Sybilline et J'o Bello, la recette de la Poule d'Essai selon Christelle Courtade

23/08/2021 - Anglo Actualités générales
Installée entraîneur depuis cinq ans seulement sur l'hippodrome des Grands Pins, à Mont-de-Marsan, Christelle Courtade continue d'impressionner par les résultats de ses protégés Anglo-Arabes cette année, ayant sellé ce samedi, à La Teste-de-Buch, Sybilline et J'o Bello, deux élèves des Haras de l'Abbaye et de Beaulieu sortis respectivement lauréats de la Poule d'Essai à 37.5% et de celle à 12.5%.

J'o Bello et Sybilline, vainqueurs respectifs de la Poule d'Essai à 12.5% et celle à 37.5% ce samedi, à La Teste-de-Buch, et pour le même entraînement montois de Christelle Courtade (© Robert Polin)

 

Il n'existe pas de recette unique pour élever et entraîner des vainqueurs, qu'ils soient "purs", AQPS ou Anglo-Arabes. Chaque professionnel(le) possède la sienne. Si certes quelques ingrédients sont communs à tous, comme (beaucoup) de labeur et de patience, du bon foin ou encore de bons soins, il faut aussi y ajouter une pincée de chance pour parvenir au résultat escompté. Chose qui, malheureusement, ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval. Mais qui, au contraire de la foudre, peut parfois tomber à deux reprises au même endroit. Et sur la même personne. C'est en effet ce qui est arrivé à la metteuse au point landaise, Christelle Courtade, ce samedi soir, à La Teste-de-Buch, sous le franc soleil et l'extrême douceur girondine, qui a eu la joie de voir deux de ses pensionnaires Anglo-Arabes, Sybilline et J'o Bello, briller de mille feux dans les Poules d'Essai à 37.5% et 12.5%, et ce à trente minutes d'intervalle.

 

Mickaël Forest, Christelle Courtade et Valentin Seguy, les grands vainqueurs des Poule d'Essai à 12.5% et 37.5% de ce samedi, à La Teste-de-Buch (photo d'archives)

 

Honneur à la première citée tout d'abord, encore maiden il y a deux jours, et qui a profité du rythme imposé par sa compagne d'entraînement Iska de la Brunie (Gnome), pour galoper bien décontractée sous la main de son jockey, Valentin Seguy. La représentante de Michel Thiebaud a ensuite véritablement enclenché à 300 mètres du but, prenant alors l'avantage, et a très bien poursuivi son effort jusqu'au bout pour s'imposer très facilement. Au passage du poteau d'arrivée, trois longueurs et demie la séparent d'Illywood Pontadour (Frisson du Pécos), auteure d'un bon effort final pour priver la grande animatrice, Iska de la Brunie, de la seconde place.

 

Sybilline et Valentin Seguy, vainqueurs ce samedi à La Teste de la Poule d'Essai à 37.5% (© Robert Polin)

 

Pur produit du Haras de l'Abbaye de Jean-Charles Escalé, Sybilline résulte du croisement entre le champion Hasawood de Bordes et la gagnante en plat Sicilia. Cette même fille de Regality qui a donné naissance au non moins doué Angelo de l'Abbaye, vainqueur de cette même Poule d'Essai à 37.5% en 2020 en plus de l'Omnium à 37.5% cette année, toujours sur l'hippodrome de La Teste. Sous la deuxième mère, qui n'est autre que l'excellente Silice de Roches, lauréate notamment de la Coupe des Anglo-Arabes, du Grand Prix des Pouliches ainsi que du Prix d'Essai des Anglo-Arabes à 50% au milieu des années 2000, on retrouve le nom d'une autre très bonne Anglo-Arabe de courses, en l'espèce de Sissi de l'Abbaye, dont le palmarès comporte notamment deux succès, obtenus dans le Grand Prix des Pouliches ainsi que dans le Critérium des Jeunes à 37.5%. Passée par le Grand Show Anglo 2020, Sybilline parvient ainsi à débloquer son compteur de victoires, elle qui n'avait jamais terminé plus loin que quatrième avant cela, se plaçant notamment dans les Prix Thalian à Mont-de-Marsan et Pierre et Benoit Vergez à Dax.

 

 

Angelo de l'Abbaye, le frère de Sybilline, lauréat de la Poule d'Essai à 37.5% de La Teste édition 2020 (© Robert Polin)

 

Dans la foulée du succès de son homologue à 37.5%, J'o Bello est lui aussi parvenu à passer le poteau en tête, s'imposant quant à lui dans la Poule d'Essai à 12.5%, associé à Mickaël Forest. Après avoir lui aussi bénéficié d'un leader de luxe, Saint'Jac (Jeu St Eloi), cet autre protégé de Christelle Courtade a attendu les 400 derniers mètres du parcours pour se décaler, plus le long du rail extérieur, et placer une belle accélération qui lui a valu de rallier le poteau d'arrivée le premier, et avec autorité. Il devance en effet de deux longueurs et demie un autre de ses compagnons d'entraînement, Imperial'Jac (El Triunfo), qui a bien terminé pour s'octroyer la seconde place aux dépens de son ancien copain de pré, Saint'Jac.

 

Le puissant J'o Bello, lauréat cette année, à La Teste, de la Poule d'Essai à 12.5%, associé à Mickaël Forest (© Robert Polin)

 

Fils du "pur" Nombre Premier, et poulain né et élevé au Haras de Beaulieu de Jean-Luc Gaillard, J'o Bello n'est autre que le tout premier produit de la placée en plat Bellie Jolie. Cette dernière n'est autre qu'une fille de l'excellente L'Embellie, qui a notamment inscrit à son tableau de chasse l'édition 1996 du Grand Prix des Anglo-Arabes, alors disputé à Longchamp. L'Embellie est d'ailleurs la propre soeur du non moins talentueux L'Esturgeon, vainqueur du Prix du Ministère de l'Agriculture à 25% en 1997, et une soeur de la triple lauréate en plat L'Encaste, à qui il faut ajouter une seconde place dans le Grand Prix des Pouliches à 37.5% de 2013... alors qu'elle débutait en compétition !

 

Nombre Premier, le père de J'o Bello

 

Du même sang que plusieurs grands noms chez les Anglo-Arabes de course, comme L'Escarmouche (Grand National à 25%), L'Escalator (Omnium à 25%) ou encore L'Escale (2e Grand Prix des Anglo-Arabes), J'o Bello obtient donc la deuxième victoire de sa carrière, après celle obtenue dans le Critérium des Jeunes à 12.5% ce printemps, et permet à Christelle Courtade de signer un magnifique doublé dans les Poules d'Essai de La Teste. Un week-end que cette dernière, installée depuis seulement cinq ans sur le centre d'entraînement de Mont-de-Marsan, dans les Landes, n'est pas prête d'oublier de sitôt, cela va s'en dire ! 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

La Coupe des Anglo-Arabes Ă  37.5% pour Galapiat Up: Ă  la fin, c'est encore l'Italie qui gagne !

Déjà vainqueur début juillet sur ce même tracé de Pompadour, Galapiat Up a répété hier, faisant sien de haute lutte la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% sous la selle de Jordan Plateaux, offrant ainsi un nouveau succès à l'entraînement de Stéphane-Richard Simon, à l'élevage de Walter Roubertie ainsi qu'à la casaque de Paolo Boschi, un propriétaire italien dont c'est le tout premier partant en France.

If Vergoignan offre un premier succès à Shrek en tant qu'étalon

Seul étalon Anglo-Arabe à 12.5% à officier actuellement en France, au Haras de Gelos, Shrek a décroché hier sa toute première victoire en tant que reproducteur, obtenue grâce à l'un de ses tout premiers 3 ans : If Vergoignan, un diplômé du Grand Show Anglo entraîné dans les Landes par Christelle Courtade et élevé dans le Gers par Benoît Terrain, qui s'est littéralement baladé hier sur l'hippodrome de Pompadour.

Le Critérium de l'Atlantique pour Calife de Paulhac, un métronome à 12.5% venu de la Creuse

Remporté l'an dernier par la reine Genmoss, sur ce même hippodrome de La Teste-de-Buch, le Critérium de l'Atlantique n'a, cette année encore, pas échappé à son grandissime favori, à savoir Calife de Paulhac, un fils de Don Tirso entraîné par la tonitruante Christelle Courtade qui a ainsi réussi à obtenir une cinquième victoire en 2021, et ce pour autant de sorties, à la plus grande joie de ses éleveurs creusois, les époux Lacherade.