Flying Startandco, sauvé par les enfants Cyprès et le Club Mickey !

24/11/2020 - Actualités
En gagnant le prix Leopold d'Orsetti pour la dernière de Compiègne, Flying Startandco a mis à l'honneur une famille et des amis ! La famille, c'est les Cyprès, qui l'ont élevé à partir de Brownie And Co, jument sauvée par Fanny, Nicolas et Arthur, et les amis c'est Patrick Vandemoortele, dentiste du nord connu au club Mickey de Saint Jean de Monts, dont c'est le 3e cheval seulement. Encore une histoire qui ne s'invente pas, mais se vit !

Flying StartAndco, un dentiste, les Cyprès et le Club Mickey ? On vous explique tout...(APRH)

 

Il ne faut pas grand chose parfois pour que l'histoire d'un cheval devienne très belle, où tout simplement qu'elle n'existe pas ! C'est encore bien le cas avec Flying Startandco. Ce fils du très en forme Cokoriko, déjà double gagnant de listed à Auteuil et Compiègne, a remporté le prix Leopold d'Orsetti, son premier Gr.3 cet après-midi sous l'entraînement de François Nicolle. L'homme de Saint Augustin entraîne tous les chevaux de la casaque de Patrick Vandemoortele, un dentiste habitant dans le Nord. Ami de longue date de Jacques Cyprès, ils se sont retrouvés des années après grâce à leurs enfants, qu'ils emmenaient sous le doux soleil de l'Ouest au club Mickey Goéland à Saint Jean de Monts... Une histoire comme ça ne s'invente pas !

 

 

Le premier cheval de l'association a été Quart Monde, comme nous explique Patrick Vandemoortele " Jacques me disait toujours qu'on aurait un galopeur ensemble. A la base je suis éleveur hors sol et propriétaire de trotteurs. Un jour, nous sommes allés ensemble aux courses à Waregem, le jour où Quart Monde s'est gravement accidenté dans le Grand Steeple. On croyait qu'on allait le laisser au champ d'honneur, mais Jacky n'a pas voulu. Il a tranquillement remis le cheval sur pied, et je pensais le reprendre en cheval de selle, mais il allait bien, et est retourné chez François Nicolle. La suite a été très belle, avec les belles victoires dans le Président, et les participations au Grand Steeple et la Haye Jousselin. Ensuite on a Arry, qui est fragile mais doué, et Flying Startandco, qui est seulement le 3e cheval. C'est une belle histoire d'amitié, et c'est ce qui me motive dans les courses ! ". Patrick Vandemoortele a vécu une folle journée, en gagnant également comme co-éleveur à Vincennes !

Patrick Vandermoortele, ici entouré par François Nicolle et Jacques Cyprès après la victoire de Quart Monde dans le Président (APRH)

 

Une fois n'est pas coutume, Patrick est associé dans la propriété à Jacques Cyprès et François Nicolle, mais aussi à la fratrie Fanny, Nicolas et Arthur Cyprès, les enfants d'Andrée et Jacques, qui sont co-éleveurs de Flying Startandco ! La mère Brownie And Co, n'a jamais couru. Elle était très bien née, puisque soeur du gagnant de groupe Vaniteux, cousine de Vieux Morvan et fille de la bonne Expoville. Pourtant, tout a été de mal en pis pour la pauvre Brownie And Co, qui a été "sauvée" par les enfants Cyprès, comme nous l'explique Fanny: " Flying StartAndco a été nommé ainsi car j'étais aux Etats-Unis pour le Darley Flying Start lorsqu'il est né. Mon père nous avait donné chacun un bout de Brownie And Co. Elle est née un mois avant son terme, tout petite, infirme, tordue de partout...On avait interdit à notre père de l'euthanasier, et on l'a gardée poulinière, car c'était la dernière génération de Dom Alco. Elle n'a eu que 2 produits, Flying StartAndco, et sa petite soeur Gossip And Co, qui a été accidentée puis mise à l'élevage. Elle est pleine de Elliptique. Brownie And Co a été saillie à 3 ans, et ne faisait pas très envie à voir, mais bon les gênes étaient là..."

 

Fanny et Nicolas Cyprès, des éleveurs propriétaires heureux...

 

Et hop, Flying Startandco est passé tout près de ne même pas voir le jour, et Patrick Vandemoortele, qui comme on l'a compris aime les chevaux à l'histoire compliquée, est rentré dans l'association ! Il y a du chemin depuis le club Mickey sur la plage de Saint Jean de Monts ! Flying Startandco a d'emblée montré de la qualité, en gagnant le prix Finot (listed), avant d'alterner en haies et en steeple, se plaisant à Compiègne, où il glane aujourd'hui son plus beau titre ! Qu'ils soient dans la Nièvre, dans le Nord, ou même au Club Mickey, la belle bande Cyprès/Vandemoortele n'a pas fini de vivre de belles histoires à rebondissements, en tous cas espérons-le, car nous aimons bien vous les raconter ! 

 

Et n'oublions pas Arthur !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Focus Elevage

Rêves de cracks... à l'Élevage d'André Quesny

Ancien métallurgiste, transporteur équin depuis 2010, agriculteur... Le toujours très actif André Quesny aborde également la casquette d'éleveur depuis quelques années maintenant, notamment d'AQPS, lui qui est installé sur la commune de Trevol, dans l'Allier. Rencontré début septembre, ce dernier nous a présenté son nouveau cru de foals nés cette année, issus pour la plupart des étalons du haras voisin de Cercy-La-Tour.