Tribhuvan, une histoire de famille et un nouveau chapitre à celle de Toronado

19/07/2021 - Actualités
À respectivement 16 et 18 ans, Hannah et Elza Petit ont réussi à faire ce que beaucoup ont espéré - et continuent d’espérer - voir se produire un jour : élever un gagnant de Gr.1. En effet, les filles du courtier Guy Petit sont associées avec Jean-Charles Haimet dans l’élevage de Tribhuvan, un fils de Toronado sorti vainqueur ce week-end des United Nation Stakes (Gr.1) à Monmouth Park (New Jersey) sous la selle de Flavien Prat.

Tribhuvan et Flavien Prat, vainqueurs ce samedi des United Nation Stakes (Gr.1) de Monmouth Park, aux États-Unis (© Scott Serio Photos)

 

On dit souvent qu'il n'y pas d'âge pour être passionné par les courses et les chevaux. Il faut également croire qu'il n'y pas d'âge pour élever un gagnant. Et encore moins un gagnant de Gr.1 ! C'est en effet ce qu'ont eu la joie de vivre ce week-end, à respectivement 16 et 18 ans, Hannah et Elza Petit, grâce au premier succès dans un Gr.1 de Tribhuvan, un hongre de 5 ans dont elles sont co-éleveuses avec Jean-Charles Haimet (Haras de la Côte Fleurie) et qui s'est imposé à la manière des forts ce samedi, aux États-Unis, dans les United Nation Stakes de l'hippodrome de Monmouth Park, dans le New Jersey. Toutes deux sont les filles du courtier Guy Petit, bien connu dans le paysage hippique européen et dans les deux disciplines du galop pour avoir déniché aux ventes et/ou dans le pré de nombreux excellents chevaux (Mon Môme, Min, Rougir, Thousand Stars, Surgeon, Tashelka, etc.)... mais qui, comme tant d'autres, attend toujours sa première victoire de Gr.1 en tant qu'éleveur ! 

 

Guy Petit, entouré de son épouse et de ses filles, Elza (à gauche) et Hannah (à droite), les heureuses co-éleveuses de Tribhuvan (© Facebook Guy Petit)

 

Monté par le plus "ricain" des jockeys "FR", Flavien Prat, Tribhuvan, protégé de Chad Brown, a rapidement pris le train à son compte, galopant librement en tête, légèrement détaché de ses rivaux, avant de remettre un bon coup de reins dans l'ultime ligne droite pour repartir et ainsi contrer toutes les attaques qui se profilaient à l'horizon. Deux franches longueurs le séparent d'Imperador (Treasure Beach) au passage du poteau d'arrivée, lui-même devançant Epic Bromance (Kitten's Joy), qui est venu compléter le podium de cette épreuve, une longueur plus loin.

 

Découvrez ou redécouvrez du partenaire de Tribhuvan, Flavien Prat, après sa victoire dans les très prestigieuses Preakness Stakes (Gr.1), à la mi-mai

 

Élevé en France donc, par Hannah & Elza Petit ainsi que par Jean-Charles Haimet, Tribhuvan est le troisième produit de l'inédite Mahendra, une fille de Next Desert achetée à l'amiable par Guy Petit en 2016, à la vente de Février ARQANA, alors qu'elle était pleine de Toronado... dont l'union a donné Tribhuvan justement ! En effet, ce dernier appartient à la deuxième génération engendrée par celui dont le nom figure notamment au palmarès des Queen Anne Stakes (Gr.1) d'Ascot et autres Sussex Stakes (Gr.1) de Goodwood, et officie aujourd'hui comme reproducteur au Haras de Bouquetot, au tarif de 8.000€ la saillie. Un étalon auteur d'une année absolument incroyable, avec des gagnants aux quatre coins du globe - encore sept enregistrés rien que la semaine passée ! - et notamment à plus haut-niveau, comme Masked Crusader, qui lui avait offert un premier Gr.1 en Australie, à la mi-mars, en s'adjugeant les William Reed Stakes (Gr.1).

 

Le magnifique et très en forme Toronado, aujourd'hui stationné en Normandie, au Haras de Bouquetot

 

Sixième produit de Mahendra, Tribhuvan est le frère de pas moins de cinq gagnants, parmi lesquels figurent les bons chevaux d'obstacles Ibleo et Val de Saane, le premier ayant terminé troisième d'un Gr.3 lors du dernier festival de Cheltenham et le second deuxième d'un Prix de Beaune (L.) à Enghien. Tous sont des petits-fils de la non moins douée Minaccia, double lauréate au niveau Listed outre-Rhin, et des neveux de Macleya et Montclair, vainqueurs respectivement des Prix de Pomone (Gr.2) et Allez France (Gr.3) pour la première citée, et d'un Prix de Barbeville (Gr.3) pour le second. 

 

Photo souvenir pour Tribhuvan et tout son entourage, après sa première victoire dans un Gr.1 américain (© Twitter Monmouth Park Racetrack Memories)

 

Ayant racheté les parts de son ami, Jean-Charles Haimet, que ce dernier détenait sur la jument et le poulain, Guy Petit a ensuite placé Tribhuvan aux bons soins du Haras de l'Hôtellerie de Jean-Pierre et Guillaume Garçon, afin qu'ils le préparent et le présentent à la vente de yearlings d'octobre d'ARQANA, en 2017. Racheté 58.000€ à cette occasion, le poulain a ensuite rejoint Beaupréau (Maine-et-Loire) et les boxes d'Henri-Alex Pantall chez qui il a débuté sa carrière, pour le compte d'une association composée de Guy Petit, l'un de ses clients danois et de Michel Perret. Après deux victoires, l'une dans un Quinté + à Chantilly, l'autre à Compiègne, et plusieurs places, le fils de Toronado a été acheté par un groupement de propriétaires américains (Wonder Stables, Michael Dubb & Madaket Stables LLC), par le biais d'un autre courtier "FR", Hubert Guy, et a de ce fait rejoint le Pays de l'Oncle Sam. Il est aujourd'hui entraîné par l'excellent Chad Brown (Bricks And Mortar, Stacelita, Lady Eli, etc.), pour qui il compte dorénavant deux victoires en cinq sorties, l'autre ayant eu pour cadre un Gr.2 (les Fort Macy Stakes) de Belmont Park, au tout début du mois de mai. Deux victoires "black-type" en tant qu'éleveuses, la majorité tout juste en poche pour l'une et dans deux ans pour l'autre... Si cela n'est pas de la précocité: qu'est-ce donc ? 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...