Les saillies de Pomellato proposées à moitié prix

15/04/2020 - Zoom Etalon
Le Haras d'Annebault annonce qu'il propose les saillies de son étalon Pomellato à moitié prix. Cet étalon de souche allemande au destin très atypique devrait avoir sa 1e grosse génération de 2 ans à courir, mais ceux-ci doivent patienter encore quelques semaines.


Pomellato

 

Après avoir annoncé que la saillie de Reliable Man passait à 5000 € au lieu du prix catalogue de 7000 €, le Haras d'Annebault, toujours compte-tenu des circonstances du Coronavirus, propose désormais les saillies de Pomellato à demi-tarif, c'est à dire 2500 € au lieu de 5000 €. En effet, celui qu'on surnomme le roi des statistiques devait avoir sa 1e grosse génération de 2 ans à débuter ce printemps 2020, née des 67 juments saillies en 2017, année de son retour en France chez Niccolo Riva. Mais forcément, ils ne peuvent pas courir alors que les yearlings 2019 ont été plutôt bien accueillis sur les rings. Ainsi, 3 yearlings avaient réalisé de belles sommes, 53.000 € pour Tina Rau à la V2 de Deauville, 34.000 € pour Chauvigny Global Equine à La Teste et Con Marnane à la vente d'Automne de Deauville.

 

 

Pour rappel, Pomellato fut un sprinter de référence sous l'entrainement de Pieter Schiergen. Considéré comme le meilleur 2 ans de sa génération en Allemagne, en 2007, lauréat du Maurice Lacroix Trophy (Gr.3)  à Baden-Baden et sur 1400m, Pomellato remporta également notre Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2) sur 1200m en laissant à 4 longueurs un certain Equiano (2 fois vainqueur des King's Stand Stakes, Gr.1, par la suite). Ce fils de Big Shuffle, très influent reproducteur outre-rhin, trouva naturellement sa place au Haras d'Etreham en 2010. Mais cette saison se déroula dans ce que nous appellerons un très décevant anonymat... Seulement 10 produits, nés en 2011, seront déclarés à France Galop, alors que le boudé Pomellato était déjà exporté vers... l'Iran !

 


Foal mâle de Pomellato et Droit et Devoir.

 

Seulement, cette unique génération européenne, qui a aujourd'hui 5 ans, affiche des statistiques incroyables. Sur les huit éléments qui ont fréquenté les champs de courses, six sont titulaires de "black-type" (75%)  ! On y trouve, notamment, Another Party (triple placé de groupe), les pouliches Kamellata, Paola Lisa Sovalla, lauréates et placées de Listed en Allemagne, Jazz Poem (placé de Listed à Auteuil) et Flavin, vainqueur du Grand Steeple-Chase de Cagnes/Mer (Gr.3) ! En Iran de 2011 à 2014, il y a produit le gagnant du Derby de Téhéran en 2016, nommé Carrera sur 1100 m !

En Allemagne, en 2015 et 2016, ce cheval étonnant n'y a sailli qu'une poignée de juments, mais il a eu 6 gagnants sur 7 partants de 3 ans en 2019. Il a aussi donné une gagnante à 2 ans à Strasbourg en octobre 2019 nommée Life Power. Des souplesses de tarifs sont également possibles sur les autres étalons d'Annebault.

 


Foal femelle de Pomellato et Zambia.


Voir aussi...

Vers quelle reprise progressive des courses en mai ?

France Galop et Le Trot travaillent sur des pistes de reprise des courses, suite à l'allocution présidentielle. Emmanuel Macron a confirmé la suite redoutée du confinement jusqu'au 11 mai mais aussi la non-réouverture des cafés (donc les points de vente PMU) et la poursuite de mesures restrictives jusqu'à la mi-juillet qui empêcheraient les grands prix de se tenir en public. Comment les choses pourraient-elle se dérouler dans les mois à venir ?

Gynécologie : trouver le sain équilibre entre la méthode ancienne et le " tout véto "

Sujet délicat, la gynécologie équine a vu ses méthodes bouleversées ces 20 dernières années, passant d'une pratique à l'ancienne à un probable excès de science qui peut finir par dénaturer l'animal. Comment faire, dans la théorie et la pratique, pour trouver l'équilibre le plus sain pour féconder les juments tout en limitant la chimie et la dépendance aux échographies à répétition, avec les problèmes de confinement de chevaux qui en découlent ?