Eyes Groom, le savoir-faire Delaunay, de l'élevage à l'entraînement

12/10/2020 - Actualités
Vainqueur hier pour sa rentrée sur l'hippodrome du Pin-au-Haras, après plus d'un an et demi d'absence, Eyes Groom est venu mettre à l'honneur le savoir-faire d'Ophélie et Jérôme Delaunay, qui ont élévé, débourré, pré-entraîné et entraînent ce fils de Tiger Groom, étalon qu'ils ont accueilli en Anjou, au sein de leur Haras de la Courlais, à leurs débuts.

Revivez depuis les airs la victoire d'Eyes Groom et Wilfrid Denuault ce dimanche, au Pin-au-Haras

 

Jeunes époux installés sur la commune de Saint-Clément-de-la-Place, dans le Maine-et-Loire, Ophélie et Jérôme Delaunay ont réalisé un très joli tour de force hier, sur l'hippodrome normand du Pin-au-Haras, étant à la fois l'éleveur -en association avec Joël Eniona-, le débourreur/pré-entraîneur et l'entraîneur d'Eyes Groom, lauréat du dernier steeple de cette journée du Grand Cross du Pin, partagée entre averses et éclaircies. Un temps mitigé, comme l'a pu être le dimanche vécu par Ophélie et Jérôme Delaunay, contraints de déclarer leur fer de lance Yeiayel non partant dans le Prix Orcada (Gr.3) à Auteuil, après que ce dernier, deuxième du dernier Prix Ferdinand Dufaure (Gr.3), se soit donné un mauvais coup à une jambe, l'obligeant à décliner la compétition... "Dura lex, sed lex": "la loi est dure, mais c'est la loi" !. Et après la pluie, le beau temps, venu en même temps que la victoire d'Eyes Groom pour ses nouveaux propriétaires de l'Écurie des Sables de la famille Guimard.

 

Eyes Groom et Wilfrid Denuault, seuls en tête dans la ligne droite du Prix du Haras de Gouffern


 

Venu rapidement se porter aux avant-postes aux côtés d'Eeze A Saint (Saint des Saints), ces deux-là menant détachés de quelques longueurs du reste du peloton, le fils de Tiger Groom s'est globalement montré sérieux et appliqué dans ses sauts, malgré une petite bévue au saut du gros vert au dernier passage en face, avant de faire nettement la différence sur le plat où il a très bien poursuivi son effort pour rallier le poteau en tête, une longueur et demie devant Beaugoss de Houelle (Martaline), auteur d'un excellent dernier kilomètre pour priver Good Fever (Apsis) du premier accessit aux abords du poteau.

 

Au poteau, Eyes Groom et Wilfrid Denuault devancent Beaugos de Houelle (Quentin Gaignard) et Good Fever (Kilian Dubourg)

 

Passé par le Show Lumet en 2016, Eyes Groom est le troisième produit d'Oeillade de Sivola, jument placée à deux reprises en osbtacle, propre soeur de Poker de Sivola, gagnant de sept courses sur les obstacles outre-Manche, dont un Gr.3 à Sandown, et issue de la même souche que les black-types en plat Secret Life (2e Prix d'Aoste, Chantilly et 3e Prix de Saint-Cyr, Longchamp), Kayvee (2e Hambleton Rated Stakes Hcp, L.) et autre Gerrnas (2e Prix Daphnis, Gr.3 et 3e National Stakes, Gr.1). Ce dernier n'est autre qu'un fils de Tiger Groom, un frère de Rifapour double gagnant de Gr.2 à Auteuil (Prix Jacques d'Indy et de Pépinvast) et deuxième de Line Marine dans le Prix Renaud du Vivier (Gr.1) en 2001, qui a ensuite officié en tant qu'étalon au Haras de la Courlais, chez Ophélie et Jérôme Delaunay, où il est arrivé un an après l'ouverture des portes de leur établissement. Devenu depuis le père d'Ar Mad, vainqueur notamment du très convoité Henry VIII Novices'Chase (Gr.1) en Angleterre, ainsi que de Teejay Flying, lauréat à son tour du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) en 2012, Arkalon, double gagnant de Gr.2 en obstacle en Italie, et autre Azura du Kalon, lauréate du Prix Bournosienne (Gr.3) sur la Butte Mortemart, à Auteuil, Tiger Groom fait aujourd'hui la monte au Haras de la Baie, chez André-Jean Belloir, au prix de 3.000€ la saillie.

 

Tiger Groom, sauteur de talent, aujourd'hui étalon très confirmé dans la discipline de l'obstacle

 

N'ayant couru que sept fois à l'âge de 6 ans, Eyes Groom a dévoilé un potentiel intéressant sur les haies, à l'âge de 3 ans, terminant non loin de chevaux de la trempe de Spanish One (2e Prix Jean Stern, Gr.2) ou encore Eclair du Maffray (Prix Jean Bart, L.) sur les balais, avant d'être écarté des pelotons pendant près de 2 ans, laps de temps durant lequel il a été dressé sur le steeple, discipline dans laquelle il est parvenu à ouvrir brillamment son palmarès au printemps 2019, s'imposant de plus de 16 longueurs dans le Prix Pen Ar Bed, à Morlaix. De nouveau écarté des pistes pendant plus d'un an et demi, Eyes Groom a effectué un retour en grandes pompes, s'imposant dès sa rentrée de ce dimanche au Pin-au-Haras, dans le Prix du Haras de Gouffern, associé à Wilfrid Denuault, auteur d'un excellent début de mois avec trois victoires et deux places en six montes. Un poulain qui, si rien ne vient de nouveau perturber sa carrière, semble en mesure de rattraper le temps perdu et offrir de nouvelles belles satisfactions à tout son entourage dans le futur.

 

Jérôme Delaunay, à gauche, venu accueillir Eyes Groom et Wilfrid Denuault, aux balances

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Trophée Nationnal du Cross

TNC: le Grand Cross du Pin et la tête au classement général pour Drop d'Estruval

Déjà vainqueur de la 8ème étape de Pompadour, Drop d'Estruval devient le premier concurrent à remporter deux épreuves du Trophée National du Cross - Haras du Lion, s'imposant ce dimanche dans la 11ème étape disputée sur l'hippodrome du Pin-au-Haras sous la selle de Kilian Dubourg. Il prend ainsi la tête au classement général de ce circuit. Différé complet, grande galerie photos, et caméra embarquée... A découvrir ici... 

Focus Elevage

Visite du Haras de la Courlais, quelques jours avant l'Anjou Foal Show

 Quelques jours avant la 1e édition de l'Anjou Foal Show le 25 août, découvrez le Haras de la Courlais qui l'organise à Saint-Clément-de-la-Place à 10 minutes d'Angers. Créé en 2008 par Ophélie et Jérôme Delaunay, la Courlais s'étend aujourd'hui sur 60 hectares autour d'un bâtiment neuf de 1000 m2 dédié à l'élevage, voisin du centre de pré-entrainement Ecurie Delaunay. 60 foals d'obstacle seront rassemblés ici-même pour l'Anjou Foal Show, occasion de transactions à l'amiable.