Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Vente v.2 Arqana 2016 - Bilan : une affaire florissante

18/08/2016 - Ventes Ă©levages
Trois poulains ont été vendus pour 100.000€ et plus lors de la vente de yearlings v.2 Arqana 2016. Au contraire du pourcentage de vendus (73,73%) qui n’a jamais été aussi bas depuis la création de la vente, le prix moyen n’a jamais été aussi élevé : à 39.897€ en 2016. Deux fils de Siyouni ont réalisé les meilleurs prix. Destination les ventes breeze-up, leurs acheteurs nous donnent déjà rendez-vous pour les ventes en 2017. Voir tous les RESULTATS, les VIDEOS, les PHOTOS, les STATISTIQUES et les INTERVIEWS de Thierry de la Heronnière (Haras d’Ellon) et Frédéric Bragato, les vendeurs des deux premiers tops prices.

VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DE LA V.2

 

Voir toutes les statistiques de la vente de yearlings v.2.

 

 

Voir la vente du lot 440, top price de la vente v.2 2016 à 125.000€

 

De nombreux pinhookeurs ont réalisé leurs emplettes pour les ventes breeze-up 2017. Tel est le cas de Margaret O’Toole, l’acheteuse du lot 440, le top price à 125.000€ qui a battu Jean-Claude Seroul. C’est Roger Marley qui a signé le bon d’achat. Ce dernier nous a expliqué : « Nous adorons les produits de Siyouni. Nous en avions déjà préparé pour les ventes breeze-up.  Ce poulai a l’air précoce et rapide. C’est ce qui nous faut pour 2017 car il sera envoyé en Irlande à Horse Park Stud en Irlande puis partira en Grande-Bretagne à Church Farm où il sera préparé pour les breeze-up. »

Note : cette année, Church Farm a vendu 4 poulains aux ventes breeze-up d’Arqana pour une moyenne de 54.500€ dont un fils de Le Havre acheté 100.000€ par Charles Gordon-Watson.

Le fils de Siyouni est le troisième produit de la gagnante Ponte di Legno (Sinndar) et surtout un petit-fils de la toute bonne Porlezza qui avait offert un premier Gr.1 à son entraineur Yves de Nicolay, le Prix Maurice de Gheest ainsi que deux éditions du Prix du Gros-Chêne (Gr.2). Paul Hilger, qui possédait la famille et notamment Pontenuovo, sa tante lauréate du Prix de Cabourg (Gr.3), Ponte Tresa (Prix Kergorlay Gr.2), avait décidé d’arrêter son élevage basé au Haras d’Ellon. C’est justement Thierry de la Héronnière qui a acheté Ponte di Legno en association avec Alec Waugh comme il nous l’explique dans la vidéo ci-dessous.

 

Thierry de la Héronnière, vendeur du top price à 125.000€

 

Siyouni, meilleur étalon de la vente en termes de chiffre d’affaires, s’est aussi distingué grâce au lot 478. Un mâle né et élevé au Haras de Précolette chez Jean-Paul Challet dans les Deux-Sèvres et vendu par son éleveur foal pour 37.000€ en décembre 2015. A cette occasion, c’est Frédéric Bragato, un éleveur du sud-ouest associé à plusieurs qui a levé la main pour remporter l’enchère. Après une autre période d’élevage dans le sud-ouest, le poulain a été préparé pour ses ventes au Haras d’Etreham.

 

Frédéric Bragato nous explique la vente de son cheval, le lot 478 parti pour 105.000€

 

Voir la vente du lot 478, 2ème top price à 105.000€

Frédéric Bragto, un investisseur heureux

 

Ce lot 478, de la famille de la classique Zalaiyka (Poule d’Essai des Pouliches) a été adjugé 105.000€ à Jim Mc Cartan pour le compte de MC Bloodstock. A l’instar du top price, il va partir dans un premier temps en Irlande pour y être préparé pour les ventes breeze-up l’an prochain. Sa mère Zanatiya est une fille de Sinndar (le même croisement que le top price). Elle est la mère du bon Zadrak (Dragon Dancer), lauréat de deux quinté cette année et est suitée actuellement de son propre frère. Voir sa photo ici.

 

Voir la vente du lot 463 présenté par le Haras des Capucines pour le compte de Jean-Pierre Dubois et acheté 100.000€

 

Jean-Claude Rouget, troisième meilleur acheteur du jour, s’est porté acquéreur du lot 463, un fils de Declaration Of War et Super Pie (Pivotal) pour 100.000€. Brillant coursier, Declaration Of War était connu du maître entraîneur. Il avait remporté les Gr.1 Juddmonte International Stakes et Queen Anne Stakes pour Aidan O’Brien mais c’est bel et bien en France que le fils de War Front a commencé sa carrière. Alors entrainé sur le centre de Sers par Jean-Claude Rouget, ce neveu du champion Union Rags (Champagne Stakes – Belmont Stakes), est resté invaincu en deux courses sur la PSF à l’âge de 2 ans. La première à Pornichet, la seconde à Deauville !

Ce représentant de Joseph Allen a été acheté en partie par Coolmore durant l’hiver de ses 2 et 3 ans. C’est en Irlande qu’il a commencé sa carrière d’étalon à 40.000€ la saillie en 2014, son unique saison de monte en Europe puisqu’il est ensuite parti à Ashford Stud (Coolmore USA) depuis 2015.

 

Zelhia, la propre soeur du gagnant de Listed et deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.1) Maiguri ©APRH

 

Le Haras des Faunes présentait le lot 477, une propre sœur de Maiguri appartenant à l’Ecurie Jarlan. Nièce de Zalaiyka, de la même famille que le lot 478 acheté 105.000€, cette pouliche a fait tomber le marteau à 90.000€ en faveur de Sylvain Vidal, agissant pour le compte de Gérard Augustin-Normand. La fille de Panis ira d’abord à l’entrainement mais elle a surtout été achetée pour son pedigree en vue d’une future carrière de poulinière.

 

Le lot 390 porte un nom plein enthousiaste : Espoir Parfait ©APRH

 

En début de vacation, Sylvain Vidal, top acheteur de la journée, s’est également porté acquéreur du lot 390, un fils de Le Havre et d’Eviane présenté par La Motteraye Consignment nommé Espoir Parfait adjugé 85.000€ pour Gérard Augustin-Normand. Le professionnel connait bien ce poulain puisqu’il a été élevé chez lui au Haras de la Cauvinière. Ses éleveurs ne sont autre que sa femme Elisabeth Vidal et Thomas Koehler. Ce dernier est a fait élever Eclair de Lune (Marchand de Sable) à la Cauvinière, une jument chère à l’histoire de ce haras puisqu’elle leur avait apporté un premier succès de Gr.1.

 

Ce mâle de Dabirsim et Calhorra a fait afficher 85.000€ ©APRH

 

85.000€ ont également été offerts par Mandore International Agency pour se porter acquéreur du lot 498, le deuxième produit de la gagnante de Listed Calahorra (Soave) par Dabirsim. Nicolas de Watrigant a battu Marc-Antoine Berghgracht (MAB Agency) sur ce lot présenté par le Haras de Montaigu. Notons que sa sœur, d’un an son ainée, est à l’entrainement chez Xavier Thomas-Demeaulte et qu’Aliette Forien avait achetée Calahorra sortant de l’entrainement en décembre 2012 pour 38.000€ en association avec des éleveurs italiens.


On en parle dans l'article