Alexandrine #Berger vous présente les jeunes pousses des grandes souches maison !

16/07/2021 - Focus Elevage
Installée en Saône et Loire au Haras de l'Etoile du Berger, Alexandrine Berger vous ouvre ses portes pour vous présenter le cru 2021. Au haras grandissent bien sûr de proches parents de No Risk At All et Cokoriko qui ont fait l'histoire de l'ère Gallorini, mais aussi quelques foals de Jean Louis Berger, éleveur du champion Rubi Ball et père d'Alexandrine. 

Alexandrine Berger dans son Haras, en pleine discussion avec un jeune fils de Cokoriko

 

Etoile du Berger III est une jument très particulière dans la vie d'éleveur de Jean Louis Berger. Elle lui a donné Rolling Ball et l'étalon AQPS Useful, mais aussi la grand-mère d'un crack nommé Rubi Ball, qui a été le grand champion maison. Si ces souches sont encore présentes aujourd'hui au Haras de l'Etoile du Berger (sacré clin d'oeil) tenu par sa fille Alexandrine, c'est aussi tout un pan de l'histoire de Jean Paul Gallorini qui s'y trouve. Le crack entraîneur mansonnien a, avec sa compagne Alexandrine Berger, développé les familles de Cokoriko, Caesar's Palace et Chanducoq, d'un côté, accompagnées par celle de No Risk At All, Nickname, Nom de D'Là et tous les autres. Ces lignées sont parmis les plus grandes de l'obstacle et sont bien présentes au coeur de la Saône Et Loire, à quelques pas de Paray Le Monial. 

 

On s'amuse dans les prairies du Haras de l'Etoile du Berger !

 

Assez jeune puisqu'il date du début des années 2010, le Haras de l'Etoile du Berger a considérablement développé ses installations, tout en vendant beaucoup d'éléments. Il a fallu repenser la gestion de l'effectif, qui ne sera donc plus entraîné à Maisons-Laffitte, ou en tout cas pas par Jean Paul Gallorini, qui a récemment clos son immense chapitre. Les résultats de l'élevage sont eux toujours très réguliers, ayant sorti récemment un gagnant de Listed à Auteuil comme Chichi de la Vega, mais aussi d'excellents AQPS de plat comme Do Not Disturb et Gitane Bleue. Dimanche dernier, Lord Of World a ajouté une nouvelle victoire à la série en cours, sans oublier de prometteurs débuts pour une certaine Lyoko, ou encore les succès outre-Manche de Fifty Ball et Coko Beach, élèves de Jean Louis Berger, qui ont d'ailleurs grandi au Haras. 

 

Chichi de la Vega, élève maison encore placé de listed cette année à Auteuil, après avoir enlevé le prix Fifrelet (listed) en 2020 (APRH)

 

Evidemment, Alexandrine Berger peut utiliser les étalons "maison" No Risk At All, Nom de d'Là et Cokoriko, tout en cherchant à aller aux meilleurs et aux prometteurs, comme Born To Sea dans le Sud Ouest ou encore Headman, débutant chez sa "voisine" Géraldine Cillo. Prince Gibraltar a aussi été un sire utilisé cette année pour la grosse quinzaine de juments stationnées au Haras. 2 jeunes poulinières, toutes deux filles de la matronne Cardounika (mère de Cokoriko, Caesar's Palace...), à savoir Carolette et Cocoro, ont aussi rejoint les rangs pour préparer l'avenir ! En tout cas soyez en sûrs, les grandes souches du Haras de l'Etoile du Berger regardent devant elles, et se présentent à vous cette année pour découvrir les champions de demain, prêts à prendre la relève des prédécesseurs !

 

Démarrons avec un mâle de No Risk At All et Princesse Fiona. Gagnante en plat et 3e d'un prix Finot (listed), Princesse Fiona est une soeur de Princesse Kap et Prince Pretender. C'est la lointaine descendance de Newness, et ses cousins se nomment Politologue et Docteur de Ballon, rien que ça !

Une jolie pouliche désormais, par Nom de d'La et Voix de Montot. C'est la soeur de Fifty Ball, gagnant de 4 courses et placé 2e de Gr.3 cet hiver en haies. Cette élève de Jean Louis Berger descend de la fameuse matronne Etoile du Berger III. 

 

Coup de coeur pour Newcok, fils de Cokoriko et Nova Cristina. C'est le frère d'un 5e de Cambacérès nommé Nil Dream, et sa 3e mère n'est autre que Newness, d'où No Risk At All, Nom de D'la, Nickname, N'avoue Jamais...La souche s'est illustrée tout récemment avec l'invaincu Paradiso. 

 

Né en mai, ce chic poulain par Muthathir est de la même famille de Newness, et sa mère Nid d'Amour est gagnante du prix Luth Enchantée (listed) en plat !

Et on termine avec Livio, un mâle par Cokoriko et Etoile du Berger. Ce n'est pas comme son nom pourrait l'indiquer la fameuse souche d'Etoile du Berger III. Gagnante de 3 courses, sa mère est une cousine de Kario de Sormain, Drole d'Histoire et Gitane Bleue, et descend de la bonne Havane Bleue, lauréate d'un prix de Craon (Gr.1 AQPS). 

 

VOIR TOUTES LES NAISSANCES EN 2021


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Cheltenham 2021 : Allaho souffle le chaud et "Leffray" dans le Ryanair Chase !

Les "FR" ont du attendre le 3e jour du Festival de Cheltenham pour enfin s'imposer ! Le doute n'a pas été permis dans le Ryanair Chase quand Allaho s'est envolé vers la victoire sous la selle de l'inévitable Rachael Blackmore. Le géant fils de No Risk At All gagne un premier Gr.1 mérité, et met à l'honneur l'élevage familial d'Eric Leffray, bien aidé par son fils Thomas, qui avait déniché la mère Idaho Falls pour une bouchée de pain grâce à une annonce en ligne. 

134e Grand Prix de Pau : Ajas, le rayon de soleil de David Cottin

Vivant un meeting de Pau 2020-2021 des plus compliqués avec plusieurs chevaux ayant été testés positifs à la rhinopneumonie équine, David Cottin a retrouvé le sourire ce dimanche grâce à la victoire d'Ajas dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), dont le jeune trentenaire était tenant du titre depuis 2019, après l'avoir épinglé à trois autres reprises en tant que jockey. Retour sur un grand moment de sport et d'émotions !