Une grande "Génétique Obstacle" dans le Wild Monarch avec Paradiso

21/04/2021 - Actualités
Il a le pedigree, le modèle, et doit maintenant tenter d'avoir les performances pour devenir le premier fils de Kapgarde au Haras. Défendant la casaque de Génétique Obstacle chez David Cottin, Paradiso a un avenir radieux s'il le veut bien, et a lancé sa carrière de la meilleure des manières en s'imposant dans le prix Wild Monarch. 

Paradiso fait le job dans le Wild Monarch, une première étape vers un futur au Haras (APRH)

 

Yearling déjà, Paradiso faisait parler de lui quand il avait été présenté à ARQANA par ses éleveurs du Haras de la Croix Sonnet, et vendu 150 000 € à Paul Basquin. L'homme du Sud-Ouest nous confiait alors que Paradiso était "étalonnable", de par son pedigree, son modèle quasi-parfait, et surtout sa génétique extraordinaire. Cela tombe bien quand on défend la casaque "Génétique Obstacle" ! Placé chez David Cottin, Paradiso a toujours fait l'objet de bons bruits, et n'est pas devenu un train de marchandise, ce qui lui a permis de débuter de façon très précoce, dans l'important prix Wild Monarch. Confié à Kévin Nabet, il s'est tout simplement baladé, en devançant nettement un autre entier, Cuzco du Mathan, fils de Martaline

 

 

Paradiso avec Kévin Nabet, un duo plein de promesses (APRH)

 

Paradiso a tout du très bon cheval, qui va encore éclore avec le temps. Il profite aussi de la vague de succès de David Cottin, qui possède une génération de 3 ans de premier plan avec Out Of Risk, La Boétie, ou encore le jumelé du Grandak: Porticello et Magistrato, qui ont fini l'épreuve dans un temps record en dernier lieu. Evidemment, gagner le Wild Monarch avec Paradiso est capital, puisqu'il est d'office black-type, et a déjà plus ou moins gagner sa place au Haras. Il semble bien sûr capable d'aller un cran au dessus, d'autant qu'il devrait encore évoluer physiquement. Paul Basquin gagne déjà son pari sur l'avenir, un pari qu'il avait pris très tôt dans la vie du cheval, mais qui a été mûrement préparé et peaufiné. C'est aussi ça la fabrication d'un étalon.

 

 

Génétiquement parlant, notre ami Paradiso a vraiment tout pour plaire. Bai brun sans une tâche de blanc, il est un fils du grand Kapgarde, que l'on ne présente plus, mais à qui il manque encore un fils au Haras pour asseoir définitivement son règne et le pérenniser. Sa mère No News descend d'une grande matronne nommée Néoménie, qui a engendré une lignée de cracks. No Risk At All, Nom de D'là, Nickname, N'Avoue Jamais, Nom d'une Pipe, ou encore Nickelle, sont autant de noms présents dans son pedigree. Nickelle est d'ailleurs la grand-mère de Paradiso. No News, sa fille par Gentlewave, gagna sa vie en plat avant de devenir une maman prolifique. Paradiso est son 3e gagnant en autant de produits, après la bonne mais fragile Messagère, gagnante du prix Sagan (Gr.3), et Divination, plus revue depuis sa démonstration en 2020 dans le prix d'Essai des Pouliches. No News a changé de main à l'automne dernier, puisque Thierry Storme et le Haras des Sablonnets l'ont acquise pleine de Goliath du Berlais pour la belle somme de 125 000 €. Cela paraît plus que rentable au vu de son potentiel... 

En bref, Paradiso coche toutes les cases pour être la future star des étalons d'obstacle en France, combinant donc le sang de Kapgarde, tout en ramenant celui de Monsun et Linamix du côté maternel, qui sont des sires très influents chez les sauteurs (cf: Network, Martaline...) Avant de rencontrer ses promises, Paradiso devra aller plus haut en piste, et est pour ça bien loti chez David Cottin, désormais 2e au classement des entraîneurs derrière François Nicolle. 

 

No News, la mère de Paradiso, lors de son passage à la vente d'élevage obstacle ARQANA 2020


Voir aussi...

David Cottin de retour au sommet : " André Fabre m'a appelé pour une recommandation... "

" Il m'a dit qu'il n'avait pas de conseil à me donner, mais simplement qu'il était lui-même déjà passé par là et qu'il évitait d'appuyer sur le bouton partant..." David Cottin parle ainsi du coup de fil reçu de la part du mystique André Fabre alors qu'il traversait une épidémie de rhino cet hiver. Quelques semaines plus tard, la jeune star de l'obstacle vient de réussir le 1e coup de 6 victoires dans la même journée, le dimanche de Pâques, dont 4 à Auteuil.

2e étape du Trophée National du Cross : Tequila Sun et Marc Nicolau, reine et roi de Mont-de-Marsan

Tenante du titre 2020 de ce Grand Cross de Mont-de-Marsan, Tequila Sun a réussi l’exploit de remporter cette deuxième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion pour la 2e année consécutive, pour le plus grand bonheur de son propriétaire-entraîneur, Marc Nicolau, qui inscrit son nom pour la 5e fois au palmarès de cette épreuve. Le direct, la GoPro et la grande galerie photos, à découvrir ci-dessous.