Papys, belges et grands espoirs : la belle passe de Konig Turf

01/09/2021 - Zoom Etalon
Etalon des plus confirmés stationné en Saône et Loire chez Géraldine Cillo, Konig Turf n'est certes plus le plus populaire auprès des éleveurs, mais continue de faire parler de lui. Il vient de sortir 3 gagnants en quelques jours, dont Gino des Dunes dans le fameux Grand Steeple de Waregem, mais aussi l'invaincu Spes Militurf, qui constitue un gros espoir pour l'avenir...

Konig Turf et sa production traversent une belle passe 

 

En 2011, Guy Cherel importait en France un quadruple lauréat de groupe sur le mile par Big Shuffle nommé Konig Turf. Il n'y avait à priori pas de quoi penser à l'obstacle, même si Big Shuffle était capable de faire des sauteurs, mais Konig Turf avait une caractéristique qui pouvait plaire aux éleveurs de la discipline : il était dur comme du bois, et avait réussi à revenir à son meilleur niveau après une fracture du boulet. Force est de constater que la pari avait été réussi, car Konig Turf avait été sacré meilleur étalon débutant en obstacle en 2015, et a depuis donné des gagnants à bon niveau à Auteuil, la meilleure étant Jubilatoire (prix des Drags Gr.2).

 

Malgré tout, Konig Turf a entamé un tour de France des Haras, tout en continuant de saillir correctement, mais sans rafler le jackpot auprès de tous les éleveurs. Aujourd'hui, il est en Saône et Loire à l'élevage Figerro chez Géraldine Cillo, qui continue de le soutenir sans faille avec de bonnes juments, tout en s'illustrant aux concours avec des foals de son étalon, comme au dernier Chaser Day. Mais si Konig Turf n'est plus l'étalon "bankable", il continue de faire parler de lui avec sa production. Un de ses meilleurs produits, Darasso, est revenu en force cet été avec 2 succès, une deuxième place de Gr.3 et une 5e place dans l'important Galway Plate. A 8 ans, il fait partie de la plus grosse génération de Konig Turf, née en 2013, qui comptait 53 poulains et pouliches. Cette fournée 2013 s'est aussi illustrée à Chateaubriant la semaine dernière grâce à Ptiturf, qui avait gagné à Auteuil dans sa prime jeunesse, et continue aujourd'hui de faire plaisir à Agathe et Adrien Fouassier, lui qui est leur seul sauteur à l'entraînement. 

 

 

Dans le même temps, Konig Turf ne compte pas que sur les "papys", et a un jeune élément qui pourrait bien le propulser plus haut encore. Bien qu'il n'ait débuté qu'à l'été de ses 4 ans à Limoges sous la casaque de son éleveur Christophe des Jamonières, Spes Militurf a enchaîné 4 succès en autant de sorties. Le poulain de Guillaume Macaire et Hector de Lageneste vole de progrès en progrès et de démonstration en démonstration, et semble sortir un peu de l'ordinaire... avec une formation en province "à la Macaire", il est désormais prêt à regarder vers Paris. Cette belle passe s'est vu couronnée avec le succès de Gino des Dunes dans le Grand Steeple de Waregem en Belgique. Le 5 ans AQPS ne fait qu'évoluer avec le temps, et laisse penser que si les Konig Turf peuvent tout à fait s'illustrer dès l'âge de 3 ans, il y a tout à gagner à les laisser venir avec l'âge ! 

 

Gino des Dunes a fait briller Konig Turf à Waregem en offrant un 10e Grand Steeple des Flandres à Patrice Quinton

 

Konig Turf a en tout cas de beaux restes à nous proposer en piste, et apparaît comme une belle affaire avec son tarif de saillie tout à fait attractif de 2200 € pour un foal mâle et 1500 € pour une femelle. Ce double tarif est très rare en France, mais populaire outre-Manche, pour attirer les petits éleveurs qui auront, quoi qu'il arrive, plus de mal encore à commercialiser ou placer les pouliches. Alors qu'il va fêter ses 20 ans au passage en 2022, Konig Turf se prépare donc pour un bel automne avec ses papys, sa star belge et son jeune espoir Spes Militurf... un mélange éclectique certes, mais l'important, c'est que ça gagne ! 

 

Presque 20 ans, mais toujours fringuant !


On en parle dans l'article

Voir aussi...