Times Square, la première victoire de #Zarak en tant qu'étalon

13/07/2021 - Zoom Etalon
Né dans la pourpre, car issu de l'union du grand Dubwai et de l'illustre Zarkava, et vainqueur entre autres du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1), Zarak a eu la joie ce mardi de signer sa première victoire en tant qu'étalon, obtenue grâce à Times Square, une protégée de Christophe Ferland qui n'a pas manqué ses débuts en compétition sur le gazon de Deauville - La Touques, loin s'en faut !

Zarak, au Haras de Bonneval, lors de la Tournée des Étalons de 2018

 

Sur les sept pouliches alignées au départ du Prix de la Reine Mathilde ce mardi à Deauville, trois ne s'étaient encore jamais produites en compétition. Parmi elles, Times Square, qui n'a pu faire autrement que de solder ses grands débuts par une très plaisante victoire, acquise sous la selle du très en forme Maxime Guyon, encore auteur d'un coup de deux sur les bords de la Touques aujourd'hui. Pointée en antépénultième position après quelques mètres de course, la protégée de Christophe Ferland a ensuite accéléré en progression dans l'ultime ligne droite, parvenant à remonter une à une ses rivales, jusqu'à prendre définitivement l'avantage dans les 150 derniers mètres du parcours. Au passage du poteau d'arrivée, une longueur et quart la sépare de l'animatrice de la première heure, Lacuna (Shalaa), qui termine finalement deuxième juste devant la bonne finisseuse Sake (Siyouni).

 

Times Square, une première gagnante signée Zarak, jeune sire des Aga Khan Studs (© APRH)

 

Propriété d'un gentleman Anglais travaillant dans le secteur de l'ingénierie, Allan Belshaw, qui l'a égaelment élevée sous la bannière Times Of Wigan Ltd. (le nom de son entreprise, ndlr), Times Square offre par la même une toute première victoire en tant que père à l'un des sires des Aga Khan Studs, Zarak, dont les premiers produits prenaient 2 ans cette année. En effet, celui qui résulte du croisement entre le triple gagnant de Gr.1 (National Stakes, Irish 2.000 Guineas et Prix Jacques Le Marois) devenu top étalon Dubawi et de la non moins phénoménale Zarkava, restée invaincue au cours de ses sept sorties dont cinq fois au niveau Gr.1 (Prix Marcel Boussac, Poule d'Essai des Pouliches, Prix de Diane, Prix Vermeille et Prix de l'Arc de Ttriomphe), est entré étalon au Haras de Bonneval en 2018, après avoir porté haut les couleurs de son propriétaire-éleveur, Son Altesse l'Aga Khan.

 

Zarak, lors de sa victoire en 2017 dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1), sous la selle de son fidèle partenaire d'alors, Christophe Soumillon (© APRH)

 

Sous la férule d'Alain de Royer Dupré, il a en effet passé le poteau en tête à trois reprises, notamment dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1) et les Dubai Millenium Stakes (Gr.3) de Meydan, aux Émirats Arabes Unis, sans compter de nombreux accessits décrochés, pour la plupart, dans de prestigieuses épreuves comme les Prix Ganay (Gr.1), du Jockey-Club (Gr.1), Guillaume d'Ornano (Gr.2) et Dollar (Gr.2). Cheval compact au modèle irréprochable et avec de beaux points de force, Zarak bénéficie depuis ses débuts en tant qu'étalon du soutien inconditionnel de bien des éleveurs de France et de Navarre, mais aussi de l'étranger, ce dernier étant parvenu à saillir plus d'une centaine de poulinières à chacune de ces quatre premières saisons de monte (134 en 2018, 119 en 2019, 115 en 2020, et plus de 120 cette année).

 

Zarak, seigneur en son domaine au Haras de Bonneval de Son Altesse l'Aga Khan

 

Avec d'autres produits de sa première génération actuellement placés chez des entraîneurs connus et reconnus avec les 2 ans tels Alain de Royer Dupré, Didier Guillemin, Jean-Claude RougetYann Barberot, François Rohaut, Pia & Joakim Brandt, Pascal Bary ou encore Xavier Thomas-Demeaulte, il y a des chances pour que Zarak en vienne à se distinguer de nouveau en tant que père dans les jours et semaines à venir. Affaire à suivre...

 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Who's Who de la Vente d'Eté Arqana : les yeux du jour des canters et inspections

 A la veille de la Vente d'Eté Arqana, les 2 ans ont  foulé la PSF deauvillaise pour montrer leur jeu de jambes face à un parterre de professionnels venus (non masqués comme les dernières consignes nous le permettent en extérieur), dès ce matin, inspecter les lots cochés sur leur catalogue. Après cette session "Breeze Up", tout le monde retournait dans les différentes cours de l'Etablissement Elie de Brignac, pour continuer les inspections. Mais, qui sont-ils ? Petit florilège à découvrir...

Imagine Clermont, un très joli cadeau d'anniversaire pour le jeune Léo Roussel

Fils du top jockey Alexandre Roussel et ancienne gloire des courses de poneys, Léo Roussel a réalisé un très joli tour de force hier, sur l'hippodrome de Nort-sur-Erdre, en décrochant le jour de son 17ème anniversaire le tout premier succès de sa carrière sur le dos d'un pur-sang défendant l'entraînement de Pierre-Jean Fertillet et la casaque de Gaël Barbedette, qui a, elle aussi, brillé pour la toute première fois ce dimanche.