Aujourd'hui : La Teste
Breeze Up Online en direct

Plan de monte 2020: les étalons normands en vedette pour le Haras de Précolette

27/03/2020 - Focus éleveurs
Alors que le Haras de Précolette, situé en plein coeur du marais poitevin dans les Deux-Sèvres, vient tout juste de célébrer sa trente-troisième année d'existence, Jean-Paul Challet ne trahit pas sa réputation de fervent supporter d'étalons syndiqués. Ses  juments iront cette année encore à des reproducteurs basés en Normandie, dont cet ancien assureur détient un droit à la saillie. 

Jean-Paul Challet avec ses protégés du Haras de Précolette

 

L'an dernier, Jean-Paul Challet s'est particulièrement distingué dans la région normande, notamment sur le ring sablonneux du bâtiment Elie de Brignac à Deauville. En effet, lors de la dernière vente d'Élevage organisée par Arqana en décembre dernier, cet ancien assureur s'est séparé de sa jument de coeur, Grey Anatomy, la mère de Graignes (Zoffany), troisème du Critérium International (Gr.1) et quatrième de la Poule d'Essai des Poulains (Gr.1), vendue 180.000€ pour le compte de la Black Diamond Equine Corporation. Deux de ses produits ont également fait des émules au moment de passer sur le ring dont Graignes, adjugé 600.000€ lors de la vente de l'Arc pour des clients du trop tôt disparu Sébastien Le Forban, et Anatiya (Dariyan), vendue 105.000€ à la vente de yearlings d'octobre pour le compte d'Anthony Stroud, l'homme de confiance du Cheikh Mohammed Al-Maktoum. La Normandie, une région qui réussit tout particulièrement à l'homme installé sur la commune de Coulon, dans les Deux-Sèvres, et vers laquelle toutes ses juments retourneront pour y être saillies par des étalons dont Jean-Paul Challet détient un ou plusieurs droits de saillie.

 

Graignes, multiple placé de Groupes né dans les prés de Jean-Paul Challet

 

C'est ainsi qu'Indina, un produit de l'élevage des Aga Khan Studs issue de Winkle (1e Prix Vulcain, L.), pleine de Dariyan, retournera au Haras de Bonneval pour y être saillie par Zarak cette fois-ci. Ses deux premiers produits sont d'ores-et-déjà lauréats, parmi eux Irshad (Raven's Pass), un poulain de 3 ans défendant l'entraînement de Mikel Delzangles et la casaque de Son Altesse l'Aga Khan, désinvolte lauréat pour son unique tentative dans le terrain très lourd de Saint-Cloud et engagé cette année dans les belles épreuves pour 3 ans, Poule d'Essai des Poulains (Gr.1),  Prix du Jockey-Club (Gr.1) et  Grand Prix de Paris (Gr.1). À noter qu'Edina, le produit d'Epaulette dont Edina était pleine lorsqu'elle a été achetée par Jean-Paul Challet à la vente d'Élevage 2017, est actuellement à l'entraînement chez un homme particulièrement adroit avec les 2 ans, Didier Guillemin.

 

Indina

(Photo: site internet Arqana)

 

Autre jument issue d'une lignée Aga Khan, Zanatiya fait elle aussi partie des piliers du Haras de Précolette, cinq de ses sept produits étant déjà gagnants, aussi bien en plat qu'en obstacle. En effet, outre Zyzzyva (Siyouni), lauréate à deux reprises en plus d'être troisième du Prix des Chênes (Gr.3) et Zanak (Dragon Dancer), qui a offert le premier succès de l'année à son éleveur à Bordeaux-Le-Bouscat en plat, Zanatiya a également donné Zarisk (No Risk At All), gagnant à huit reprises en obstacle dont un gros handicap labellisé Listed sur la Butte Mortemart (Prix Prince d'Ecouen). Actuellement pleine de Beaumec de Houelle, cette dernière retournera au Haras de Montaigu pour y rencontrer le très en vogue No Risk At All.

 

Zanatiya

 

Hormis ces étalons confirmés et d'autres comme Morandi dont les premiers produits "sont absolument splendides", Jean-Paul Challet mise également sur la jeunesse, faisant confiance à de nouveaux arrivants sur le circuit tels City Light, promis notamment à la gagnante de Listed Hasay, la mère de la black-type Hargeisa, ou encore Roman Candle, promis à deux autres fers de lance de son élevage: Karaka, la mère du bon serviteur Karak, et Nana de Boitron, la soeur du double lauréat du Prix Roayl-Oak (Gr.1) Tac de Boistron. Taareef fait également son apparition dans le plan de monte 2020 du Haras de Précolette et est promis à Prycia, dont la mère a donné le multiple placé de Listed Genzy (Gentlewave).

 

Morandi, étalon très apprécié par Jean-Paul Challet

 

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE PLAN DE MONTE 2020


On en parle dans l'article