Do Re Mi Fa Sol, la sonate de Philippe Decouz

23/11/2016 - Actualités
Installé depuis fin 2011 au centre d'entrainement de Chazey-sur-Ain, qui a remplacé celui de Parilly qui était sur l'hippodrome le jeune entraineur Philippe Decouz a gagné sur ses terres d'adoption le Prix du Grand Camp, une listed, avec la pouliche de 3 ans Do Re Mi Fa Sol. Drôle de destin pour un ex de France Galop.


Do Re Mi Fa Sol gagne le Prix du Grand Camp en tout quiétude sous la selle de Franck Blondel

Cela s'appelle passer de la théorie à la pratique. Pendant 6 ans, il a établi des programmes à la direction de France Galop, aux côtés de François Boulard. Et si des ex-professionnels entrent souvent dans l'institution, notamment chez les handicapeurs, le chemin inverse est très rare. " Je suis né à Paris mais ma famille est originaire de Savoie. J'ai découvert les courses à 10 ans à Aix-les-Bains et cela m'a tout de suite passionné. L'entrainement m'a toujours plu. J'adore aussi l'élevage mais l'entrainement me semble plus dynamique au quotidien.  Avant France Galop, j'ai travailllé auprès de Dominique Sepulchre. Puis, pour mieux comprendre comment on pouvait adapter la théorie à la pratique, j'ai assisté Stéphane Wattel pendant un an et demi. Ensuite, j'ai décidé de m'installer et j'ai choisi Chazey pour des raisons stratégiques et économiques, car j'ai trouvé qu'il y avait une concurrence moins intense dans le Centre-Est que dans l'Ouest ou le Sud-Ouest."

 

 

Philippe Decouz avait déjà gagné un black-type. C'était avec Impériator (Footstepsinthesand), lauréat du Prix Montenica (Listed) devant Suédois, puis 3e du Prix Djebel (Gr.3), battu courte-tête et courte-tête par Charm Spirit et Kiram, puis vendu à Hong Kong. C'était déjà sous la casaque de son plus fidèle propriétaire, Arnaud de Seyssel, dont Do Re Mi Fa Sol porte également les couleurs. Cette dernière, fille de Wootton Bassett et de la bonne jument de course Maitresse (Prix de l'Elevage), a été dénichée aux ventes d'octobre 2014 à Deauville, après qu'elle eut été rachetée par son éleveur Nicolas de Lageneste pour 31.000€. "J'avais déjà repéré la pouliche avant les ventes au Haras de Saint-Voir. En plus j'adorais sa mère, qui provient d'une excellente souche maternelle. Lorsque Do Re Mi Fa Sol a été rachetée, nous avons organisé une association entre Nicolas de Lageneste et Arnaud de Seyssel."

Gagnante à Lyon en fin d'année de 2 ans, Do Re Mi Fa Sol s'est litterallement balladée dans ce Prix du Grand Camp, sous la selle de Franck Blondel. Elle a eu le mérite de battre les mâles et ses aînés, mais elle répète tout simplement sa valeur démontrée cet été dans le Prix de Malleret (Gr.2), dont elle a conclu 3e à une encolure de la gagnante.

Note : La famille de Seyssel est très présente en région lyonnaise, et dans l'écurie de Philippe Decouz. En effet, l'entraineur travaille pour Arnaud mais est également associé avec son frère, Olivier, Président de l'hippodrome de Lyon-Villeurbanne (devenu La Soie), sur l'élevage et la propriété de Francin. Ce fils d'Air Chief Marshal est né chez Pierre de Maleiyssie-Melun, puis a été préparé yearling au Haras de Maulepaire. Il a été vendu en Irlande après 2 succès au printemps 2016 à Lyon. Arnaud et Olivier de Seyssel sont tous deux administrateurs de l'association qui préside à la destinée du Centre d'Entrainement de Chazey-sur-Ain.


On en parle dans l'article

Voir aussi...

La dernière part de Wootton Bassett en vente sur Arqanaonline.com

Wootton Bassett a récemment été syndiqueé en 50 parts dont 30 sont restées la propriété du Haras d'Etreham. La dernière part sera proposée aux enchères sur le nouveau site internet d'enchères arqanaonline.com dès le lundi 24 octobre 2016 à 15h. Dans le communiqué de presse suivant, nous apprenons entre autre que le prix de saillie de Wootton Bassett sera au minimum de 20.000€. Le Haras d'Etreham s'engage à limiter le carnet de bal de l'étalon à 130 juments par an. Lire le communiqué de presse complet.

Semaine des Etalons : Wootton bien sur et la belle année de Stormy River

Wootton Bassett et Stormy River, des étalons du Haras d'Etreham ou plutôt ex-étalon pour le second, ont dominé la semaine avec la victoire de Gr.1 d'Almanzor, un fils de Wootton Bassett, dans les Champion Stakes devenant ainsi le meilleur cheval européen! Stormy River, qui officie au Haras de Saint Arnoult chez Larissa Kneip depuis cette année réalise lui aussi une très belle année notamment grâce à sa fille Sans Equivoque, gagnante du Gr.2 Critérium de Maisons-Laffitte. Sur les obstacles, Nidor et Poliglote ont brillé dans des Gr.3 à Auteuil ce week-end tandis que les Authorized, Elusive City, Rajsaman, Silver Cross, Sinndar et Vision d'Etat se sont tous illustrés dans les Listed.

Le frère d'Almanzor en vedette à la vente d'Octobre Arqana

Ce mardi 18 octobre vers 11h, de très nombreux regards seront braqués sur le ring d'Arqana. Le demi-frère du meilleur cheval européen cette année va passer sur le ring présenté par le Haras d'Etreham qui a élevé le poulain. Ce fils de Falco est donc le demi-frère de la superstar Almanzor, il portera le lot numéro 4. Attention, son passage sur le ring ne sera à louper sous aucun prétexte ! Nous vous donnons rendez-vous sur l'antenne de FRANCE SIRE TV.