Prix d'Essai des Poulains pour Nimes: Mais quelle famille !

02/03/2020 - Actualités
Le prix d'Essai des Poulains à Compiègne a été l'apanage de Nimes pour Guillaume Macaire. Très bien né, puisque fils de Saint des Saints et Nickelle, descendant de la matronne Newness, un avenir au Haras est tout tracé pour le cheval. Une bonne nouvelle pour David Lumet et Melchior François Mathet, ses propriétaires, qui ont fabriqué le cheval pour cet avenir...

Nimes au dessus du lot dans le prix d'Essai à Compiègne. (APRH)

 

 Il est beau, il est bon, il saute bien, est magnifiquement bien né, et porte la casaque d'un homme sympathique...Il n'y a pas beaucoup de fausses notes dans le profil de Nimes, qui a survolé le prix d'Essai des Poulains à Compiègne sous la selle de James Reveley. Il ne fallait pas se tromper avec ce cheval qui appartient à son éleveur Melchior François Mathet, associé dans l'affaire avec David Lumet, qui a vu sa casaque briller. Le pari commence à être réussi pour les deux hommes, qui ont fabriqué le cheval depuis sa naissance en vue d'une future carrière d'étalon, en le confiant à un entraîneur qui est particulièrement bon pour sortir des reproducteurs: Guillaume Macaire

 

Melchior François Mathet est venu assister à la démonstration de son élève. (APRH)

 

Quand un poulain pareil naît dans les prés de Melchior François Mathet, on ne peut pas s'y tromper, il a tout pour être un grand...Déjà, c'est un fils de Saint des Saints, le top étalon d'Etreham, mais il a surtout une famille maternelle qui est sans doute la meilleure qui existe actuellement dans l'obstacle..En effet, Nimes est un fils de Nickelle, jument qui avait réussi l'exploit peu commun de gagner le Wild Monarch (listed) à Auteuil, mais aussi d'enlever une listed en plat et se placer à l'arrivée du prix Allez France (Gr.3). Bien que n'étant pas une vieille jument, Nickelle est déjà la grand-mère de l'invaincue Messagère (prix Sagan Gr.3), et la mère d'un étalon, Non Rien de Rien, stationné au Haras de la Courlais, et qui suscitait déjà de gros espoirs chez son débourreur David Lumet, qui voyait en lui un futur champion avant que le cheval ne s'accidente lors du prix Finot. C'est bien sur la descendance de la matronne Newness, qui compte parmi ses rejetons les 3 étalons Nickname, No Risk At All et Nom de D'là, mais aussi N'Avoue Jamais (prix Alain du Breil Gr.1) ou autre Nom d'une Pipe et Narkis. Bref, un papier comme ça, c'est peu commun.

Non Rien de Rien, le grand frère de Nimes, est déjà étalon au Haras de la Courlais chez Ophélie Delaunay.

 

"L'homme obstacle", David Lumet, est encore à l'origine de la montée en puissance de Nimes, qui a été débourré et façonné à l'écurie de la Ridaudière. Il nous explique: " J'ai Nimes en association avec Melchior François Mathet depuis qu'il a 16 mois. Je l'ai débourré, fabriqué, et l'idée depuis le début était de le laisser entier, car la famille est exceptionnelle...On a décidé de tenter l'aventure car le cheval était très gentil de l'envoyer chez Guillaume Macaire. Tout a été géré à la semaine près pour que le cheval débute dans le prix d'Essai à Compiègne. C'est un cheval qui n'a pas tant travaillé que ça, mais il a énormément de qualité. Un grand merci à Guillaume Macaire, qui l'a amené au millimètre...". Et oui fabriquer un étalon, il faut y réfléchir très tôt, et la magie opère jusqu'ici avec Nimes, qui a tout pour réussir, dans cette carrière et dans la suivante !

 

David Lumet, l'homme a qui tout réussi en ce moment !

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...