La reine Goldikova s'est éteinte à 16 ans: Merci "Goldie" !

07/01/2021 - Grand Destin
 A 16 ans, la reine Goldikova s'est éteinte au Haras de Saint Léonard, chez ses éleveurs et propriétaires Alain et Gérard Wertheimer. Gagnante de 14 Gr.1, celle qui est l'une des meilleures mileuses de l'histoire était une phénomène, mais surtout un formidable étendard pour les courses françaises de part sa longévité, qui lui a permis de devenir une icône populaire, en France comme à l'étranger.

 

La championne Goldikova s'est éteinte à l'âge de 16 ans (APRH)

 

C'était "Goldie". Une déesse vivante qui a marqué son époque, et laissera un souvenir impérissable à tous les fans de courses. Car si Goldikova s'est éteinte, son nom résonnera encore longtemps. Mais revenons à l'origine. L'histoire de Goldikova est celle de la réussite d'un élevage tout entier. En plus d'en avoir la propriété, la famille Wertheimer a élevé la championne, et sa lignée depuis bien longtemps. Sa mère Born Gold, très modeste en course, ayant gagné seulement à Jallais, est devenu une matronne d'exception, avec 13 vainqueurs en 15 produits, dont 8 black-types. Outre la reine Goldikova, il y a eu bien sur Anodin, aujourd'hui devenu un très bon étalon au Haras du Quesnay, ou encore Galikova, gagnante de Gr.1. La réussite est aussi celle du père, Anabaa, un cheval à l'histoire rocambolesque devenu l'un des plus fameux reproducteurs français jamais connu à ce jour, et qui est mort en 2009, alors que sa merveille devenait une légende.

 

 

 

Goldikova a été placée chez Freddy Head et n'a connu qu'un seul jockey, Olivier Peslier. Invaincue à 2 ans, elle est tombée lors de la saison classique sur une autre extra-terrestre nommée Zarkava, qui la battra dans la Poule d'Essai des Pouliches, puis dans le prix de Diane, où Goldikova a terminé 3ème, sur une distance trop longue pour elle. C'est sur le mile que "Goldie" construira sa légende, gagnant déjà 3 Gr.1 à 3 ans : Le Rotschild, Le Moulin de Longchamp, et surtout la Breeders' Cup Mile à Santa Anita. Ce sera le premier de ses 3 titres consécutifs en course, ce qui lui aura permis de devenir une icone aux Etats-Unis, où elle sera sacrée 2 fois meilleure jument d'âge sur le gazon. Freddy Head nous confiait même à l'époque qu'il recevait régulièrement des coups de fil d'outre-Atlantique pour savoir comment se portait la championne !

 

Alain et Gérard Wertheimer aux côtés de Goldikova dans son jardin deauvillais, avec Freddy Head, Thierry Blaise et Régis Barbedette (APRH)

 

Au contraire de Zarkava, qui a rejoint le Haras dès la fin de sa campagne de 3 ans, "Goldie" a persévéré à 4, 5 et même 6 ans, ce qui est évidemment très rare de nos jours avec des femelles d'une telle valeur. Le meilleur exemple récent reste Enable. Le plus beau étant qu'elle n'a jamais flanché, remportant au minimum 2 Gr.1 chaque année de 3 à 6 ans. Au total, ce sera la bagatelle de 17 victoires, dont 14 Gr.1, un record pour un cheval entraîné en France. Elle a été cheval de l'année européen en 2010, et cheval d'âge de l'année européen en 2009 et 2010...  Goldikova a attiré et soulevé les foules sur les champs de courses, faisant d'elle une superstar, adulée de tous pour sa classe, son courage. Aujourd'hui, les hommages à la crack viennent de toute la planète, qui n'avait pas oublié ses envolées magistrales, et ne les oubliera pas de si tôt. Freddy Head l'avait ainsi décrite à la suite de son 3ème sacre dans la Breeders'Cup Mile: " C'est inimaginable. J'ai une chance inouïe d'entraîner une telle jument, qui est parmi les meilleurs milers de l'histoire."

 

Tout l'amour de Freddy Head pour sa plus formidable championne (APRH)


Au Haras, Goldikova a eu 7 produits, dont 5 de Galileo, ainsi qu'une femelle d'Intello et une autre de Dubawi. Cette dernière, une 3 ans inédite nommée Goldistyle, est à l'entraînement chez Carlos Laffon Parias, comme son petit frère par Galileo nommé Lehman, qui vient de prendre 2 ans. Autant de raison de rêver encore un peu ! Son premier produit, Goldikovic, qui a très peu couru, est même devenu étalon au Brésil ! A ce jour, elle s'est surtout distinguée avec Terrakova, une pouliche très douée gagnante de Gr.3 et battue d'un rien dans le prix de Diane, dont elle a terminé 3ème comme sa mère. Le premier produit de Terrakova, une femelle de 2 ans Lope de Vega, est à l'entraînement chez André Fabre. Goldikova a tout de même produit 5 femelles, de quoi perpétrer l'héritage de toute cette formidable famille Wertheimer, qui leur a apporté tant de grands moments.

 

Goldikova photographiée il y a quelques années au Haras de Saint Leonard avec son premier produit par Galileo (APRH)

 

Pierre-Yves Bureau et l'Ecurie Wertheimer ont déclaré: "C’est avec une immense tristesse que nous vous informons de la disparition de notre championne Goldikova le 5 janvier 2021. Goldikova restera dans nos mémoires comme la meilleure jument de course de l’écurie avec ses quatorze victoires de Groupe 1, parmi lesquelles un splendide Prix Jacques le Marois 2009 et son historique triplé dans la Breeders' Cup Mile." "Goldie" nous a donc quittés, et laisse un grand vide dans le paysage des courses françaises, mais nous ne garderons en tête que les émotions qu'elle nous a procurées, les plus belles qui soient, et que seulement peu de coursiers peuvent transmettre. C'est aussi l'occasion de saluer le travail de ses éleveurs, Gérard et Alain Wertheimer, Pierre Yves Bureau, tout l'équipe du Haras de Saint Léonard, son cavalier du matin Thierry Blaise, son garçon de voyage Régis Barbedette, et bien évidemment son mentor Freddy Head. Nous en oublions certainement quelques uns qui ont mis leur pierre à l'édifice, mais toutes ces personnes ont permis que la légende Goldikova s'écrive en lettres capitales. Merci championne, et puisse ton nom résonner encore très longtemps !

 

Merci Goldie (APRH)

 


Voir aussi...