Le monde des courses se mobilise pour aider les soignants !

17/04/2020 - Actualités
Via l'opération "Sport Aidons", créée par le handballeur Cyril Dumoulin, le monde du sport se mobilise pour aider les soignants face à la pandémie de Covid 19. Les courses ont répondu à l'appel, avec déjà des saillies mises aux enchères, ou encore des jockeys comme Vincent Cheminaud et Gaetan Masure qui ont fait de même en offrant leur selle de courses ! 

Gaetan Masure fait partie des personnalités des courses qui se mobilisent pour aider les soignants (APRH)

 

Handballeur français évoluant dans le club de Nantes, Cyril Dumoulin a lancé via son site internet (cyrildumoulin.com) une grande opération "Sport Aidons", visant à rassembler des fonds pour aider les hôpitaux et personnels soignants en ces temps sombres. Le principe est que chaque profession du sport peut offrir des objets à mettre aux enchères sur le site, afin de récolter un maximum d'argent à reverser. Bien évidemment, le monde des courses hippiques a répondu à l'appel, via les réseaux sociaux, sous l'impulsion de Vincent Mutrel et Tina Moncorgé, qui en appellent aux dons. 

 

 

 Ainsi, les jockeys Vincent Cheminaud et Gaetan Masure se sont déjà mis à pied d'oeuvre, en offrant une de leur selle de courses aux enchères ! Le résultat: 331 € et 470 € récoltés ! Plusieurs éleveurs et haras ont également mis le pied à l'étrier, en offrant des saillies à la vente aux enchères, avec notamment les galopeurs Polarix et The Grey Gatsby. Par ailleurs, plusieurs autres personalités des courses ont été sollicitées, avec des surprises à venir de la part de François Nicolle, Stéphane Pasquier, ou encore Pierre-Charles Boudot...Jusqu'ici, l'initiative a permis la collecte de plus de 100 000 €, et ceci grâce à la mobilisation du monde du sport dans toute sa diversité.

 

Une saillie de The Grey Gatsby a été offerte pour participer à la belle action


Voir aussi...

Vers quelle reprise progressive des courses en mai ?

France Galop et Le Trot travaillent sur des pistes de reprise des courses, suite à l'allocution présidentielle. Emmanuel Macron a confirmé la suite redoutée du confinement jusqu'au 11 mai mais aussi la non-réouverture des cafés (donc les points de vente PMU) et la poursuite de mesures restrictives jusqu'à la mi-juillet qui empêcheraient les grands prix de se tenir en public. Comment les choses pourraient-elle se dérouler dans les mois à venir ?

Gynécologie : trouver le sain équilibre entre la méthode ancienne et le " tout véto "

Sujet délicat, la gynécologie équine a vu ses méthodes bouleversées ces 20 dernières années, passant d'une pratique à l'ancienne à un probable excès de science qui peut finir par dénaturer l'animal. Comment faire, dans la théorie et la pratique, pour trouver l'équilibre le plus sain pour féconder les juments tout en limitant la chimie et la dépendance aux échographies à répétition, avec les problèmes de confinement de chevaux qui en découlent ?