Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

Elevage Arqana - J3 : Gabeur VS Cyprès

11/12/2017 - Ventes élevages
Alors que la journée de l’obstacle est programmée pour ce mardi, deux des tops éleveurs de la discipline se sont affrontés pour une sœur de deux gagnants de Gr.1 outre-manche. C’était un match Benoit Gabeur contre Jacky Cyprès. Voir les détails des tops, les anecdotes, résultats complets, différés et vidéos.
Zaidiyna, une jument Aga Khan au pedigree d'obstacle ©APRH
 
 
RESULTATS DU JOUR 3 & DIFFERES COMPLETS
 
 
Une longue journée attendait les protagonistes de cette vacation du lundi. Pas moins de 269 lots ont été présentés et la dynamique des deux premiers jours s’est maintenue. Près de ¾ des lots se sont vendus (74,72%) et tous les indicateurs ont suivi le mouvement. Une jument des Aga Khan Studs a été victime d’une lutte acharnée entre deux éleveurs d’obstacle. Ce match a généré le top price à 82.000€.
 
Au vue de son pedigree, Zaidiyna aurait eu sa place lors de la journée de sélection du samedi étant une fille d’Azamour et de la classique Zainta. Oui mais …! la jument âgée de 10 ans cette année n’a pour l’heure donner que deux vainqueurs. Zaidiyna a cependant été présentée à des fiancés de premiers plans comme avec Pivotal, Cape Cross ou encore Motivator. Cette année, la jument a été saillie par Olympic Glory après avoir donné naissance à un foal mâle de Born To Sea.
 
 
Voir la vente de Zaidiyna et SON PEDIGREE
 
 
Si Zainta n’a pas produit à son image, elle a néanmoins trouvé un nouveau créneau en produisant deux vainqueurs de Gr.1 sur les obstacles, chose très rare pour une lauréate du Prix de Diane et du Prix Saint-Alary. Elle-même sœur de Zaiyad, gagnant de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr.1) ainsi que du Grand-Prix d’Automne (Gr.1) à deux reprises pour la casaque de Sean Mulryan, Zainta a donné Zaynar (Daylami) en 2005 puis Zaidpour (Red Ransom) l’année suivante. Le premier avait remporté 5 courses consécutives dont deux Gr.2 et le Triumph Hurdle (Gr.1) à Cheltenham sous l’entraînement de Nicky Henderson puis un nouveau Gr.2 pour Nick Williams et le second a tout de même gagné 3 Gr.1 dont le Christmas Hurdle sous la casaque de Susannah Ricci pour Willie Mullins.
 
Voilà pour la présentation du pedigree. Alors sur le ring, une lutte sans merci a eu lieu pour se procurer ce pedigree d’obstacle. Benoit Gabeur a eu le dernier mot sur Jacky Cyprès à 82.000€. Le bon a été signé par Agence FIPS. A plusieurs reprises, les deux prétendants ont voulu arrêter de miser. Jacky Cyprès avait même enchéri à deux reprises contre l’avis de sa femme Andrée. Mais après la signature du bon d’achat, une légère confusion à régner. Sybille Gibson s’est en effet rapprochée de  Benoit Gabeur. Elle était l’une des enchérisseuses avec sa mère Aliette Forien. Elles ont proposé ensemble d’entrer dans la copropriété de la jument. Les tractations étaient tendues !
 
 
Benoit Gabeur et Sybille Gibson en pleine tractation ©APRH
 
 
Le Haras des Marais, qui a gagné Gr.1 sur les obstacles en Italie cette année avec Al Bustan, également vainqueur de Gr.3 ainsi que de Listed, a présenté le deuxième top price de la journée. Sapore di Roma (VOIR LE PEDIGREE), une jeune poulinière, pleine pour la première fois de Wootton Bassett, a été achetée 46.000€ par Howson & Houldsworth Bloodstock. Matthew Houldsworth, un jeune courtier installé à Cheltenham, a signé le bon.
 
 
Matthew Houldsworth ©APRH
 
 
Gagnante à Deauville à 3 ans en 2016 sous l’entraînement de Gianluca Bietolini, la fille de Danehill Dancer appartenait à un client italien. Sa mère Olvia a été estimée à 2 ans. Entraînée par Carlos Laffon-Parias, cette fille de Giant’s Causeway avait remporté ses deux premières courses, ce qui lui avait permis de prendre part au Prix Marcel Boussac de Rosanara, sans succès. Dès sa course suivante, Olvia s’est placée de Listed.
 
Et pour finir, saluons une nouvelle fois la performance des produits de Dabirsim puisqu’une de ses foals est partie pour 46.000€. Trois autres poulinières pleines du top jeune étalon se sont vendues 31.000€ et plus (sur 9 lots vendus à ce prix et plus). Le top price de la femelle foal en question (VOIR SON PEDIGREE) a été acheté par Meryl de Watrigant sous le nom de sa société Armeric Bloodstock en vue d’être revendue yearling en 2018. La femelle sera envoyée chez Julie Mestralet au Haras de l’Aumonerie.

On en parle dans l'article