1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

28/04/2022 - Actualités
Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.  

 Miss France avait remporté les 1000 guinées pour André Fabre en 2014 ©The Times


Après avoir présenté les 2000 Guinées, place aux femelles et aux 1000 Guinées de Newmarket. Premier classique pour pouliches de 3 ans européen, cette mythique épreuve disputée sur les 1609 mètres du Rowley Mile est aussi la première étape de la Triple Couronne anglaise, avec les Oaks et le St Leger. Comme chez les mâles, les pouliches britanniques ont du mal à soutenir la comparaison avec leurs homologues irlandaises depuis une vingtaine d’année. Le maestro Aiden O’Brien a remporté cette épreuve à 6 reprises lors des 10 dernières années. Les pouliches françaises connaissent également un joli taux de réussite, puisque Special Duty s’est imposée pour Criquette Head en 2010 et Miss France pour André Fabre a brillé en 2014.  

 
 Aidan O'Brien toujours redoutabe dans les Classiques ©Independant.ie
 
 
Ce dimanche, parmi les 16 demoiselles de 3 ans alignées au départ, 2 sont entraînées en France. André Fabre et Francis-Henri Graffard ont préféré courir leurs pensionnaires dans les Guinées anglaises, plutôt que françaises (Poule d’Essai des Pouliches ), vraisemblablement du fait du tracé en ligne droite et du train plus élevé outre-Manche, pour des pouliches qui pourraient manquer de tenue à Longchamp. Malavath, actuellement proposée à 7/1 (4e favorite), est une habituée des épreuves en ligne droite. Elle a d’ailleurs signé ses 3 succès sur ce type de parcours. Excellente 2 ans (Critérium de Maisons-Laffitte Gr.2, 2e Breeders’ Cup Juvenile Filies Turf Gr.1), cette fille de Mehmas a signé une rentrée gagnante en s’imposant sur 1400 mètres à Deauville dans le Prix Imprudence (Gr.3). Sa dauphine du jour, Zellie fera également le déplacement jusqu’à Newmarket. La gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr.1) sera associée au jockey anglais Tom Marquand et fait assurément partie des pouliches à surveiller, à la cote de 10/1.
 
 
 Malavath devant Zellie à l'arrivée du Prix Imprudence ©APRH
 
 
La pouliche à battre de la course s’appelle Tenebrism. Après des débuts tonitruants dans l’une des toutes premières courses de 2 ans en mars, la fille de Caravaggio avait fait une rentrée victorieuse directement dans les Cheveley Park Stakes (Gr.1) au mois de septembre. Préservée par son mentor Aidan O’Brien, Tenebrism effectuera une nouvelle fois une rentrée dans ces Guinées, et devra tout particulièrement se méfier de sa compagne de box Tuesday. La fille de Galileo ne compte elle aussi que deux sorties au compteur mais vient de faire grosse impression à Naas fin mars. Charlie Appleby, l’entraîneur principal de Godolphin présentera lui l’expérimentée Wild Beauty qui vient de l’emporter dans une des préparatoires mi-avril. Méfiance !. 
 
 
Tenebrism sera la pouliche à battre dimanche ©Thoroughbred Daily News

 


Voir aussi...

Prix Noailles : Junko un hongre dans les pas de Solow, Skalleti et Cirrus des Aigles ?

Toujours tenu en très haute estime par André Fabre, Junko avait néanmoins castré en fin d’année de 2 ans. Plaisant lauréat pour ses deux premières courses à 3 ans, le fils d’Intello s’est adjugé le Prix Noailles (Gr.3). Cette victoire le propulserait parmi les favoris du Jockey Club, mais son entourage va devoir emprunter un parcours alternatif. Avant lui d’autres hongres de grand talent on sur marquer l’histoire des courses, comme Cirrus des Aigles ou Solow, lui aussi pour la casaque Wertheimer.   

Le Prix Vanteaux pour Mqse de Sévigné en souvenir de son frère Méandre

Disputé sur un rythme très sélectif, le Prix Vanteaux a souri cette année à la rentrante Mqse de Sévigné. La pouliche entraînée par André Frabre met en avant la casaque et l’élevage de la famille de Rothschild qui a connu de grandes réussites par le passé avec Méandre, le frère de Mque de Sévigné. Cette dernière offre également un premier sacre au niveau Groupe à son jeune jockeys Hugo Besnier.