Plan de monte 2020 : les étalons de la Hêtraie pour Jean-Raymond Breton

02/04/2020 - Focus éleveurs
Installés en Mayenne sur la commune de Pré-en-Pail et éleveurs des bons Grand d’Auteuil, Cayo de Pail ou encore Le Prezien, Nathalie, Jean-Baptiste et Jean-Raymond Breton gèrent aujourd’hui un effectif composé de cinq juments, promises pour la plupart aux étalons du Haras de la Hetraie cette année.  

Grand d'Auteuil, Jean-Raymond Breton, Jean-Baptiste Breton et Abu Dhabi

 

À la tête d’un élevage se situant sur une colline des Alpes Mancelles et appartenant à la commune de Pré-en-Pail, Nathalie et Jean-Raymond Breton ont eu la chance depuis leur installation en 2003 d’avoir fait naître plusieurs gagnants de groupes des deux côtés de la Manche, tels Grand d’Auteuil, lauréat du Prix Renaud du Vivier – Grande Course de Haies des 4 ans (Gr.1) en 2011; Le Prezien, triple gagnant de groupes en Angleterre pour la célèbre casaque verte et or de J.P. McManus, ou encore Cayo de Pail (4 victoires dont Prix Guillaume d’Ornano, L. à Clairefontaine).

 

Grand d'Auteuil lors de sa victoire dans le Prix Renaud du Vivier (Gr.1)

 

Aujourd’hui rejoints par leur « fiston » et jockey, Jean-Baptiste, les initiateurs du suffixe « Pail » disposent également d’une antenne pour le débourrage, le pré-entraînement et l’entraînement située dans les environs d’Argentan dans l’Orne en plus de leur élevage. Un élevage qui célèbre sa dix-septième année d’existence et qui compte aujourd’hui cinq juments dont Abu Dhabi, la mère de Le Prezien, sur le point de pouliner d’un produit de Great Pretender. Jean-Raymond Breton nous a dit à son sujet: « Elle est actuellement au Haras de la Hetraie et ne devrait pas tarder à pouliner. Je ne sais pas encore à qui elle va retourner, je vais en discuter avec Pascal Noue. Mais j’aimerais bien l’envoyer à l’un de ses nouveaux venus, comme Nirvana du Berlais. J’aime beaucoup le pedigree et le rayon de celui-ci, mais surtout sa manière de se déplacer ».
 
 
 
Nirvana du Berlais, jeune étalon très plébiscité pour sa première saison de monte
 
 
Le désinvolte lauréat du Prix Cambacérès (Gr.1) 2019 pour l’entraînement d’Arnaud Chaillé-Chaillé est d’ores-et-déjà réservé pour Regina Maresca, belle jument grise à créditer de quatre victoires et douze places sur les obstacles et propre sœur de Queen Maresca, gagnante sur la Butte Mortemart en plus d’être deuxième du prix de Chambly (L.).Le Haras de la Hetraie semble être la destination privilégiée de l’Élevage de Jean-Raymond Breton pour la saison de monte 2020 car Dame de Pail, également gagnante à Auteuil, est quant à elle promise à l’illustre Kapgarde, père de nombreux champions et championnes sur les obstacles tels Milord Thomas, Feu Follet, Want Of A Nail ou encore Princess Kap pour ne citer qu’eux.
 
 
 
Kapgarde, seigneur en son domaine au Haras de la Hetraie
 
 
Même si pour l’heure rien n’est encore décidé, Peremption, la mère de Cayo de Pail, pourrait rencontrer un autre étalon débutant lui aussi au sein de l’établissement de Pascal Noue, Roman Candle, un lauréat du Prix Greffulhe (Gr.2), premier fils de Le Havre à entrer au haras et qui suscite de gros espoirs aussi bien en plat qu’en obstacle. Rosalie Malta devrait elle aussi être saillie par un autre étalon du Haras de la Hetraie en l’espèce  Bathyron, dont les premiers 3 ans vont faire leur apparition en piste cette année. À moins qu’elle ne fasse la rencontre de Chanducoq au Haras de la Barbottière, étalon dont les premiers foals sont attendus avec impatience en 2020. Le suspens reste entier !
 
 

VOIR LA JUMENTERIE DE JEAN-RAYMOND BRETON

 
 
 
 
Jean-Raymond Breton, parlant du futur avec l'un de ses protégés

On en parle dans l'article