Le Listrac : le 1er Gr.1 de Lucas Zuliani, l'aboutissement pour Balko

23/05/2021 - Actualités
A 18 ans, le tout jeune jockey Lucas Zuliani, frère cadet d'Angelo, remporte son 1er Gr.1 dans Prix Ferdinand Dufaure en selle sur Le Listrac, pensionnaire de François Nicolle qui offre un nouveau Gr.1 mérité à son père Balko.

 

Il n'y a encore que très peu de temps finalement, un blondinet nommé Lucas Zuliani se faisait remarquer dans les courses de poneys où il s'est imposé à près de 30 reprises, dont une fois lors du fameux Point to Point de Château-Gontier en 2018. Il avait alors 15 ans et dès l'année suivante, en mars 2019 à Blain, il gagnait ses 2 premières courses en tant que jeune gentleman-rider. Rapidement passé jockey, Lucas Zuliani a récemment rejoint au sein de l'écurie de François Nicolle son frère aîné Angelo qui en est un jockey principal, associé notamment à la championne L'Autonomie grâce à qui il s'est envolé la veille dans la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr.1). Ils sont issus d'une sacré lignée de cavaliers, puisque fils de Sébastien Zuliani, ancien bon jockey aujourd'hui installé pré-entraineur à Durtal. Ce sont aussi les neveux de Jérôme Zuliani, jockey lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris en 2010 avec Polar Rochelais, et de Jean-Luc Guillochon qui a passé beaucoup de temps à leur formation, tout comme leur mère et leur tante Karine Babin. Bref, une belle histoire de famille. Lucas Zuliani est né le jour de Noël 2002.

 


Le Listrac, monté par Lucas Zuliani. (photo APRH)

 

Leader des entraineurs français depuis 3 ans, François Nicolle a la particularité d'accorder sa confiance à des jockeys très jeunes ou méconnus, y compris dans les plus grandes courses, comme il le fit déjà avec Thomas Guéguen ou encore Gaëtan Masure qui venait du plat avant de se retrouver très vite au plus haut niveau d'Auteuil. Quelques mois après avoir été l'artisan de la 1ère victoire de Gr.1 de François Nicolle dans le Grand Prix d'Automne 2016 avec Alex de Larredya, Gaëtan Masure avait aussi offert son 1er Prix Ferdinand Dufaure au maître entraineur avec Srelighonn en 2017. Désormais, l'homme de Saint Augustin est devenu un ogre d'Auteuil. Même s'il a subi une chute dans le Grand Steeple-Chase de Paris avec Figuero, il a cartonné ce week-end avec 3 victoires de Gr.1 grâce à L'Autonomie, Hermès Baie et donc Le Listrac.

 

 

Portant le nom d'un vignoble du Médoc dans le Bordelais, Le Listrac a été élevé par la famille Carion dans l'Allier, à Meaulne Vitray tout près de Montluçon dans l'Allier. Fondé par Hubert Carion, exploitant forestier et créateur d'une scierie près de la forêt du Tronçais, cet élevage fait partie des murs d'Auteuil depuis des dizaines d'année. Cette casaque a longtemps été associé à Jehan Bertran de Balanda. D'ailleurs, la 3e mère de Le Listrac, nommée La Sabotière, avait gagné 13 courses tout d'abord en région lyonnaise où était installé son mentor qu'elle a suivi en région parisienne dans les années 80 pour y poursuivre aussi brillamment sa carrière. Avant Le Listrac, le Sabotière avait déjà eu un descendant gagnant de Gr.1, Le Chablis qui s'était imposé dans le Prix Maurice Gillois pour Thomas Trapenard en 2002.

 


Lucas Zuliani

 

Après Balko des Flos et Gitane du Berlais, gagnant de Gr.1 en Angleterre, Le Listrac offre une nouvelle victoire de Gr.1 à son père Balko, en l'occurrence la 1ère en France. Etalon remarquable, patriarche du Haras du Lion, Balko tient depuis 3 ans la 3e place du classement France Sire des étalons d'obstacle actuellement stationnés en France. Pour ce père de 2 vainqueurs du Prix du Président de la République (Gr.3), Balkan du Pécos en 2018 et D'Jango en 2020, de très nombreux autres black-types mais aussi de récentes vedettes du cross (Dunquin, Drop d'Estruval), un tel succès représente à 20 ans un aboutissement mérité.

 


Balko au Haras du Lion avec l'étalonnier Fabrice Marin.

 

Le cas actuel de Balko est particulier. Après avoir connu une saison 2020 presque blanche en terme de fertilité, comme cela avait été le cas en 2013, Balko fait l'objet d'une gestion sur mesure de la part de l'équipe du Haras du Lion. " Ce printemps, il n'a sailli que 20 juments de façon privée dans le cadre d'une saison qui avait valeur de test ", explique François Thomas, le directeur commercial du Haras du Lion. " Or, il a dépassé le cap des 10 juments pleines, avec encore quelques nouvelles échographies à venir. Balko a été vraiment efficace depuis la mi-avril. Mais il faut que les juments soient très bien suivies afin d'être saillies au plus près de l'ovulation, car sa semence a une durée de vie courte. Dès lors, à l'heure actuelle, nous envisageons pour l'année prochaine de faire saillir à Balko une trentaine de juments l'année prochaine, et d'aviser en fonction des résultats au fur et à mesure, dans le respect absolu de cet étalon âgé de 20 ans que nous aimons beaucoup."


On en parle dans l'article

Voir aussi...

5ème étape du TNC Haras du Lion : la guerrière Tequila Sun repousse ses limites à Vichy

Déjà une star au sein de son écurie, la brave Tequila Sun fait vivre à Marc Nicolau et toute son équipe une grande aventure en 2021. Après avoir décroché son black-type à Fontainebleau, la fille de Kapgarde passe un nouveau palier en remportant sa deuxième étape dans ce Trophée National du Cross 2021, dans le Grand Cross de Vichy. Voir le live, la Gopro et la galerie photo de Christophe Morlat.