Place du Carrousel : de Traffic Jam Ă  l'Afrique du Sud

29/04/2022 - Actualités
Elle a l'air bonne cette gagnante du Cléopatre, nommée Place du Carrousel... La pouliche qui a emmené le jumelé Al Shaqab Racing et offert un 13e titre dans l'épreuve à André Fabre est le premier produit de la bonne Traffic Jam. Cette jument parfois fantasque sous la casaque d'Alexis Adamian était par Duke Of Marmalade, un incroyable champion qui a déçu au Haras, avant de finir sa carrière et sa vie en Afrique du Sud à Drakenstein Stud. 

Place du Carrousel, au bon souvenir de Traffic Jam et l'Afrique du Sud...(aprh)

 

Passée de sa victoire de maiden à un joli succès dans le Prix Cléopatre (Gr.3) cet après-midi à Saint-Cloud, Place du Carrousel se pose comme une prétendante au Diane. Le doublé Cléopatre-Diane reste un vrai casse-tête, n'ayant plus été réalisé depuis la légendaire Pawneese en 1976. Mais le plus chic des classiques français semble un objectif tout à fait logique pour la représentante de la casaque Al Shaqab Racing, qui a d'ailleurs signé le jumelé avec Samarham, une fille de Sea The Moon née, élevée et vendue par le Haras d'Ombreville pour le compte de clients allemands. 

 

 

La gagnante, qui a d'ailleurs offert un 13e titre dans l'épreuve à son mentor André Fabre, a quant à elle grandi en Irlande à Ballylinch Stud, qui en a conservé la moitié après l'avoir vendue à Nicolas de Watrigant pour 260 000 € sur le ring d'ARQANA en 2020. Fait amusant, Place du Carrousel est à ce jour le seul produit référencé en tant qu'éleveurs de Fan et Alexis Adamian, qui avaient la mère Traffic Jam. Travaillant quasiment essentiellement avec Nicolas Clément depuis les débuts de sa casaque, Alexis Adamian a toujours eu un petit effectif, mais a investi, et ainsi touché sa première bonne jument : Traffic Jam. Très tardive mais qualiteuse, cette coursière atypique, autant capable de revenir de l'arrière que de prendre le train à son compte, lui avait offert son premier groupe dans le prix du Conseil de Paris (Gr.2) 2017, dans lequel elle portait un licol d'éthologie...

 

Traffic Jam avec Nicolas Clément, Stéphane Pasquier et Alexis Adamian lors de sa victoire de Gr.2 à Chantilly 

 

Traffic Jam venait en effet d'être déclarée non-partante dans le Royallieu lors du week-end de l'Arc, puisqu'elle s'était retournée derrière les stalles de départ. Auparavant, elle avait offert un joli moment à son propriétaire en se classant 4e du Vermeille (Gr.1), pour la première participation à un Gr.1 de la casaque. A la fin de sa carrière, Alexis Adamian a vendu une part de la jument à Ballylinch Stud (John O'Connor), et conservé le reste de sa jument de coeur. Il est d'ailleurs plutôt vendeur de ses bonnes femelles, comme Conte de Fées, qui avait été vendue plus de 400 000 € à ARQANA après avoir gagné sa listed dans le Sud-Ouest. Actuellement, Alexis Adamian a 3 chevaux chez Nicolas Clément, dont Nariman Point, la 2 ans de Traffic Jam par Dubawi, qu'il exploite à l'entraînement avec Ballylinch. Pour Place du Carrousel, Traffic Jam avait rencontré la star de John O'Connor, Lope de Vega.  

 

Duke Of Marmalade, père de Traffic Jam, rencontré en 2018 à Drakenstein Stud en Afrique du Sud 

 

Traffic Jam est une fille de Duke Of Marmalade, un immense champion Coolmore au destin tumulteux. Placé de plusieurs groupes 1, il a été le meilleur cheval d'âge de son époque, en remportant 5 Gr.1 d'affilées à 4 ans, dont les Prince Of Wale's Stakes et les King George. Rentré au haras avec un rating de très haut vol et un tarif de 40 000 €, rien ne s'est passé comme prévu, et il est parti après 5 saisons irlandaises en Afrique du Sud à Drakenstein Stud. Réputé comme le plus beau des haras du pays, au pied des montagnes dans un cadre idyllique, l'établissement de la famille Rupert l'a acheté malgré son profil classique pour réussir dans le registre de la vitesse, par son croisement Danehill/Kingmambo, mais aussi son aptitude particulière aux pistes rapides, dans lesquelles il a fait ses meilleures performances en carrière. 

 

Redécouvrir Drakenstein Stud et aussi Duke Of Marmalade 

 

En Europe, "The Duke" comme il était surnommé, a produit 4 gagnants de Gr.1 sur les longues distances : Simple Verse (St Leger), Nutan (Derby Allemand), Big Orange (Ascot Gold Cup), et Star Of Seville, justement gagnante du Prix de Diane que Place du Carrousel pourrait viser. Malgré cette production au profil de "stayer", il a plutôt réussi en Afrique du Sud jusqu'ici, notamment avec la championne Rain In Holland, qui a gagné en 2022 la "Triple Tiara", la Triple Couronne locale des pouliches, qui se compose des Guinées, du Fillie's Classic, et enfin des Oaks, qu'elle a remportés le 2 avril dernier à Turffontein. Malheureusement, Duke Of Marmalade a été mis à la retraite à l'automne dernier à cause de problèmes de santé, qui l'ont emporté peu après en novembre à l'âge de 17 ans. Il n'aura pas laissé un souvenir indélébile en Europe, mais pourrait peut-être se rappeler au bon souvenir de quelques uns en tant que père de mère de Place du Carrousel...

 

Ici par bien entourée par Nicolas de Watrigant, Mickael Barzalona, Rupert Pritchard-Gordon et Benoit Jeffroy, Place du Carrousel pourrait bien redoré le blason en Europe de son cher papy...


Voir aussi...

1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.  

Prix Noailles : Junko un hongre dans les pas de Solow, Skalleti et Cirrus des Aigles ?

Toujours tenu en très haute estime par André Fabre, Junko avait néanmoins castré en fin d’année de 2 ans. Plaisant lauréat pour ses deux premières courses à 3 ans, le fils d’Intello s’est adjugé le Prix Noailles (Gr.3). Cette victoire le propulserait parmi les favoris du Jockey Club, mais son entourage va devoir emprunter un parcours alternatif. Avant lui d’autres hongres de grand talent on sur marquer l’histoire des courses, comme Cirrus des Aigles ou Solow, lui aussi pour la casaque Wertheimer.   

Le Prix Vanteaux pour Mqse de Sévigné en souvenir de son frère Méandre

Disputé sur un rythme très sélectif, le Prix Vanteaux a souri cette année à la rentrante Mqse de Sévigné. La pouliche entraînée par André Frabre met en avant la casaque et l’élevage de la famille de Rothschild qui a connu de grandes réussites par le passé avec Méandre, le frère de Mque de Sévigné. Cette dernière offre également un premier sacre au niveau Groupe à son jeune jockeys Hugo Besnier.  

Prix Arcangues (L.) : The Way Of Bonnie en mémoire de son père Thewayyouare, ancien étalon du Haras de Corlay

Listed du jour, le Prix Arcangues est revenu à The Way Of Bonnie. Acheté yearling 800 guinées, soit moins de 1000€, The Way Of Bonnie, désormais âgé de 6 ans, a beaucoup voyagé durant sa carrière. Après des succès en Allemagne et en France, le cheval passé par les courses à réclamer, a rejoint l’Espagne. Aujourd’hui il remporte sa Listed, rendant hommage à son père Thewayyouare, qui faisait la monte au Haras de Corlay avant de mourir en 2018.