Eric Aubrée fait le coup de 4 gagnants black-type à Auteuil

01/05/2021 - Focus Débourrage
Le samedi 30 avril restera gravé comme un jour de grâce dans la mémoire d'Erci Aubrée, l'un des tout premiers débourrreurs de France, installé en 1992 au Haras de la Placière dans la Sarthe. Il réalise son 1e coup de 4 victoires de Listed et Groupes avec ses anciens pensionnaires : Hermès Baie, Les Yeux Verts, Impressive et Yes Indeed !

 

Au début des années 90, comme depuis toujours, tous les poulains sont débourrés chez les entraineurs. Eric Aubrée, en même temps que David Lumet et le regretté Yann Poirier également dans l'ouest, fait partie des précurseurs d'une profession qui s'est tellement développée depuis qu'elle est devenue une évidence. Petit-fiils d'un stud-groom chez l'Aga Khan et fils d'un stud-groom au Haras des Sablonnets, il a monté en gentleman-rider et s'est lancé en 1992 en aménageant une vieille ferme près du Lude où il est né, devenue le Haras de la Placière. Travaillant depuis le début pour Guillaume Macaire, Benoit Gabeur et la famille Papot, il compte déjà 3 vainqueurs de Grand Steeple-Chase de Paris à son actif, Bel La Vie, Storm of Saintly et On The Go. Mais la journée du 30 avril 2021 à Auteuil représente, alors qu'il va bientôt fêter ses 30 ans d'installation, une forme d'aboutissement. Car les débourreurs pré-entraineurs ont cette particularité qu'ils conservent un lien viscéral avec les chevaux qu'ils ont eu entre leurs mains pour les premiers moments de leur apprentissage de futurs compétiteurs, sans doute un peu comme des maîtres d'école du primaire pour nos chers bambins.

 


Eric Aubrée, qui est également éleveur, ici avec Luckystar du Frêne, la mère d'Ultra Lucky.
 

 

Ainsi, Eric Aubrée peut-il revendiquer 4 vainqueurs tous black-type dans cette journée qui a commencé avec le succès de Les Yeux Verts, femelle de 3 ans par Martaline, élevée par la famille Papot et entrainée par François Nicolle, dans le Prix Girofla (Listed). Avec son équipe, Eric Aubrée a livré à son entraineur une pouliche débourrée, travaillée à 2 ans puis dressée sur les obstacles. " Cette pouliche m'a tout de suite beaucoup impressionné. Je l'ai toujours considérée comme une phénomène." Le Haras de la Placière a enchaîné sur l'équivalent pour les mâles de cette épreuve pour 3 ans, le Prix Go Ahead (Listed) avec Impressive (Kapgarde), élevé par le couple Gabeur, et entrainé par Guillaume Macaire et Hector de Lageneste pour la famille Papot. Il n'avait pas de partants dans le Prix Ingré... Dommage !

 


Les Yeux Verts (photo APRH)

 

Mais, toujours pour la famille Papot qui a aussi réussi une journée exceptionnelle, Eric Aubrée a eu la joie de voir s'imposer Hermès Baie (Crillon), un pensionnaire de François Nicolle dans le Prix Amadou (Gr.2), qu'il a travaillé et dressé sur les obstacles mais pas débourré car cet élève d'André-Jean Belloir (Haras de la Baie) près du Mont-Saint-Michel a été débourré par son fils Marin. Enfin, Le Haras de la Placière a clôturé la journée avec le succès de Yes Indeed, fille de Martaline sous la casaque de ses éleveurs, l'Ecurie Gabeur.

Bravo à lui et bien sûr à son épouse, car ils sont aussi éleveurs. Déjà naisseurs de vedettes tels Hinterland, Ultra Lucky et Smad Place, ils avaient conclu 3e de Gr.3 avec Hawaï Tree dans le Prix Hopper la veille à Compiègne !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Nadal, Bob Baffert, Kentucky Derby et Eric Aubrée...mais quel est le rapport ?

Le légendaire entraîneur américain Bob Baffert a réalisé un exploit aujourd'hui en remportant non pas un mais deux Arkansas Derby (Gr.1) ! La course était divisée en deux pelotons, qui ont été survolés par les invaincus Charlatan et Nadal. Ce dernier a été acheté à 2 ans par le français Arthur Hoyeau, et a fait un heureux avec Eric Aubrée, qui a sa tante Reform Act comme poulinière ! Explications. 

A la rencontre d'Eric Aubrée, après un week-end du Grand Steeple réussi !

Installé à la Placière, à côté de la Flèche, Eric Aubrée a connu un sacré week-end du Grand Steeple ! Il a en effet débourré les 3 premiers du prix Ferdinand Dufaure, les 2 premières du prix d'Iéna, et le gagnant du prix Stanley. Pour son compte personnel, ses 2 partants de Saint-Malo se sont placés...Un week-end de folie pour le débourreur, mais aussi éleveur, qui nous présente à l'occasion le frère de son champion Ultra Lucky, issu de Pastorius...