La première réunion du France Sire Poneys Cross Challenge finalement reportée

25/03/2021 - Actualités
L'épidémie de Covid-19 et celle de la rhinopneumonie chez les équidés étant encore très virulentes en cette fin mars, Cécile Madamet et l'Association Poneys au Galop ont décidé de reporter la première réunion Point-to-Point de l'année, qui devait normalement se dérouler le dimanche 18 avril prochain, sur l'hippodrome de Nort-sur-Erdre, et servir de support à la première étape du nouveau France Sire Poneys Cross Challenge.  

 

Alors que la Covid-19 ainsi que la rhinopneumonie continuent à faire rage sur l'Hexagone, l'association Poneys au Galop se voit contrainte de reporter la date de sa toute première réunion "Point-to-Point" de l'année, qui aurait dû avoir lieu le dimanche 18 avril prochain sur l'hippodrome de Nort-sur-Erdre et servir de cadre à la première étape de la nouvelle édition du France Sire Poneys Cross Challenge. Présidente de ladite association, Cécile Madamet, nous a expliqué: "Entre la rhinopneumonie et la Covid-19, la situation devient vraiment compliquée et nous nous voyons donc obligés de reporter la première réunion Point-to-Point du 18 avril, à Nort-sur-Erdre. Nous allons faire en sorte de trouver une nouvelle date d'ici-là pour que les courses puissent quand même avoir lieu. Si les restrictions sanitaires venaient à être levées, surtout celles concernant la rhinopneumonie équine, nous organiserons à la place un stage pour nos cavaliers, en attendant Senonnes et la date du 1er mai qui est toujours maintenue pour le moment, et devrait donc accueillir notre toute première journée Point-to-Point de l'année".

 

Cécile Madamet, Présidente de l'Association Poneys au Galop

 

POUR PLUS D'INFORMATIONS, RENDEZ-VOUS SUR LE SITE PONEYSAUGALOP.COM


Voir aussi...

Nicolas Lefebvre : des petits aux grands, c'est l'esprit de solidarité des Trophées du Personnel

Le Grand Prix de la Solidarité, ultime catégorie des Trophées du Personnel 2020 créé spécifiquement par France Galop et Godolphin en cette année pandémique, a permis de découvrir des actions courageuses menées efficacement par des personnages discrets pour qui l'altruisme envers les hommes et les animaux est une seconde nature. Et c'est ainsi que Nicolas Lefebvre, le père des jockeys Clément et Fabien Lefebvre, bénévole de l'hippodrome de Craon et cheville ouvrière des courses de poneys, est sacré en caméra cachée avec la complicité de Pierric Rouxel, le Président des Trophées du Personnel.