Les futurs espoirs #Courlais prés angevins

10/06/2021 - Focus Elevage
Co-organisatrice de l’Anjou Foal Show qui se tiendra, cette année, le 20 août, Ophélie Delaunay anime le Haras de la Courlais depuis une douzaine d’années. Regroupant 3 étalons, ses poulinières ainsi que celles de clients désirant confier le suivi gynéco, le poulinage et le sevrage à Ophélie, le Haras a accueilli, cette année, 6 foals pour son  compte. Rejoignons St-Clément-de-la-Place pour découvrir cette nouvelle génération. 

 Ophélie Delaunay et sa nouvelle génération

Fort de la réussite du 1er Anjou Foal Show, malgré un contexte on ne peut plus particulier pour lancer un nouvel évènement, Ophélie et Jérôme (son mari), réitèrent cette opération, vivement encouragés par Loïc Malivet, comme l’an dernier, à la veille du Show Lumet soit, le 20 août. Les inscriptions étant ouvertes, n’hésitez pas, Mesdames et Messieurs, à vous rapprocher d’Ophélie pour inscrire vos foals à cette présentation.
 

 
 
Mais, pour l’heure, revenons à l’élevage du Haras de la Courlais. Ayant accueilli 6 foals cette année, majoritairement des mâles, la moitié est issue des étalons maison Non Rien de Rien et Secret Singer, les 3 autres, provenant de Jeu St Eloi et Ivanhowe.
 
 
Femelle par Secret Singer et Vazabelle du Lion
 
On débute notre tour de Cour…lais par cette belle pouliche, issue de la rencontre entre Secret Singer, étalon maison, et la bonne jument de cross, l’AQPS Vazabelle du Lion. Souche tournée vers l’obstacle et le cross depuis plusieurs générations, avec des victoires sur les hippodromes de Fontainebleau, de Corlay, du Pin-au-Haras ou de Saumur, cette pouliche possède toutes les origines pour continuer le chemin tracé par sa lignée maternelle, comme paternelle. Secret Singer vient d’ailleurs de signer son 4e succès de l’année, avec Diva Secrète, à Landivisiau, après avoir ouvert l’année par la victoire de Frère Tuck, à Punchestown. Cette année, Vazabelle du Lion n’a, comme l’an dernier, pas fait beaucoup de route pour rencontrer son élu, ayant été saillie, au Haras, par Non Rien de Rien.
 

 
 
Mâle par Ivanhowe et Camas
 
Nous poursuivons avec ce mâle, de la production de Camas, déjà mère des vainqueurs Geoffrey’s Girl et Son of Camas (placé de Gr. 1 sur les claies anglaises), croisée avec Ivanhowe, qui voit sa 1ère production prendre 2 ans cette année. Cette année, Camas a rencontré l’étalon stationné à Bouquetot, Olympic Glory.
 
 
Mâle par Non Rien de Rien et Dance de Bauné
 
Pour conclure, et vous laisser poursuivre en parcourant la page élevage du Haras, nous retournons sur un joli AQPS, né de l’union  de Non Rien de Rien et Dance de Bauné. Ce foal est le 2e produit de cette poulinière, tournée vers l’obstacle, où les noms de Unagrez (Prix du Colonel d’Englesqueville à Enghien et placée à Auteuil), Derby des Bruyères (Prix Samour, à Auteuil, et Prix Saccageur à Compiègne, terminant 4e du Gr. 3 Prix La Périchole), et, un peu plus loin, Ut de Sivola (Juvenile Hurdle, Gr. 3 à Punchestown), tintent à nos oreilles aiguisées. En 2021, Dance de Bauné a été présenté à Jeu St Eloi.
 
 

 DECOUVREZ LES AUTRES PHOTOS ET FOALS DE L’ANNEE

  


On en parle dans l'article

Voir aussi...