Le Prix Maurice Gillois pour Let Me Love : le "petit bébé" devenu "reine" de toute la famille Menuet

07/11/2021 - Evénements
Fille d'Authorized élevée et entraînée par William Menuet, dont elle défend également la casaque, Let Me Love est venue offrir à ce dernier, ainsi qu'à son fidèle jockey, Olivier Jouin, une toute première victoire de Gr.1, en s'adjugeant à l'issue d'une magnifique lutte le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans, l'un des gros morceaux de ce deuxième jour des 48h de l'obstacle, à Auteuil. 

Vivez ou revivez de l'intérieur le sacre de Let Me Love et Olivier Jouin dans le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans

 

Si donner de la voix et casser du talon tu ne sais pas, la famille Menuet te montrera. Car le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont "poussé", tous ensemble et d'un seul Homme, William et Barbara Menuet, ainsi que leurs filles, Tracy et Cassandra, afin d'aider leur "petit bébé", Let Me Love, à avaler les derniers mètres du Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans (Gr.1), premier temps fort de cette deuxième journée des 48h de l'Obstacle, à Auteuil. Et cela a payé ! Car après une lutte acharnée et ô combien magnifique avec Sel Jem d'un bout à l'autre de la ligne droite de la Butte Mortemart, c'est bien cette dernière qui est parvenue à décrocher la palme, et ainsi offrir une toute première victoire de Gr.1 à son jockey, Olivier Jouin, ainsi qu'à son entraîneur, William Menuet... qui en est également l'éleveur et le propriétaire... et donc c'était la toute première participation à un Gr.1 ! Coup d'essai, coup de maître comme dirait l'autre !

 

  

 

Montée  tout d'abord en seconde partie de peoton, la partenaire d'Olivier Jouin s'est rapprochée des animateurs peu avant d'aborder une dernière fois la ligne d'en face, jusqu'à venir d'elle-même prendre la tête peu après la réception du gros open-ditch, qu'elle a magnifiquement franchi au demeurant. Sur la même ligne que Sel Jem (Masked Marvel) pour sauter la dernière haie, et au terme d'une lutte homérique avec ce dernier, Let Me Love est finalement parvenue à franchir la première le poteau d'arrivée, d'une courte tête seulement. Il s'en sera donc fallu de (très) peu pour Sel Jem, qui termine néanmoins excellent deuxième, juste devant un non moins méritant Gold Tweet (On Est Bien), qui a terminé fort pour s'octroyer le second et dernier accessit de cette épreuve, après avoir longuement fermé la marche du peloton.

 

 

Propriétaire et entraîneur donc de cette Let Me Love, qu'il façonne au quotidien avec toute l'équipe de son établissement de Chemazé, en Mayenne, William Menuet n'en demeure pas moins, et avant tout, comme l'éleveur de cette fille d'Authorized, s'étant levé une froide nuit de mars 2017 pour aider cette dernière à venir au monde. En effet, Let Me Love est le tout premier produit d'une autre jument ayant apporté de nombreux motifs de joies et de satisfaction à l'ancien jockey de Philippe Cormier-Martin, en l'espèce de Lady d'Ogenne, lauréate à neuf reprises en obstacle, notamment de l'édition 2013 du Grand Steeple-Chase de Craon (L.), déjà sous la selle d'Olivier Jouin. Native quant à elle du Sud-Ouest, car élevée à l'ouest de Pau par Jean Contou-Carrère & Yves Broca, Lady d'Ogenne est la soeur de deux autres chevaux s'étant illustrés à haut-niveau. Océan Austral tout d'abord, un autre protégé de William Menuet ayant notamment épinglé à son palmarès un Grand Cross de Fontainebleau (L.), mais aussi Uniketat, autre très bon sauteur vainqueur, pas plus tard que cette année d'ailleurs, du Grand Cross de Pau (L.) pour l'entraînement d'Hector de Lageneste & Guillaume Macaire et la monte de Felix de Giles.

 

Let Me Love, à son passage lors du National de l'Obstacle, en 2019, au Haras du Pin. Deux années plus tard, la voilà sacrée reine de l'automne des "chasers" de 4 ans !

 

Apparentée à la même souche que le non moins bon Singasinga, un gagnant du Finot des Poulains (L.) et deuxième d'un Prix Renaud du Vivier (Gr.1) devenu ensuite étalon, Let Me Love s'est tout d'abord illustrée  sur les terrains de concours, plus particulièrement au National de l'Obstacle, en 2019, où elle avait obtenu la première place de la section des pouliches de 2 ans... à l'instar de sa soeur par Motivator, Midnight Forever, cette année !  Auréolée au mieux de trois quatrièmes places en haies, à 3 ans, acquises notamment à Auteuil dans les Prix Girofla (L.) et Pelat (L.), cette dernière est parvenue à débloquer son compteur de victoires cette même année de 2020, et ce dès sa première apparition sur les gros obstacles, à Segré, qui plus est sous la selle de Tracy Menuet, l'une des deux filles de William Menuet. Préservée par son mentor, et après deux prestations encourageantes ce printemps à Angers et Compiègne, où elle a conclu à chaque fois deuxième, Let Me Love a retrouvé le chemin de la victoire à la mi-juin, sur ce même champ de courses de la Butte Mortemart. Un chemin qu'elle n'a depuis plus quitté, des haies de Clairefontaine jusqu'au gros obstacles d'Auteuil, sur lesquels elle obtenu successivement deux victoires au niveau groupe. Dans le Prix The Fellow (Gr.3) tout d'abord, à la mi-septembre, puis aujourd'hui, dans le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans, qui lui vaut donc d'être surnommée "ma reine" par tout le clan Menuet et non plus "notre petit bébé"... même si elle le restera pour toujours !.

 

RETOUR SUR LA MAGNIFIQUE VICTOIRE DE LET ME LOVE DANS L'ÉDITION 2021 DU PRIX MAURICE GILLOIS AVEC L'APRH

 

 

 Let Me Love et Olivier Jouin, impériaux sur les gros obstacles d'Auteuil

 

 Let Me Love et Sel Jem, au coude à coude

 

Il s'en sera fallu de peu, mais ce sont bien Let Me Love et Olivier Jouin qui sont parvenus à s'imposer dans le Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans (Gr.1)

 

 Olivier Jouin, chaudement félicité par Clément Lefebvre. À noter le bel esprit sportif régnant parmi les jockeys

 

 "Thumbs up" Olivier Jouin, pour sa première victoire dans un Gr.1 !

 

 Ça mérite bien un gros calin à sa partenaire, Let Me Love

 

 Debrief d'après-course, au micro de France Sire

 

On sourit pour la traditionnelle photo de famille

 

 

 William Menuet et ses quatre "femmes", Barbara son épouse, ainsi que Tracy et Cassandra, ses filles, entourant Let Me Love et Olivier Jouin

 

 William Menuet, embrassant son "petit bébé", Let Me Love, qu'il va désormais devoir surnommer "ma reine"

 

 Grand bravo à toutes et tous pour cette magnifique victoire !

PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4 ANS - AUTEUIL
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 LET ME LOVE F4 W.MENUET (S) O.JOUIN
2 SEL JEM H4 LAGENESTE & MACAIRE (S) J.CHARRON
3 GOLD TWEET H4 GAB.LEENDERS (S) C.LEFEBVRE
4 CHORAIL DEBELAIR H4 GAB.LEENDERS (S) J.REVELEY
5 LE LISTRAC H4 F.NICOLLE L.ZULIANI
PRIX MAURICE GILLOIS - GRAND STEEPLE-CHASE DES 4 ANS - AUTEUIL
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 LET ME LOVE F4 W.MENUET (S) O.JOUIN
2 SEL JEM H4 LAGENESTE & MACAIRE (S) J.CHARRON
3 GOLD TWEET H4 GAB.LEENDERS (S) C.LEFEBVRE
4 CHORAIL DEBELAIR H4 GAB.LEENDERS (S) J.REVELEY
5 LE LISTRAC H4 F.NICOLLE L.ZULIANI

Voir aussi...

Le Haras d'Etreham - Prix Bournosienne pour Hawaï du Berlais: le plus beau des hommages à Magalen Bryant

Déjà lauréate du Finot des Pouliches (L.) et du Prix Magne (Gr.3) avant ce samedi, Hawaï du Berlais, protégée d'Arnaud Chaillé-Chaillé, est parvenue à préserver son invincibilité en remportant de toute une classe avec Pierre Dubourg le Haras d'Etreham - Prix Bournosienne (Gr.2), qui, plus est, parée de la casaque de Magalen Bryant, à qui cette épreuve était également dédiée.

Prix Cambacérès et Maurice Gillois: 19 jeunes loups aux dents longues, fin prêts à en découdre

Outre le Prix La Haye-Jousselin, deux autres Gr.1 seront à l'affiche ce dimanche 7 novembre du côté d'Auteuil, à l'occasion de la deuxième journée des 48h de l'Obstacle. Tout d'abord, le Prix Maurice Gillois, dont l'issue permettra d'élire la reine ou le roi du steeple-chase chez les 4 ans, suivi du Prix Cambacérès, qui sacrera quant à lui la ou le meilleur(e) 3 ans sur les haies. Deux grands moments de sport à suivre en Facebook Live, et en partenariat avec Gemix.