Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Demain : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale

Le Prix de France pour le jeune Thomas Guineheux, un amateur éclairé

05/11/2016 - Focus divers
Le Prix de France, également considéré comme le Grand Steeple des Amateurs de l’arrière saison à Auteuil, est revenu au jeune Thomas Guineheux, 21 ans, étudiant en école de commerce et gagnant, il y a une semaine, du Grand Cross de Saumur. Son cheval, l’AQPS de 5 ans Bazille, a été élevé par Thierry Cypres dans la Nièvre. En partenariat avec l'étalon GEMIX.

Le retour victorieux de Thomas Guineheux et Bazille après le Prix de France 2016 ©APRH

 

Il y a une semaine, le dimanche 30 octobre 2016 exactement, le jeune gentleman-rider Thomas Guineheux montait au pied levé Hades des Mottes (élevé par l’Ecurie des Mottes) dans le Prix Patrice Lair, le Grand Cross de Saumur, en remplacement de Jessy Blandamour, tombé à la première course. Le protégé de Patrice Quinton s’est imposé de 2,5 longueurs en battant la toute bonne Diva de Teillé, tombée à la dernière haie.

 

Thomas Guineheux s'est arrêté pour nous parler de son parcours avec Bazille et celui de gentleman-rider après sa victoire dans le 116ème Prix de France sponsorisé par Gras Savoye

 

Et quand la forme est là, tout va ! Etudiant en cinquième année d’école de commerce à Boulogne-Billancourt, en master 2, Thomas Guineheux monte tous les samedis chez les débourreurs et pré-entraineurs Richard Chatel et Rachel Schoefolt qui l’ont formé sur les obstacles. C’est grâce à eux que le jeune jockey amateur à rencontrer François Nicolle et Jacques Détré qui sont respectivement l’entraineur et le copropriétaire de Bazille.

 

Les familles Détré et Cypres réunies autour de Bazille ©APRH

 

Né et élevé chez Thierry Cypres à Montigny sur Canne dans la Nièvre, Bazille (cf La Bande à Basile, la chanson Où vas-tu Basile) est né des amours entre Panoramic et Quieville, une fille de Ragmar. Son père faisait son avant dernière saison de monte avant de mourir en 2011, année de sa naissance. Sa mère n’avait pris aucun kopec en quatre courses mais s’est rattrapée au haras. Son premier produit Antijima (Anzillero) a gagné 5 courses en 10 sorties. Son deuxième poulain est le dénommé Bazille. Le troisième, ou la troisième s’appelle Castrille (Crossharbour). Cette dernière, âgée de 4 ans compte deux sorties pour l’association Laurent Viel – Thierry Cypres – David Lumet pour une deuxième place et une victoire au Pin au Haras.

 

Thomas Guineheux et François Nicolle ©APRH

 

C’est justement David Lumet qui a débourré Bazille dans son Ecurie de la Ridaudière. Il défend la casaque de Jacques Détré associé à Edward Walsh, François Seigneur et Thierry Cypres, les mêmes propriétaires que le tout bon Bipolaire. Gagnant à Fontainebleau pour ses débuts sur le steeple au printemps de ses 4 ans en 2015, Bazille restait sur une victoire dans le Prix de Ranville à Enghien, sur les haies cette fois.

 

Une constitution en acier trempé, un mental à toute épreuve et une classe indéniable, telles sont les qualités qui viennent immédiatement à l'esprit à l'évocation du nom du champion Gémix. Mais il convient d'ajouter qu'il fut aussi très précoce et doté de beaucoup de vitesse, que sa lignée mâle est ultra-classique, et que sa souche maternelle est clairement amélioratrice... Double lauréat de la Grande Course de Haies d'Auteuil Gr1, il est aujourd'hui le sauteur le plus titré au haras en France. Ses premiers foals sont nés en 2016 et ils sont splendides ! 

Gémix fait la monte au haras de Victot à 3.500 € L.F. L'Opération Millionnaire est reconduite en 2017 : pour une saillie achetée, bénéficiez de 3 saillies à -50% à utiliser jusqu'en 2020 !

 


On en parle dans l'article