Taareef au Haras des Granges: la nouvelle vidéo du seul fils de Kitten's Joy en France

27/01/2021 - Zoom Etalon
Fils du top étalon américain Kitten's Joy, dont il est le seul produit étalon en France, Taareef a rejoint le Haras des Granges de Mathieu Daguzan-Garros. Découvrez la nouvelle vidéo retraçant sa grande carrière sur le mile en France, à l'orée de la saison 2021 qui verra ses premiers yearlings sur les rings de ventes. 

 

675 000 $, c'est le prix qu'avait payé Shadwell pour s'offrir un bel alezan à la vente de yearlings de Keeneland en septembre 2014. Ce magnifique cheval allait être nommé Taareef et avait rejoint les boxes de Jean-Claude Rouget avec la carrière qu' on lui connaît ! Invaincu en 2 sorties à 2 ans, Taareef allait se révéler comme un vrai dur sur le mile, dès ses 3 ans, quand il remportera le prix Daphnis (Gr.3) puis le Qatar prix Daniel Wildenstein (Gr.2) à l'automne face aux "vieux". Il gagnera encore cette épreuve à 4 ans après une campagne pleine, qui l'avait vu également briller dans les prix Bertrand du Breuil et Messidor, mais aussi se classer 2e du prix du Moulin de Longchamp (Gr.1) du crack Ribchester, tout en défaisant Massaat, Robin Of Navan, Inns Of Court ou encore Lighting Spear. Il a également battu les gagnants de Gr.1 Zelzal et Al Wukair en carrière. En bref, Taareef était un vrai cheval de haut niveau. 

 

Taareef lors de sa victoire en 2016 dans le prix Daniel Wildenstein (APRH)

 

Grand fan de Taareef, Mathieu Daguzan-Garros lui a envoyé une jument dès sa première saison de monte en 2019 au Haras du Mézeray, et réalise son objectif en l'accueillant sur son site au Haras des Granges en 2021. Cela faisait fort longtemps qu'il le voulait dans le Sud-Ouest, et le partenariat avec Shadwell a abouti. Taareef fera donc la monte à 2500 € PV, dans une région qui appréciera sa dureté, sa classe, et son pedigree facile à croiser avec la jumenterie française. Issu d'une mère par l'américain Carson City, Taareef est dénué des courants de sang "classiques" de l'hexagone, à savoir Anabaa, Kendor et Linamix. Il est tout de même un arrière petit-fils du chef de race Sadler's Wells, via El Prado, puis son père Kitten's Joy

 

Kenneth Ramsey avec son bijou Kitten's Joy, un top étalon dont Taareef est le seul représentant au Haras en France 

 

Et oui, la particularité de Taareef est qu'il est le seul fils de Kitten's Joy stationné dans l'hexagone. Ce "self-made stallion", décrié au début aux Etats-Unis, est devenu une grande star, et le leader des reproducteurs sur le gazon au pays de l'Oncle Sam. Pourtant, le nom de Kitten's Joy s'est bien ancré en Europe, où il a laissé son empreinte avec des cracks comme Hawkbill, le phénoménal Roaring Lion, et récemment Kameko. Ce dernier, qui rentre étalon à Tweenhills Stud en 2021, a gagné les 2000 Guinées 2020 dans un temps record, battant le précédent chrono établi par Frankel. Kitten's Joy a très peu de rejetons au Haras en Europe, puisque Roaring Lion est mort après une seule saison. On compte pour l'instant Bobby's Kitten et Kameko en Angleterre, et nous avons également eu brièvement Luck of The Kitten en France. Taareef apporte donc un courant de sang difficile d'accès, à un prix très abordable. Il vous attend en 2021 chez Mathieu Daguzan-Garros !

 

PHOTOS DE TAAREEF EN 2020 (© Zuzanna Lupa)

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Fira, première sur les haies, comme Pierre Pilarski chez les Anglo-Arabes d'obstacle

Lauréate dernièrement à Tarbes du Grand Prix des Pouliches à 12.5%, la belle Fira n'a pas manqué ses débuts en haies, triomphant de la tête et des épaules dans le Prix Soumoulou, première épreuve du meeting de Pau 2020-2021, et préparatoire à la Coupe des Anglo-Arabes. La pensionnaire de Didier Guillemin permet ainsi à son propriétaire, Pierre Pilarski de s'illustrer pour la première fois en obstacle chez les Anglo-Arabes.

Grand Show Anglo 2020: l'année Santo Rini et Pierre Pilarski. Toutes les photos, vidéos et résultats

Organisé hier mardi 15 septembre à La Teste, le Grand Show Anglo 2020 a vu l'avènement du lot n°44, Santo Rini, un fils de Ragtime Pontadour présenté par le Haras des Granges, qui a été sacré Champion Suprême cette année et acheté par Pierre Pilarski lui-même, gratifiant une nouvelle fois de sa présence au plus grand événement de l'Anglo-Arabie française. Résumé, résultats, photos et vidéos ci-dessous.