Great Pretender : un début de semaine en trombe !

13/01/2021 - Actualités
Great Pretender, étalon stationné au Haras de la Hêtraie, vient de réaliser un début de semaine remarqué en France comme outre-Manche. En l’espace de seulement 2 jours, sa descendance remporte 4 courses (2 en haies et 2 en steeple), offrant même un « Coup du Chapeau » à leur père, hier, en Angleterre et Irlande. 

 Great Pretender

 

Pour la famille Noue, la semaine a plutôt bien débuté. Lundi, à Pau, c’est en toute fin de réunion que le 5 ans Great du Large, défendant les couleurs de Pascal Noue, a mis à l’honneur l’étalon du Haras de la Hêtraie.  Absent depuis 5 mois, l’élève d’Arnaud Chaillé-Chaillé, auteur d’une fin de course tranchante après le saut de la dernière difficulté, remportait le 2ème succès de sa carrière, en 5 sorties. Débutant en haies sur la piste d’Angers, en février dernier, il était dirigé sur « les gros » dès sa sortie suivante, à Dax, où il ouvrait son palmarès. Courant à 2 reprises, par la suite, au mois de juin, glanant 2 4èmes places sur le steeple de Durtal, puis sur les haies de Pompadour, Great du Large a attendu ce 11 janvier pour effectuer sa rentrée, sur le steeple palois, qu’il découvrait, pour l’occasion. Vu le style de sa victoire, ce cheval tardif semble en mesure de gravir quelques échelons à l’avenir. Sa mère, Princesse Selenia, est la propre sœur de Princesse Kap, lauréate des Prix des Drags, Bournosienne et Morgex.
 
Mardi, il fallait braquer ses jumelles, ou plutôt sa longue vue, pour suivre des produits de Great Pretender, ces derniers se produisant, comme pléthore, outre-Manche. Et nous n’avons pas été déçus ! Tenez-vous bien, ce n’est pas 1 mais 3 Great Pretender qui ont passé le poteau en vainqueur. 1 "coup de 2" réalisé sur l’hippodrome anglais de Wetherby et un gagnant, en Irlande, sur le site de Fairyhouse.
 
 
Sao, franchissant une haie du Prix Gacko, dont il en sera le lauréat ©aprh
 
 
Connu en France pour y avoir fait ses premières armes sous l’entraînement de Guillaume Macaire, Sao (lauréat du Prix Gacko à Compiègne) profite de la chute de 2 autres « FR » (Eclair d’Ainay et Eragone) pour venir quérir la 3ème victoire de sa carrière sur le steeple anglais, à l'âge de 7 ans. Le frère de Frodon (Nickname) met à nouveau en lumière l’élevage breton de Philippe Gasdoué. Sao, acquis 52 000€ lors de ventes de yearlings Arqana avait défendu les couleurs de l’Ecurie de Saubouas lors de ses 2 premières sorties avant d’être exporté en Angleterre, par le biais, entre autre, de Joffrey Huet, top acheteur de la dernière Vente Osarus 100% Obstacle, tout comme le 2 ème de l’épreuve, The King Of May (High Rock), co-élevé par… Pascal Noue.
 
 
">https://twitter.com/JonjoONeill/status/1349079849512669184?ref_src=twsrc%5Etfw">January 12, 2021
 
La 2ème victoire anglaise est à mettre à l’actif du 6 ans, Henry Gondoff. Débouchant en tête à la sortie du dernier tournant, Henry Gondoff saute l’avant-dernière haie en tête. Subissant l’attaque de Rockstar Ronnie (Stowaway), Jonjo O’Neill Junior, son jockey, soutient énergiquement Henry Gondoff entre les 2 dernières claies. A la réception de la dernière difficulté, Henry Gondoff poursuit son action au contraire de son rival de la dernière minute et file vers le 1er succès de sa carrière pour sa 3ème sortie publique après des débuts en Point-to-Point qui l’avait vu trébucher et se séparer de son jockey. Il relègue son suivant immédiat, Rockstar Ronnie, à 11 longueurs. Portant le nom du personnage incarné par Paul Newman, dans « The Sting », Henry Gondoff descend de la souche de Red Striker, lauréat de 2 Gr. 2 sur les steeples de Haydock et Newcastle au début des années 2000 et de Red Marauder, lauréat de la Gold Cup Chase, Gr. 2 à Ascot, et du Grand National de Liverpool, Gr. 3.
 
 
Queen Jesse Jay, casaque noire à la corde, franchissant l'une des dernières difficultés du parcours
 
 
Le 3ème succès de la journée se passe, quant à lui, en Irlande, sur les haies de l’hippodrome de Fairyhouse. Sur un terrain extrêmement gras, la jument de 6 ans, entraînée par Robert Tyner, Queen Jesse Jay, s’est imposée au terme d’une course d’attente en venant côté corde au saut de la dernière difficulté et devancer de plus d’une longueur Daphne Moon (Kalanisi), défendant l’entraînement de Gordon Elliot et déjà plus aguerrie sur les obstacles qu’elle. 9 longueurs derrière Daphne Moon, An Taibhse (Flemensfirth) complète l’arrivée, pour l’entraînement de Henry de Bromhead. La lauréate, élevée par Yorton Farm Stud est le 1er produit de sa mère, et remporte la 1ère victoire de sa carrière en seulement 2 tentatives. Elle provient de la souche ayant produit Diamond Mine (3ème des Richmond Stakes, Gr. 2).
 
 
Great Pretender
 
 
Great Pretender, on ne le présente plus. Fils de King’s Theatre, qui fut tête de liste des étalons d’obstacle outre-Manche, il a su se faire un nom dans la cour des étalons français voués à l’obstacle. Très prisés outre-Manche, où ses dignes représentants « FR » Bénie des Dieux, Dortmund Park, Great Field, Cracking Smart et Greaneteen ont brilllé au niveau groupe, il n’en est pas moins représenté en France, étant le père, notamment de Ptit Zig et Grand d’Auteuil. L’an dernier, son dernier lauréat, Hashtag Pretender, a été exporté en Irlande suite à ses débuts victorieux sur l’hippodrome d’Angoulême. Gasti Greti, 2ème du Grand Steeple de Craon, Listed, Dolut, lauréat du Grand Steeple de Dax, Al Roc, 2ème des Drags, Gr. 2 après avoir fait sien le Saint Sauveur, Listed, Gaïa de Sarti, sans oublier, le jeune retraité Amazing Comedy (double lauréat de l’Anjou Loire Challenge), sont, entre autre, les lauréats sur le sol français en 2020.
 

Messieurs les éleveurs, si votre plan de monte n’est pas encore finalisé, Great Pretender vous attend pour sa 9ème année, au Haras de la Hêtraie, au prix inchangé de 8000€ poulain vivant.


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Tournée des Etalons du Grand Ouest (7/13) : Haras de la Hêtraie

Homme de réflexion, Pascal Noue développe désormais un concept pour le futur des chevaux d'obstacle qu'il a nommé "le sauteur moderne". Dans cette perspective, il fait évoluer chaque année son parc étalon au Haras de la Hêtraie, avec notamment l'arrivée pour 2021 de For Fun. Il vous présente aussi Pastorius, Bathyrhon, Roman Candle et Nirvana du Berlais, qui s'est transformé physiquement au terme de sa 1ère saison de monte au printemps 2020.