Prix Noiro (L.) et Congress (Gr.2). Après un exercice 2020 en demi-teinte, avec au mieux une cinquième place dans le Prix Roger Saint (L.), et deux places sur les gros obstacles de Bordeaux et de Fontainebleau au printemps 2021, le "joli grisou" a été présenté dans une épreuve dite "à réclamer" sur l'hippodrome d'Auteuil, à la fin du mois d'octobre, à l'issue de laquelle il a terminé deuxième et été acheté 29.599€ par la Scuderia Aichner.

 

Josef et David Aichneir (à droite), très adroit avec leurs achats de chevaux "FR", comme ici L'Estran, victorieux à trois reprises du Gran Premio Merano (Gr.1) et également entraîné par Josef Vana (à gauche) (© Foto Press Arigossi) 

 

Des propriétaires très en verve avec leurs achats de chevaux "FR" et qui, après Piton des Neiges (Gran Corsa Siepi d'Italia, Gr.1), Martinstar (Grande Steeple-Chase di Milano, Gr.1), Beau Saonois (Gran Corsa Siepi Nazionale, Gr.1 et Gran Corsa Siepi Di Pisa, Gr.3), Gangster de Coddes (Premio Corsa Siepi Dei 4 Anni, Gr.2) et autre L'Estran (3x Gran Premio Merano, Gr.1), peuvent rêver à d'autres victoires de ce type avec Mauricus... comme ses éleveurs de l'Écurie Sagara d'ailleurs !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Plan de monte 2022 : mix entre jeunes étalons et sires ultra confirmés pour l'Élevage d'#Oudairies

Basé en Bretagne dans les Côtes d’Armor, l’élevage AQPS « d’Oudairies » du Comte Michel de Gigou connait une réussite constante depuis plus de trois décennies. En 2021, le fer de lance de l’élevage, Fakir d’Oudairies, s’est imposé au plus haut niveau en obstacle pour l’entraînement irlandais de Jospeh O’Brien. Cette saison, Michel de Gigou a décidé de présenter ses douze poulinières à des jeunes étalons prometteurs ainsi qu’à des étalons qui n’ont plus rien à prouver. 

Route des Etalons 2022 DNA Pedigree : l'extraordinaire destin de Kapgarde raconté par Pascal Noue à la Hêtraie

Au lendemain du grand week-end de la Route Des Etalons, c'est une surprise assez exceptionnelle que l'on vous offre. Après avoir filmé les jeunes étalons normands qui construiront l'avenir, on conclut avec une séquence émotion au Haras de la Hêtraie. Son big boss, Pascal Noue, nous compte l'extraordinaire histoire de Kapgarde, star du parc français en obstacle et pilier de la route depuis de nombreuses années... A savourer avec DNA Pedigree.

Grand Cross de Compiègne : Prengarde, le bonheur se trouve au Chaser Day de Paray-Le Monial

Acheté en partie par Patrick Joubert et Paul Couderc au Chaser Day de Paray-Le Monial en 2016, à l'issue duquel il a été sacré Champion Suprême chez les foals, Prengarde ne cesse de s'affirmer comme l'étoile montante du cross-country, l'élève du Haras du Puy, entraîné par Hector de Lageneste & Guillaume Macaire, ayant épinglé aujourd'hui le Grand Cross de Compiègne (L.), son cinquième "bâton" dans cette discipline.

Victoire d'Honneur A Estivaux à Auteuil: Paris, les Anglo-Arabes sont là !

Plus revu depuis sa chute ce printemps lors du week-end du Grand Steeple-Chase de Paris, Honneur A Estivaux n'a pas manqué sa reprise de contact avec la compétition hier, à Auteuil, remportant avec brio le Prix Fezensac face aux AQPS, ce fils de Kapgarde, élevé par la famille de Chaisemartin, prouvant ainsi, une fois encore, que les Anglo-Arabes sont capables de rivaliser avec les "purs" et les AQPS sur la Butte Mortemart.