Corlay : la démonstration d'Hyperstatique...et sa disqualification !

15/07/2020 - Actualités
Toujours très convoitée, la course plate d'AQPS de 3 ans du 14 juillet a donné lieu à une démonstration de l'inédite Hyperstatique, une fille de Voiladenuo. Mais quelques minutes après l'arrivée, elle était disqualifiée à cause de 100 grammes...


Hyperstatique s'impose très facilement de bout en bout en débutant, mais sera disqualifiée pour poids non conforme. Très bon finisseur à la corde en casaque jaune et orange, Hextrawel du Porto héritera finalement de la victoire en ayant pris une tête sur le poteau à Hana Cerise.


 

 

"Dura Lex, Sed Lex"... Les fans du monde entier de Ford Boyard connaissent bien cette expression latine qui signifie " la loi est sévère mais juste ", et qui n'a rien à voir avec le célèbre fabricant de verres des cantines de notre enfance. La terre s'est ainsi écroulée sous les pieds du jeune jockey Dylan Salmon qui venait de remporter la 2e victoire de sa carrière et aussi la 1e en plat après avoir ouvert son palmarès sur les haies de Pau en mai. Assis sur la balance, il lui manque 500 grammes. Or, la tolérance est de 400 grammes par rapport au poids constaté avant-course. De fait, il est disqualifié pour une marge de 100 grammes, mais il faut bien une limite. Sa pouliche Hyperstatique perd ainsi cruellement le bénéfice de ses efforts.

 

 

En effet, la fille de Voiladenuo avait effectué une véritable démonstration en débutant dans le Prix Yves Le Moigne, la course plate d'AQPS de 3 ans qui est toujours bien composée dans cette terre traditionnelle d'élevage. Toujours aux avant-postes, elle a accéléré de très loin, dès la mi-ligne d'en face et a pu filé au poteau sans revoir ses adversaires, ce qui est une tactique pourtant très osée sur le profil vallonné de Corlay.

 

 

Elevée par son entraineur et propriétaire Julien Mérienne, cette pouliche grise fort bien née puisque cousine de Royal Astarania (Prix Murat, Gr.2) et Roll on Has (Prix Alain du Breil, Gr.1), tire sa robe grise de son père de mère Charming Groom. Elle a offert une nouvelle distinction à son père Voiladenuo, une semaine après sa 1e victoire de Groupe dans le Prix de l'Isle-Briand au Lion d'Angers. Le succès fut certes éphémère mais vu le style, il devrait se répéter très rapidement. VOIR LE PEDIGREE.
 

 

 

Finalement, c'est Hextrawell du Porto (Saddex) qui hérite de la victoire grâce à une belle fin de course sous la selle de Mathieu Androuin lui ayant permis de reprendre une tête à Hana Cerise sur le poteau, loin de la lauréate. Elle qui venait de conclure 3e en débutant à Saint-Brieuc, la pensionnaire de Daniela Mele brise opportunément la glace.

 


Voir aussi...

Grand Cross de Corlay d'Emeraude de Kerza : "Allez ma chérie, amuse-toi ! "

C'est ainsi que le jockey Angelo Gasnier, qui portait la GoPro, a lancé sa partenaire Emeraude de Kerza, née à quelques kilomètres de l'hippodrome du coeur Bretagne, au départ du Grand Cross de Corlay pour y remporter un succès très chargé d'émotion devant ses propriétaires éleveurs en larmes. Revivez une grand moment du sport devant des tribunes archi combles avec le Facebook Live, les GoPro et même le drône !!!

Nouvelles photos de Clovis du Berlais, Voiladenuo et Gemix

A quelques jours de la fin de la saison de monte 2020, profitant des conditions climatiques idéales avec du soleil et de la verdure grâce aux pluies abondantes, nous sommes allés faire de nouvelles images de 3 étalons faisant l'actualité au Haras du Lion. Gemix et Voiladenuo brillent déjà avec leurs 1e produits âgés respectivement de 4 et 3 ans. Quant à Clovis du Berlais, dont la 1e génération a 2 ans, continue sur sa lancée et ayant sailli le même nombre de juments que l'an passé.

Le Grand Cross de Corlay 2020 aura finalement lieu le 14 juillet

Une bonne partie de la France hippique s'est étranglée en lisant que la poursuite du huis clos n'était qu'un détail. Heureusement, un tel mépris n'empêche pas les travailleurs du cheval, ceux qui aiment vraiment leur vie avec les autres, de se retrousser les manches pour que les courses survivent, forcément avec du public. C'est ainsi que le Grand Cross de Corlay, le plus belle course de la discipline en Bretagne, se disputera finalement le 14 juillet après avoir frôlé le huis clos, voire l'annulation. Et cela n'a rien d'insignifiant...