Didier Guillemin et Pierre Pilarski réinvestissent en plat à Deauville

20/08/2019 - Découvertes
Déjà propriétaire du crack Bold Eagle au trot et de Feu Follet (Gr.1) en obstacle, Pierre Pilarski a réinvesti en plat avec son entraîneur de Mont-de-Marsan, Didier Guillemin, qui a signé le bulletin le plus cher de sa carrière, à 150.000 € pour une fille du très en vogue étalon Kingman dans la journée la plus chaude de la vente d'août 2019. Source : www.ecsso.fr

 

 Il fallait avoir "du gaz" pour mettre une enchère gagnante en ce dimanche de gloire 18 août 2019, la journée sans doute la plus chaude des ventes de Deauville depuis une 20aine d'années ! Et surtout en voulant se faire adjuger un produit de Kingman, le jeune étalon qui faisait partie des plus convoités de la journée. Entraîneur aussi remarquable qu'éclectique, maître des 2 ans mais aussi capable de gagner à Auteuil ou en Angleterre avec des Pur-sang arabes, Didier Guillemin n'a pas la chance d'entraîner pour les grandes casaques internationales, bien qu'il compte déjà de grandes victoires de prestige à son palmarès  dont 2 Gr. avec Tin Horse (Poule d'Essai des Poulains) et The Right Man (Al Quoz Sprint). Actuellement, il compte déjà 58 victoires avec 84 chevaux différents et 240 partants, soit près d'une victoire pour 4 participations !

 

 

Sans trembler, l'ancien jockey vedette a signé le bulletin le plus cher de sa vie à 150.000 € pour le lot 94, une fille de Kingman et Harem Lady, 2ème du Prix Allez France (Gr.3). " J'ai acheté pour Pierre Pilarski. Nous avions déjà acheté un cheval ici il y a 2 ans, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des espérances. On retente à nouveau notre chance. " En effet, en 2017, lors de la 3ème journée de la vente d'août, Didier Guillemin avait acheté Mr Bold (Charm Spirit) pour 100.000 € pour le compte de Pierre Pilarski, qui achetait alors son tout 1er cheval de plat. Mais ce dernier n'a jamais rien fait de bon. Heureusement, le propriétaire a immédiatement reçu une compensation quand Didier Guillemin lui a proposé en août 2018 Genmoss (Gentlewave), la crack anglo-arabe restée invaincue en 9 sorties.

En obstacle, Pierre Pilarski a fait une entrée en matière fracassante avec Fandango, Fuji Flight, Fiumicino, Al Cuarto et bien sûr Feu Follet, lauréat du Prix Alain du Breil (Gr.1) au printemps 2019 à Auteuil.


Voir aussi...

Ventes & Shows

Vente de yearlings V.2 2019: Shalaa, le tube de l'été

 Déjà star des jeunes étalons de la vente d'août, Shalaa a parachevé son oeuvre ce mardi à la V.2 en signant le top-price à 135 000 euros, avec une pouliche du Haras de la Louvière, achetée par Hervé Bunel pour Isabelle Corbani. Derrière, No Nay Never a placé 2 produits sur le podium à 120 000 euros, tandis que des rejetons de Wootton Bassett et Kendargent ont complété le top 5. Une belle conclusion à 4 jours de folie !