Poliglote et Trempolino, le destin de deux ovnis si français

Vainqueur de l'Arc de Triomphe 1987 pour Paul de Moussac, Trempolino s'est éteint paisiblement au matin du 19 mars 2018 à l'âge canonique de 34 ans, au lendemain de la mort d'un de ses plus précoces rivaux au haras, le phénomène Poliglote qui a dû être euthanasié à 26 ans à Etreham. Ces 2 étalons polyvalents symbolisent parfaitement l'élevage français auquel ils ont tant apporté, alors que rien les prédestinaient à cela.

Kingmambo est mort

A l'âge de 26 ans, Kingmambo a du être euthanasié, ce mercredi, au haras de Lane's End Farm où il sera enterré. Ce chef de race, fils de la légendaire Miesque et de l'influent Mr Prospector, aura marqué l'élevage et les courses. Lauréat de trois groupe 1 à 3 ans et sur le mile, la Poule d'Essai des Poulains à Longchamp puis les St James's Palace Stakes à Ascot et enfin le Prix du Moulin de Longchamp, le représentant de la famille Niarchos est ensuite devenu un étalon international hors-norme : père du crack japonais El Condor Pasa, de la championne européenne Divine proportions ou encore de l'américain Lemon Drop Kid, pour ne citer qu'eux. Nous reviendrons plus en détails sur sa carrière en piste et au haras très prochainement.

Sunday Silence, l'affreux, sale et méchant héros de l'Arc 2014 ?

Fou dangereux et presque infirme, il avait tous les défauts et il est mort jeune. Mais une qualité immense, le talent pur, a permis a Sunday Silence de transformer l'élevage japonais, lui qui venait des Etats-Unis dont plus personne ne veut aujourd'hui du sang pourri pour le dopage américain.... Trois des petits-fils de l’américano-japonais, Sunday Silence sont arrivés en France et seront au départ du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe. Retour non pas sur le fameux film d'Ettore Scola, mais sur un destin exceptionnel. Par Xavier BOUGON.