L'histoire de DNA Pedigree: Alibhai, le chef de race inédit

22/07/2020 - Chef de race
Cette semaine, le grand historien des courses Thierry Grandsir (DNA Pedigree) souhaite vous narrer la carrière atypique d'Alibhai, un cheval élevé par S.A l'Aga Khan devenu ensuite, et ce sans avoir couru la moindre course (!), l'un des plus grands Chefs de Race que notre Terre ait porté, étant présent dans le pedigree de chevaux d'exception tels Danehill, Elusive Quality ou encore Miesque.

 

Alibhai (1938-1960), par Hyperion et Teresina (Tracery)

 

Né en Ukraine avant d’émigrer dans son jeune âge aux USA, Louis Burt Mayer quitta l’école à l’âge de douze ans pour épauler son père dans son occupation de ferailleur. Grand amateur de théâtre, il incarne encore aujourd’hui le rêve américain par sa réussite sociale : il est tout simplement connu pour être le co-fondateur des célèbres studios Metro-Goldwyn-Mayer, institution emblématique du cinéma hollywoodien.

 

 

En parallèle, Louis Mayer avait la passion des courses et de l’élevage. Son ranch, sis à Perris près de Los Angeles, n’attendait que l’arrivée d’un grand étalon pour satisfaire les hautes ambitions de son fondateur. Le meilleur reproducteur européen était alors Hyperion, propriété de Lord Derby, auquel Louis Mayer proposa $1,000,000 pour se rendre acquéreur du cheval. Quelque peu heurté par les manières inconvenantes de son interlocteur, Lord Derby lui opposa un refus ferme et définitif...

Louis Mayer avait déjà échoué à acquérir Man O’War dans les mêmes conditions, mais il se consola de sa désillusion anglaise en se portant acquéreur d’un lot de yearlings sélectionnés par son conseiller Laudy Laurence, en 1939. Parmi eux figurait un fils de Hyperion élevé par S.A. l’Aga Khan, qu’il se fit adjuger pour 3,200 Guinées. Nommé Alibhai, le poulain fut aussitôt importé sur le sol américain.

Alibhai était un fils de Teresina, elle-même acquise à l’âge yearling par S.A. l’Aga Khan III aux ventes de yearling de Doncaster (7,700 Guinées). Pas très grande (1,59 m) comme son fils, fortement brassicourt et longue dans son dos mais non dénuée d’élégance ni de profondeur, Teresina remporta quatre victoires dont la Goodwood Cup (Gr.3) et les Jockey Club St. (Gr.3) et se plaça deuxième des Eclipse St. (Gr.1), troisième des Oaks (Gr.1) et du St Leger (Gr.1). On lui devait déjà la bonne Theresina, gagnante des Irish Oaks (Gr.1) en 1930.

 

 

Teresina, la mère d'Alibhai...

 

Béni d’une génétique haut de gamme, le 2 ans Alibhai montra beaucoup de vitesse et de brillance à l’entraînement : un premier travail sérieux lui fut proposé sur 800 m, qu’il parcourut en moins de 46’’… Son galop suivant, effectué sur les 1600 m de Santa Anita, fit afficher 1’36’’ au chronomètre, soit le record de la piste. Mais Alibhai rentra à l’écurie boîteux, victime d’un claquage des deux antérieurs…

Inutile d’espérer courir un jour, et le cheval entra au haras dès l’âge de trois ans, en 1941, inédit en compétition. Bien que stationné aux côtés de Beau Père, pour lequel Louis Mayer avait réservé ses meilleures juments, Alibhai s’illustra en produisant 7 gagnants de Stakes en deux saisons. Résultat amplement confirmé par la suite, avec une production riche de 54 gagnants de Stakes dont 16 lauréats de Gr.1, un titre de tête de liste des pères de gagnants et onze citations dans le Top 10 des étalons US !!!

Alibhai avait entre temps quitté la Californie pour le Kentucky, acquis par un syndicat qui déboursa la somme record de $500,000 pour le stationner à Spendthrift Farm (Lexington), où il résida jusqu’à son décès en 1960.

Produisant aussi bien des deux ans précoces que des stayers tardifs, Alibhai a signé un vainqueur du Kentucky Derby (Gr.1) avec Determine, et l’excellent Your Host qui, bien que sévèrement accidenté en début d’année de yearling à l’encolure (d’où un port de tête très atypique), s’était illustré dans le Santa Anita Derby (Gr.1) avant d’être victime d’une fracture de l’antérieur droit et de l’épaule dans le San Pasqual Handicap. Un accident qui avait ému l’Amérique entière, et dont il récupéra grâce à une inébranlable volonté de vivre. Your Host, dont la jambe droite était devenue plus courte que la gauche, a produit le hongre Kelso, le seul cheval de l’Histoire ayant décroché 5 titres de Horse of the Year aux USA !

 

Your Host, fragile et doué comme son père Alibhai, et géniteur de Kelso

 

On doit également à Alibhai la jument d’élite Flower Bowl, génitrice des Chefs de Race Graustark, His Majesty, ou encore l’excellent Traffic Judge, grand-père du vainqueur du Prix du Jockey Club (Gr.1) Rheffic. Alibhai peut se targuer d’être présent dans le pedigree de Dahlia, Danehill, Dynaformer, Elusive Quality, Kingmambo, Miesque, Pleasant Colony, Street Sense et tant d’autres, de quoi justifier une qualification de Chef de Race (version « classique ») qu’il est le seul à avoir obtenu depuis un siècle sans avoir jamais couru !


Voir aussi...