Grand Cross de Saumur pour Charmyra, Densovent sacré dans le Trophée National

26/10/2020 - Evénements
La 1e édition du Trophée National du Cross Haras du Lion s'est terminée en apothéose malgré la pluie diluvienne dans le Grand Cross de Saumur gagné pour la 2e fois par Charmyra et Thomas Beaurain qui ont tiré les larmes d'Anne-Sophie Bernier et de sa fille Agathe. Grâce à sa 2e place, Densovent remporte in extremis le Trophée National du Cross, une semaine après le mariage de son propriétaire éleveur Benoit Chevalier.

 

Encore plus de larmes de joie coulaient des yeux que les gouttes d'eau qui tombaient du ciel. Et pourtant il pleuvait beaucoup ! La dernière étape du tout 1e Trophée National du Cross - Haras du Lion, malgré le temps, malgré le covid, malgré les difficultés recontrées par les courses en terme de popularité depuis tant d'années et par le cross dans son image en particulier, restera longtemps dans les mémoires. Sous une tempête qui menaçait depuis le début de l'après-midi avant d'exploser pile au lâcher des élastiques, Charmyra, déjà gagnante de cette épreuve en 2019, a mené un bon train sous la selle de Thomas Beaurain et a remporté ce Grand Cross sur 5300 m de bout en bout. La fille de Protektor, qui n'avait pourtant pas encore montré sa meilleure forme cette année, est revenue au sommet à point nommé et a constamment repoussé les attaques de son dauphin Densovent qui l'a suivie tout le parcours.

 

 

 

Vainqueur du bon cross du printemps sur le même parours, Densovent jouait en effet gros dans ce Grand Cross de Saumur à l'automne. Lauréat du Grand Cross de Lyon-Parilly puis 5e à Lignières, il faisait une rentrée après 4 mois d'absence. Son entourage, son entraineur Adrien Lacombe et son propriétaire éleveur Benoit Chevalier, avaient tout misé sur cette course qui pouvait lui permettre de rattraper assez de points de retard pour gagner le Trophée National du Cross Haras du Lion et au passage ses 22.000 € de primes. Car le leader actuel, Drop D'Estruval doté de 40 points, n'avait disputé que 2 épreuves (pour 2 victoires à Pompadour et au Pin) et ne remplissait donc pas la conditions de 3 participations minimum. Restait à devancer Tequila Sun, absente mais tenant jusqu'alors la tête avec 31 points, mais aussi à contenir Charmyra. Car en cas de victoire de celle-ci, il fallait impérativement que Densovent garde la 2e place, sinon la belle grise aurait décroché le cocotier.

 


Remerciements à la Fédération des Courses Anjou-Maine.

 

Et finalement, c'est donc Densovent qui a comblé de joie son propriétaire éleveur Benoit Chevalier, recevant le plus beau des cadeaux de mariage une semaine après son union sacrée. Passionné depuis toujours, né et élevé à Saumur, membre du comité des courses, et co-éleveur de Densovent, Benoit Chevalier voit sa ténacité récompensée car le début de carrière de son champion n'était qu'une suite de catastrophes et d'accidents même graves jusqu'à l'automne 2019. Enfin, Densovent brisait la glace à 6 ans à Argentan, offrant sa 1e victoire à son propriétaire depuis qu'il avait repris la casaque de son défunt père. Cheval stressé, Densovent a exigé aussi beaucoup d'attention de la part de son entraineur Adrien Lacombe, qui l'a "soigné" en le promenant dans le camion tous les jours jusqu'au village pour aller chercher le pain...

 

 

De son côté, le clan Bernier profitait aussi d'un moment de liesse. Archi motivé, le jockey de Charmyra Thomas Beaurain, qui présente à 32 ans le plus beau palmarès sur le cross des jockeys d'obstacle en activité, avait fait le déplacement spécialement pour non seulement avoir une chance de gagner la course avec Charmyra tout comme l'an dernier, mais aussi s'assurer le titre de meilleur jockey du Trophée National 2020, puisqu'il n'avait que 2 points de retard. Il n'a pas hésité à faire parler la fraîcheur et la forme revenue de sa belle grise qui aime bien dominer, et à profiter de l'aisance de sa partenaire sur ce parcours rapide et technique en même temps. Avant d'arriver à Saumur en milieu de l'après-midi, Thomas Beaurain venait d'être 3e à Cholet à l'heure du déjeuner. Fils de Jean-Yves Beaurain (le partenaire d'Al Capone II), ancien gentleman-rider, il atteint désormais les 437 victoires dans sa carrière professionnelle et amateur.

 


Thomas Beaurain explose de joie au passage du poteau en selle du Charmyra après avoir remporté le Grand Cross de Saumur de bout en bout. Densovent termine 2e, ce qui lui permet de décrocher le Trophée National du Cross - Haras du Lion.


Agathe Bernier tombe en larme dans les bras de sa mère Anne-Sophie.

 

 Anne-Sophie et Agathe Bernier, mère et fille, fondaient donc en larmes après la victoire de Charmyra. Il y avait de quoi. Les Bernier travaillent en famille et savent ce que le mot travailler veut dire, eux qui ont tout construit de leur main à Thorigné d'Anjou près du Lion d'Angers. Etalonniers, éleveurs, propriétaires, entraineurs, débourreurs et pré-entraineurs, Anne-Sophie et David Bernier font tout de A à Z. Ils ont élevé Charmyra tout comme sa mère Myragentry. Ils ont eu aussi comme étalon Protektor et Myrakalu, père et père de mère. Bravo à eux ! Charmyra a 8 ans et tentera bien sûr le triplé de ce Grand Cross de Saumur en 2021.
 

 CLASSEMENT FINAL DU TROPHEE NATIONAL DU CROSS - HARAS DU LION

 

Cheval Points   Jockeys Points
DENSOVENT H.AQ. 7 a. 36   THOMAS BEAURAIN 58
TEQUILA SUN F.PS. 7 a. 32   KILIAN DUBOURG 40
VOL NOIR DE KERSER H.PS.11 a. 27   MARC-ANTOINE DRAGON 38
ULYSSE DE LOUCAS H.AQ.12 a. 16   JAMES REVELEY 36
VITADOR H.CS.11 a. 14   DAVY LESOT 32
C'LARTIST MAULDE H.AQ. 8 A. 11   ROMAIN JULLIOT 30
Unbrin De L'isle H.Aq.12 A. 10   HUGO LUCAS 28

GALERIE PHOTOS (David Le Guevel)

 


A gauche, François Thomas, le directeur commercial du Haras du Lion, et Lucien Matzinger, Président du Trophée National du Cross, ont rejoint les vainqueurs.


Avant de décrocher le titre de meilleur jockey du Trophée National du Cross - Haras du Lion 2020, Thomas Beaurain avait déjà récolté une belle moisson de champignons en repérant le parcours.


Dauphin de la course, Densovent devient le 1e champion du Trophée National du Cross !


Propriétaire éleveur de Densovent, Benoit Chevalier vient de connaitre une semaine de rêve : son mariage et le Trophée National du Cross.


 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Evénements

TNC: le Grand Cross du Pin et la tête au classement général pour Drop d'Estruval

Déjà vainqueur de la 8ème étape de Pompadour, Drop d'Estruval devient le premier concurrent à remporter deux épreuves du Trophée National du Cross - Haras du Lion, s'imposant ce dimanche dans la 11ème étape disputée sur l'hippodrome du Pin-au-Haras sous la selle de Kilian Dubourg. Il prend ainsi la tête au classement général de ce circuit. Différé complet, grande galerie photos, et caméra embarquée... A découvrir ici... 

Actualités

Grand Cross de Segré 2020: Farces Attrapes, du "jump" et de la facétie à revendre

Lauréate hier du Grand Cross de Segré pour sa deuxième sortie seulement dans cette discipline, Farces Attrapes est venue une nouvelle fois mettre à l'honneur le trio formé par le Haras de Saint-Voir de Nicolas de Lageneste, Patrick Joubert, et Gabriel Leenders, respectivement éleveurs-propriétaires pour les deux premiers, et entraîneur pour le dernier nommé, de cette fille de Kapgarde excellente sauteuse, mais diablement facétieuse.