Eric Feurtet rêve classique, en piste comme à l'élevage

19/11/2021 - Focus Elevage
Installé au domaine de Rymska en Saône et Loire, nommé en l'honneur de sa championne de plat qui a lancé sa carrière d'éleveur, Eric Feurtet rêve en grand pour 2022. Co-propriétaire de l'espoir classique Queen Trezy, il vous ouvre les portes de son domaine, avec chambres d'hôtes et restaurant de luxe, juste à côté d'un haras en plein développement. 

Bienvenue au Domaine de Rymska, avec le Haras, et les chambres d'hôtes et le restaurant en arrière plan 

 

La dénommée Rymska est célèbre en bien des façons, autant dans les courses qu'en restauration et chambre d'hôtes. Côté équin, c'est le nom de la toute première élève d' Eric Feurtet, achetée pour 10 000 € dans le ventre de sa mère à ARQANA. Fille de Le Havre née pour le plat, mais qui fut tout de même présentée au Chaser Day, elle a gagné sa listed en France à 2 ans avant de partir aux Etats-Unis, où elle a offert ses premiers groupes à Eric, et plusieurs places de Gr.1. En parallèle, Eric Feurtet a complètement rénové un manoir à Saint Jean De Trezy en Saône et Loire pour en faire le domaine de Rymska, un endroit somptueux avec des chambres d'hôtes et un restaurant étoilé, juste à côté de la ferme où il produit tout ce qui est proposé au restaurant ou presque, mais élève aussi ses chevaux. 

 

Eric Feurtet (à gauche), au rond de présentation avant le prix des Réservoirs (Gr.3), course dans laquelle sa bonne Queen Trezy a terminé 2e pour Carlos et Yann Lerner (aprh)

 

Après avoir eu beaucoup de juments, Eric Feurtet a opéré une réduction d'effectif pour miser sur la qualité. Il a ainsi conservé la mère de Rymska, mais aussi deux de ses filles, Belle de Trézy et Trézy Girl. On veut désormais s'orienter vers un élevage commercial, pour aller aux ventes de yearlings. Pour cela, Eric Feurtet n'a pas non plus hésité à investir sur une yearling très bien née, qui lui apporte bien des satisfactions. Acquise à ARQANA dans un partenariat avec Marion Le Ménestrel et la famille de Chambure, Queen Trezy, fille d'Almanzor et petite fille de la matrone Strawbridge In Clover, permet à son entourage de prétendre au plus grand des classiques français, le Prix de Diane (Gr.1). Entraînée par Carlos et Yann Lerner, elle vient de conclure 2e du prix des Réservoirs (Gr.3) au terme d'une fantastique ligne droite, sous les couleurs d' Eric Feurtet. On va donc passer un hiver plein de rêves au Domaine de Rymska...

 

Grand soleil au Haras, sous l'oeil attentif de Trezy Girl, soeur de Rymska gagnante en obstacle, revenue au haras pour poursuivre l'oeuvre familiale ! 

 

Dans le même temps, Eric Feurtet a poursuivi les travaux au haras, avec de nouveaux boxes de poulinages qui sont en train de voir le jour, sous la direction d'un nouveau responsable d'élevage. Ils ont volontairement fait le choix de peu saillir cette année, en envoyant 2 juments à Goken mais aussi la mère de Rysmka à Le Havre pour refaire le croisement. Un projet est aussi d'investir prochainement dans une top jument de plat, mais aussi de développer la partie obstacle, dans un secteur qui offre beaucoup d'opportunités au niveau de l'étalonnage. En attendant l'éclosion de ces nombreuses idées, on vous présente le cru 2021, avec des produits de top étalons français ! 

 

Commençons avec cette jolie pouliche par Motivator et Santa Agata. 2e du Prix Isonomy (listed) à 2 ans, Santa Agata est une soeur de l'étalon Common World, et une proche parente de l'excellent Erupt, double gagnant de Gr.1 dont le Grand Prix de Paris.

 

Poursuivons avec un mâle par Elvstroem et Tudor Court, une placée de listed en Allemagne. Elle est une soeur du gagnant de Lockinge Stakes (Gr.1) Fly To The Stars et une cousine du sextuple gagnant de groupe Glorious Journey. C'est la famille de la fameuse Highclere.

 

Et on conclut avec ce superbe fils de Le Havre et Belle de Trézy, une soeur de la championne maison Rymska, quadruple gagnante de groupes aux Etats-Unis et 2e de 2 Gr.1. On a ici reproduit le croisement avec ce joli poulain très puissant. 

 

DECOUVRIR TOUTES LES AUTRES NAISSANCES 2021 DU DOMAINE DE RYMSKA 

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Le Grand Prix de Deauville pour Glycon: la cerise sur le meeting de Jean-Claude Rouget et Cristian Demuro

Auteurs tous deux d'un très bon meeting estival de Deauville cette année, Jean-Claude Rouget et Cristian Demuro ont remporté ce dimanche la plus belle course de cette dernière journée de sport sous le soleil de Normandie, s'imposant ensemble dans le Grand Prix de la Ville (Gr.2) grâce au beau Glycon, un hongre de 4 ans de fort bonne famille, né non loin de l'hippodrome de La Touques, au Haras de Saint-Pair d'Andreas Putsch.

Weetamoo dans le Derby de l'Ouest : Olivier Peslier, toujours aussi "Magic"

Facile lauréate début juin de la préparatoire sur ce même hippodrome du Petit-Port à Nantes, Weetamoo n'a pas failli à son statut de grandissime favorite dans le Derby de l'Ouest hier, remportant avec autorité ce grand rendez-vous de la jeune génération des 3 ans sous la selle d'Olivier "Magic" Peslier qui met ainsi de nouveau à l'honneur l'association Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al-Thani/Philippe Sogorb.