Free Port Lux nouvel étalon au Haras de Cercy en 2017

15/10/2016 - Mercato des étalons
 Après avoir acquis Karaktar, le Haras de Cercy dans la Nièvre recrute un 2e étalon débutant avec le triple gagnant de Groupe Free Port Lux (1,70 m), fils d'Oasis Dream et de la gagnante de Gr.1 Royal Highness, par Monsun. Le pensionnaire de Freddy Head, racheté 650.000 € à la vente de l'Arc 2015 par Olivier Thomas le soir de son succès dans le Prix Dollar, est l'objet d'une syndication.


Free Port Lux, un bai brun d'1,70 m

Voilà qui porte à ce jour le parc étalon du Haras de Cercy dans la Nièvre à 8 unités ! Au moins, les éleveurs auront du choix entre des éléments de profils et d'âges très variés. La dernière recrue en date, est né de 2 gagnants de Gr.1 et a été l'un des meilleurs 3 ans de sa génération en 2014. Acquis 220.000 € yearling à Deauville par Freddy Head pour le compte d'un nouveau propriétaire nommé Olivier Thomas, patron du port franc du Luxembourg et qui l'a donc appelé Free Port Lux, cet élève de l'Ecurie des Monceaux et né du croisement d'Oasis Dream, champion sprinter deveu étalon vedette, et Royal Highness, fille de Monsun, lauréate du Prix de Malleret (Gr.2) à Deauville puis des Beverley D. Stakes (Gr.1) outre-Atlantique.

Malgré son physique très imposant, puisque ce bai brun toise 1,70 m, il a gagné en débutant à 2 ans mi-octobre à Longchamp. Dauphin de Gailo Chop dans le Prix La Force (Gr.3), il remporte ensuite le Prix Hocquart (Gr.3). S'il a échoué dans le Prix du Jockey-Club, ce vrai cheval de distance intermédiaire retrouvera la victoire à l'automne dans le Prix du Prince d'Orange (Gr.3) sur 2000 m, puis un an plus tard dans le Prix Dollar (Gr.2) sur 1950 m la veille de l'Arc 2015, d'où son rachat flamboyant le soir même pour 650.000 €. Avec son pedigree et ses performances de plat, mais son pysique prometteur pour l'obstacle, il sera proposé à 1800 € pour les coopérateurs, et 2000 € pour les non-coopérateurs.

Voir le communiqué de presse.


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Cercy 2016 : les 2 ans AQPS dans leurs "Ecrins"

38 participants au concours AQPS de Cercy se sont battus pour obtenir le titre recherché de meilleur 2 ans du jour. Cette année, le trophée ultime est revenu au visiteur Ecrins présenté par ses propriétaires Patrick Joubert et l’Ecurie Couderc. Ce frère de Vezelay par Network a pourtant été élevé à deux pas du Haras de Cercy où se tenait le concours chez Michèle Juhen-Cypres, une voisine. Voir les vidéos des 3 champions de chaque catégorie et les photos d’ambiance.

Semaine des Etalons : Saddler Maker, à l'irlandaise !

C'est lors du festival de Punchestown que Saddler Maker a décroché le titre dans notre challenge hebdomadaire. En confirmant sa victoire d'Aintree dans le Champion Four Year Old Hurdle (Gr.1) irlandais, Apple's Jade (élevage Coveliers) lui offre cette couronne ! On notera que le nouvel accessit au plus haut niveau d'Alpha des Obeaux (élevage Devilder et Fasquelle), 3ème du Champion Stayers Hurdle (Gr.1), et la victoire de Bourgueil (élevage d'Armaillé) sur le cross du Lion d'Angers complètent le palmarès de la semaine du fils de Sadlers Wells résidant au Haras de Cercy. Poliglote (Haras d'Etreham) n'est pas en reste : à Auteuil, nouveau succès pour Device qui enlève le Prix Amadou (Gr.2) et podium pour Politikar et Punch Nantais dans le Prix Jean Stern (Gr.2) où ils ont dû admettre la supériorité d'un fils de Turgeon, Paulougas. A Punchestown, nos étalons se sont encore mis en valeur par des performances détaillées dans le tableau. En plat, Silverwave, fils de Silver Frost (Haras de la Hetraie), est un beau dauphin de Dariyan dans le Prix Ganay (Gr.1) et Ervedya, fille de Siyouni (Aga Khan Studs), termine 2ème du Prix du Muguet (Gr.2) pour son retour à la compétition. Elusive City (Haras d'Etreham) continue lui d'accumuler les victoires un peu partout sur la planète et notamment à Maisons-Laffitte, avec Love Spirit (Prix Servane, L.). Découvrez tous les résultats ci-dessous.