A cheval entre le Brésil, Jarzé et Saint Cloud avec Trabuco !

25/03/2021 - Actualités
Si le nom de Leenders évoque plutôt l'obstacle, il ne faut certainement pas oublier qu' Etienne a eu de nombreux succès en plat, et continue d'en avoir avec son fils Grégoire. L'association a sellé aujourd'hui un inédit de 3 ans impressionnant nommé Trabuco, élevé en France par le brésilien Arthur Mendes, qui l'a mis à l'entraînement dans les Pays de la Loire... Cela ne s'invente pas ! 

Trabuco, un brésilien entraîné à Jarzé qui gagne à Saint Cloud...(APRH)

 

Il est 14h20 à Saint Cloud, et c'est le départ du prix Suave Dancer, une course d'inédits de 3 ans qui rend hommage à un champion né en Amérique qui a fait une grande carrière en Europe. Au milieu des Fabre, Head, Chappet, Laffon Parias et autres, c'est un poulain nommé Trabuco qui s'impose en toute facilité pour l'entraînement d'Etienne et Grégoire Leenders. Si par principe le nom de Leenders nous envoie en ligne droite à Auteuil, il ne faut pas oublier que père et fils ont tout un effectif de chevaux de plat, avec une très belle réussite. La preuve en a été donné cet après-midi, puisque leur protégé et élève maison Or Gris s'est aussi classé 4e de listed race. Mais Trabuco présente un profil bien particulier, que l'on n'aurait pas penser retrouver à Jarzé...et pourtant !

 

Grégoire et Etienne Leenders entourent ce qui peut être leur prochaine révélation (APRH)

 

Grégoire Leenders explique: " Trabuco appartient à Arthur Mendes, un propriétaire brésilien que nous avons connu par le Haras du Mézeray. Il avait à l'époque des chevaux sur Paris et voulait changer d'air. Il nous a d'abord fait confiance avec Trancoso, le grand frère de Trabuco, puis son autre frère, Truco. Cela s'est bien passé car ces chevaux ont gagné, mais ils étaient plutôt amateurs de PSF, et étaient un peu lourds. Nous avons dû les castrer. Trabuco a quelque chose en plus que ses frères. Déjà il fait le gazon ! Nous n'en étions pas sûrs car il n'avait jamais travaillé sur cette surface, seulement sur la PSF de Pornichet. Arthur Mendes habite au Brésil, et ne vient qu'une seule fois par an en France. Nous l'avons déjà rencontré sur les champs de courses, mais il n'est jamais venu à Jarzé.... Il a confiance en nous, et ses chevaux le lui rendent bien ! "

Vieil ami de Charles Henri de Moussac, Arthur Mendes éleve en France au Haras du Mézeray, dont les élèves sont dans une forme olympique (Trabuco est le 7ème élève gagnant en 10 jours). Arthur Mendes travaille dans l'aciérie, et est un éleveur sans sol passionné dans son pays. Très impliqué, il a été membre du Jockey Club de Sao Paulo, et représente au niveau mondial le syndicat des éleveurs brésilien. L'amitié avec Charles de Moussac remonte à une visite d'éleveurs brésiliens au Mézeray. Le Haras avait acquis à l'époque deux juments brésiliennes, parmi lesquelles First Crop, devenue la mère d'Harvest Time, gagnant du prix du Lys (Gr.3) chez Henri Alex Pantall ! Depuis Arthur Mendes, est tombé amoureux de la France et élève au Mézeray, ne loupant sous aucun prétexte (sauf peut-être l'an dernier) son traditionnel voyage en France  pour assister à l'Arc de triomphe ! 

 

Tropa de Elite lors de sa victoire de groupe au Brésil

 

La mère de Trabuco, Tropa de Elite, avait déjà été élevée en association, notamment avec Darley, mais aux Etats-Unis. Cette fille du bien connu Street Cry avait toutefois fait carrière au Brésil, où elle avait gagné un Gr.3 à 3 ans. La souche est irlandaise, et avait été exportée au Brésil avec la 3e mère Cut Matter, une jument inédite qui a très bien produit aux antipodes. Notre fameuse Tropa de Elite n'a pourtant produit qu'en Europe, ne donnant naissance qu'à des gagnants. Trabuco semble être un poulain capable de lui apporter son premier black-type, car s'il n'avait jamais encore vu de gazon, il devait tout de même avoir un sacré pétrole pour vaincre dans un maiden parisien relevé. Trabuco a sans doute tiré son aptitude au gazon de la part de son père Intello, revenu au Quesnay l'an dernier, et dont la production entretient une belle forme !

Du côté de Jarzé, ce n'est pas le même sable que sur les plages de Rio de Janeiro, mais il a l'avantage d'offrir des pistes qui prouvent depuis des années qu'elles peuvent tout autant préparer un coursier pour le Rail Ditch que pour les joutes de plat ! Entretenant cette réussite avec les chevaux de plat, Grégoire et Etienne Leenders tiennent avec Trabuco un poulain qui peut au moins les faire rêver... Le mot de la fin à Grégoire Leenders: " Celui là, il ne va pas voir les obstacles tout de suite...". Tout est dit non ? 

 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

2e étape du Trophée National du Cross : la Tequila, le Picador et les conquistadors, réunis à Mont-de-Marsan

Remporté l'an dernier par Tequila Sun, prête à défendre son titre, le Prix Raymond de de Bouglon servira de nouveau de support à la 2e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, disputée ce lundi 1er mars sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Mais la jument du "Picador" Marc Nicolau aura fort à faire face à 11 autres compétiteurs aux dents longues, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.