Princess Zoe dans le Cadran: la vraie histoire racontée par Simon Minch

03/10/2020 - Actualités
Le Gestut Hony Hof en Allemagne vient d'élever son 1er gagnant de Gr.1 avec Princess Zoe dans le prix du Cadran. Le responsable de ce petit haras allemand, l'irlandais Simon Minch, nous a confié la formidable histoire de cette petite jument pas très belle, qui est passée en quelques mois et avec succès de l'Allemagne à l'Irlande, chez Tony Mullins un jockey d'obstacle de légende. Un conte de fées ! 

Princess Zoe et Joe Sheridan, les héros du conte de fées du Cadran 2020 ! (APRH)

 

C'est la magie des courses, et c'est bien pour cela que n'importe qui travaillant dans cette industrie se lève tous les matins. Princess Zoe, la gagnante du prix du Cadran, est passée en quelques mois du statut de jument de gros handicap à celui de  gagnante de Gr.1, en remportant le prix du Cadran dans une course rocambolesque, où les favoris ont été écoeurés un à un par le train imposé par Alkuin. La petite grise est entraînée par Tony Mullins, le frère du légendaire Willie, qui a toujours été un peu dans l'ombre de son frère, mais qui, avec une petite trentaine de chevaux, a toujours sorti de bons sauteurs. Avant Princess Zoe, il n'avait couru qu'une seule fois un Gr.1 en plat. Pourtant, étant jockey, il avait été un crack, associé à quelques uns des plus beaux sauteurs de l'histoire, dont la grande Dawn Run, entraînée par son père Paddy; qui avait remporté les Grandes Courses de Haies Anglaise, Irlandaise et Française, et avait aussi gagné la Gold Cup d'Ascot. Aujourd'hui, Tony Mullins est passé de l'autre côté de la barrière, grâce à une petite jument à l'histoire incroyable. Notre incroyable Stallion Man, Richard Venn, qui travaille beaucoup avec le Gestut Hony Hof (éleveurs de Princess Zoe) nous a demandé expressement d'appeler Simon Minch, son ami qui manage le petit élevage de la famille Hellwig, afin qu'il nous raconte ce conte de fées. Et il est beau. 

 

Das Gestüt Höny-Hof erklärt: "Unsere Pferde werden weiter von Jean-Pierre  Carvalho trainiert!" | Turf-Times Deutschland

Simon Minch à droite, le manager du Gestut Hony Hof (© turf times)

 

Simon Minch, issu d'une famille des courses, a travaillé avec les plus grands, comme Coolmore, et est pourtant depuis 15 ans au Gestut Hony Hof, un élevage familial qui a 8 juments, et qui s'est considérablement amélioré ces dernières années, notamment avec les exploits en course de leur Palace Prince, devenu étalon depuis chez Joel Denis dans l'Allier. Princess Zoe est sa petite soeur et vient de loin: " A l'époque où Princess Zoe est née, nous n'avions pas encore de femelles de Palace Princess et nous étions très heureux. Cependant, la pouliche était par Jukebox Jury, un étalon encore peu connu, qui a fini en Irlande pour l'obstacle. Elle n'était pas très grande, et pas très bien plantée. Malgré tout, nous l'avons envoyée à l'entrainement chez Jean Pierre Carvalho, car nos chevaux sont exclusivement réservés à l'exploitation, et pas à la vente. Jean Pierre me disait qu'elle était sérieuse, mais pas très bonne...On ne voulait pas la vendre, car c'était la seul femelle encore de sa mère ! On l'a donc louée à Stephan Richter, qui a eu de bons résultats avec. L'an dernier, une propre soeur de Palace Prince est née, et on a décidé de se séparer de Princess Zoe. Tony Mullins achetait toujours des chevaux en Allemagne, et l'a alors recrutée. Même lui ne l'a pas trouvée belle  quand elle est  arrivée. Elle a progressé de manière spectaculaire, et je suis très content pour lui. La mère de Princess Zoe est toujours chez nous en pleine forme, pleine de Best Solution."

 

 

Ce Cadran donc, qu'on ne s'y trompe pas, est celui des petits éleveurs, qui vivent leur rêve et nous donnent de l'espoir: " C'est le rêve de tout éleveur qui se réalise. Il y a deux grandes réunions, le week-end de l'Arc et Royal Ascot, et on vient d'élever notre premier gagnant de Gr.1 lors du premier. C'est incroyable, surtout avec cette jument, qui n'avait pas grand chose pour elle à première vue. Je peux vous dire qu'on va bien faire la fête ce soir ! On n'a en plus pas de regrets qu'elle soit en Irlande. En Allemagne, il n'y a plus beaucoup de terrain souple avec les été secs, et on entraîne sur les champs de courses. Princess Zoe adore le terrain lourd, et peut aller au paddock chez Tony Mullins. Il l'a emmenée au top. En 15 ans à Hony Hof, les choses ont beaucoup changé, et avec 8 juments nous avons une gagnante de Gr.1. C'est ce qui pousse chaque petit éleveur à se lever le matin. On ne peut pas toujours battre les grosses puissances, mais parfois cela arrive, et c'est pourquoi il faut toujours y croire ! "

 

Avant ce succès, l'objectif de Princess Zoe était d'aller en obstacle et de viser le Mare's Hurdle à Cheltenham...c'est vous dire ! Aujourd'hui, Tony Mullins et ses amis propriétaires Paddy Kehoe et Philomena Crampton doivent plus regarder vers la Gold Cup, et pourquoi pas les haies.... Une nouvelle Dawn Run? En plus, le jockey Joseph Sheridan a seulement 18 ans, et n'arrivait même pas à parler après la course... Trop d'émotions ! De l'Allemagne à la France en passant par l'Irlande, Princess Zoe est devenue l'incarnation de toute la magie des courses, celle qui fait que les petits deviennent les grands, et que nous autres rêveurs dépensont sans compter pour espérer le faire un jour...On croise les doigts. 

 

Princess Zoe flattée par son entraîneur Tony Mullins...direction Cheltenham ? (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...