Le premier partant est un gagnant pour Almanzor

26/04/2021 - Zoom Etalon
Comptant parmi les étalons de première production très attendus, le champion Almanzor ne tarde pas à ouvrir la marque. Son fils Faro de San Juan, premier produit de la précoce Fixette, a remporté dès ses débuts une course de 2 ans prisée sur l'hippodrome de Chantilly. 

A la corde, Faro de San Juan montre tout son potentiel d'emblée, et offre une 1ère victoire à Almanzor en tant qu'étalon (APRH)

 

Ce n'était pas un 26 avril, mais un 25 avril que la bonne Fixette avait ouvert son palmarès à Saint Cloud sur 900m. 5 ans et donc un jour après, son premier produit par Almanzor, Faro de San Juan, a fait de même dans le prix du Soleil de Bretagne à Chantilly, une course d'inédits de 2 ans toujours très convoitée, et qui dévoile constamment de bons éléments. Placée des prix du Bois, de Cabourg et de la Flèche, Fixette appartenait à une association entre le Haras d'Etreham et le propriétaire australien Peter Katelanis. Suite à cette belle carrière, elle avait été vendue pleine d'Almanzor pour la rondelette somme de 370 000 Gns à Tattersalls. Un an après, le mâle issu de ses oeuvres avait été acquis 160 000 Gns foal par les anciens propriétaires de la fille de Kodiac. Ce Faro de San Juan a été placé chez Francis Henri Graffard, ancien mentor de Fixette qu'on a rarement l'habitude de voir avec des 2 ans si précoces. Faro de San Juan, très signé de sa mère, a tout simplement cela dans le sang.

 

Fixette, la mère de Faro de San Juan, déjà entraînée par Francis Henri Graffard et montée par Pierre-Charles Boudot (APRH)

 

Le champion Almanzor, étalon depuis 2018 à Etreham, sort donc son premier vainqueur dès son premier partant, et envoie un signal fort, alors qu'il a une large génération d'éléments très bien nés à venir en piste. Quand bien même il avait gagné en juillet de ses 2 ans, le premier champion de Wootton Bassett n'est pas forcément attendu comme un producteur de "vites et précoces". C'est donc une belle surprise que cette victoire, et surtout une promesse de beaux résultats pour le reste de la saison. Triple gagnant de Gr.1, dont le Jockey Club, mais aussi les Irish Champion Stakes et les Champion Stakes, Almanzor a de suite été très populaire au haras comme aux ventes, et doit prendre le relais de son père, parti à Coolmore Stud. L'aventure commence parfaitement pour le champion maison de la famille de Chambure, avec ce gagnant marquant, qui pourrait bien être le premier d'une longue série...

 

Le puissant Almanzor démarre très fort 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Plan de monte 2021 : le Haras de Beaufay, entre l'Irlande et la France

Acheté en 2016 par Jiri Travnicek et "mis en route" 2 ans plus tard, une fois les travaux terminés, le Haras de Beaufay, sur la commune ornaise du Sap-André, tend à devenir un haut lieu de l’élevage français. Dirigé par Emmanuel Talvard, le haras vient de s’agrandir, tant en terres qu’en effectif. Une belle occasion de faire le tour du propriétaire, et découvrir les ambitions pour les années à venir, en jetant un œil sur le plan de monte…