Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle
Saratoga Springs, New York - du 05/08/2019 au 06/08/2019
The Saratoga Sale
Doncaster - du 06/08/2019 au 07/08/2019
August Sale

Fatale Béré offre son 1e Gr.1 à son père Pedro The Great aux Etats-Unis

19/08/2018 - Zoom sur
  Ancienne pensionnaire de Joël Boisnard désormais entrainée aux Etats-Unis par Leonard Powell, Fatal Béré, issue de la 1e génération du jeune étalon Pedro The Great, a remporté son 1e Gr.1 ce samedi soir sur le gazon des Del Mar Oaks en Californie. Elle offre en même temps son 1e Gr.1 à son père, à son éleveur Alain Regnier, et le 1e Gr.1 de plat à l'étranger à l'agence Osarus.

 

 

Après avoir terminé une saison de monte bien remplie avec 138 juments saillies, ce qui le place en 10e position du Rocco d'Or 2018, Pedro The Great a passé une journée de rêve le samedi 18 août 2018. Dans l'après-midi, sa fille Lagrandecatherine, né de sa 2e génération, élève du Haras de Maulepaire acquise dernièrement à réclamer par Andréas Marcialis, termine 2e du Prix du Calvados (Gr.3), chez les 2 ans à Deauville. Dans la nuit française ou l'après-midi californienne, à Del Mar qui est réputé comme le plus bel hippodrome de tous les Etats-Unis, son porte-drapeau Fatale Béré rentrait en scène dans les Del Mar Oaks (Gr.1) sur le gazon.

 

 

Achetée 14.000 € à la vente de yearlings d'Osarus à La Teste en septembre 2016, Fatale Béré, fille de la bonne jument de quinté Mofa Béré, a été élevée par Alain Regnier au Haras de la Haie Neuve à Mondevert aux portes de la Bretagne, en Mayenne. Ce dernier décroche sa première victoire de Groupe 1 alors qu'il vient de prendre sa retraite et de laisser les rennes du Haras de la Haie Neuve à Tangi Saliou. Douée et précoce, elle a gagné en débutant au Lion d'Angers, puis a conclu 3e du Critérium de l'Ouest (Listed) à Craon avant d'être vendue aux Etats-Unis, où elle a enchainé par une victoire de Listed et une 5e place dans une épreuve de la Breeders'Cup (Gr.1). Mise au vert durant l'hiver, elle avait offert pour sa rentrée en avril son 1e succès de Gr.3 à Santa Anita, mais venait de subir 2 échecs début juin dans un Gr.2 à Santa Anita et début juillet dans les Belmont Oaks Invitational (Gr.1) sur la cote Est. 

 

 

Monté très patiemment par le top jockey américain Kent Desormaux, 48 ans, qui a gagné toutes les grandes courses du pays mais subissait cette année une malédiction dans les Gr.1, Fatale Béré a progressé dans le dernier tournant puis est revenu dans les dernières foulées sur la leader Ollie's Candy, offrant un jour de gloire non seulement à son père Pedro the Great mais aussi à son entraineur franco-américain Leonard Powell, le fils de David Powell, et donc le frère de Freddy Powell d'Arqana et Richard Powell du Haras du Lieu des Champs.

 


Fatale Béré dans son box après la victoire.
 

 

Notons que cette décidément généreuse Fatale Béré offre aussi le 1e Gr.1 en plat à l'étranger pour l'agence de vente Osarus, qui avait déjà gagné Gr.1 en France avec Les Beaufs dans le Prix Royal Oak. Osarus fait d'ailleurs un bon week-end avec en plus la victoire de Listed en Angleterre du 2 ans Boitron (Le Havre), restant invaincu en 3 sorties, Lagrandecatherine (voir ci-dessus) et peut-être Simply Striking dans le Prix Morny (Gr.1), le seul partant de la course à être passé par une vente publique en France, en l'occurrence celle de La Teste où il a été acheté pour 62.000 €.

 

Résultat de recherche d'images pour "leonard powell trainer"
Leonard Powell


Rappelons que Mofa Béré a été achetée sur Poulinières.com par Jean-Luc Rouxel alors pleine de Pedro The Great. Le poulain résultant de cette saillie est yearling et sera logiquement l'une des attractions de la prochaine vente Osarus à La Teste le 4 et 5 septembre prochain.

 


On en parle dans l'article