Vente de yearlings V.2 2019: Shalaa, le tube de l'été

20/08/2019 - Ventes & Shows
 Déjà star des jeunes étalons de la vente d'août, Shalaa a parachevé son oeuvre ce mardi à la V.2 en signant le top-price à 135 000 euros, avec une pouliche du Haras de la Louvière, achetée par Hervé Bunel pour Isabelle Corbani. Derrière, No Nay Never a placé 2 produits sur le podium à 120 000 euros, tandis que des rejetons de Wootton Bassett et Kendargent ont complété le top 5. Une belle conclusion à 4 jours de folie ! 

 

La superbe fille de Shalaa, top price du jour à 135 000 euros. (APRH)

 

 Il est jeune, il est beau, et il est bon ! Shalaa, l'étalon débutant en vogue à ces ventes d'août, a encore frappé à la V.2, par l'intermédiaire du Haras de la Louvière de Marc Violette. La pouliche qu'il présentait (lot 393), était la soeur du placé de Gr.3 More Than A Dream, et du bon gagnant In Front, de la souche de Vahorimix. C'est Alec Waugh de Jedburgh Stud, via BHB Agency, qui a signé le bon à 135 000 euros, pour le compte de Mme Isabelle Corbani, propriétaire notamment de Signs Of Blessing, et qui a des chevaux chez François Rohaut et Stéphane Wattel. Elle avait déjà réalisé le top price à 110 000 euros il y a 2 ans, avec Milord's Song. Shalaa prouve quant à lui qu'il faudra définitivement compter sur lui aux prochaines ventes, et qui sait, qu'il est déjà peut-être la nouvelle star du parc étalon français. 

 

Le lot 423, fille de No Nay Never adjugée 120 000 euros à Middleham Park Racing. (APRH)

 

 

Derrière ce top-price, ce sont 2 produits de No Nay Never qui ont brillé, achetés 120 000 euros tous les deux. La première, le lot 423, de la souche d'Iron Mask, Beautifix et Spiritfix, a été achetée par Nicolas de Watrigant pour le syndicat Middleham Park Racing. Cette écurie de groupe anglaise, est très réputée, et a dépassé les 1000 victoires ! Sous leur casaque bleue ciel avec des épaulettes oranges, il y a eu de grands chevaux de courses tel que Tormoore (National Stakes, Lockinge Stakes, QEII Stakes), ou encore Ventura Storm (St Leger) et G Force (Haydock Sprint Cup). Ce n'est donc pas à la légère que cette pouliche a été achetée! 

Quant au mâle, le lot 433, cousin de Zelzal (prix Jean Prat) et de Ibiza (prix Chloé), présenté par le Haras du Logis St Germain, c'est Laurent Benoit qui a signé le bon, et qui a indiqué que le poulain serait l'objet d'un pinhooking, et repasserait probablement aux Breeze-Up l'an prochain. 

Nicolas De Watrigant, acheteur du lot 423. (APRH)


 

 

Parmi les autres bons prix de la journée, on citera le lot 403, par Wootton Bassett, avec laquelle le Haras d'Etreham a réalisé le même croisement que Almanzor et Guildsman (3e Coventry St. Gr.2), puisqu'ils sont tous cousins. Il a été vendu 110 000 euros à Jean Marie Callier et Bertrand Le Metayer, pour le compte de David Salabi, et Walter Butler, un nouvel associé.La pouliche restera en France. Pascal Bary a mis 105 000 euros pour s'adjuger Lovera, propre soeur de la placée de Gr.3 à 2 ans Kenlova, qu'il entraîne. Elle appartiendra comme son aînée à Gérard Laboureau. Fabrice Chappet a acheté en toute fin de vente le lot 481 pour 90 000 euros, un fils du rapide Sir Prancealot, cousin de la double gagnante de Gr.3 Al Jazi. 

 

La propre soeur de Kenlova, achetée par Pascal Bary. (APRH)

 

Notons aussi les bons débuts de Goken, avec un yearling vendu 50 000 euros à Jean Claude Rouget. C'est d'ailleurs ce dernier qui a été le top acheteur aujourd'hui, avec 6 lots acquis pour un total de 292 000 euros. Il a notamment acheté pour 60 000 euros un fils du défunt The Wow Signal, présenté par le Haras de la Haie Neuve, et frère de Hurricane et Francesco Béré. Mathieu Daguzan Garros a quant à lui fait des affaires avec Paul Basquin, en lui vendant 80 000 euros le propre frère du précoce Sexy Metro

 

Le fils de Sir Prancealot, vendu 90 000 euros à Fabrice Chappet. (APRH)

 

 Au niveau des vendeurs, le Haras de la Louvière est en tête avec le top price et un chiffre d'affaires de 377 000 euros, devant le Haras de Grandcamp et le Haras des Capucines. Chez les étalons, Dabirsim est en tête avec 344 000 euros de chiffres d'affaires, devant No Nay Never et Wootton Bassett, tandis que Goken prend une très belle 4ème place pour une première aux ventes ! Encore une fois, la V.2 aura tenu toutes ses promesses. Après 4 jours de folies, on se donne rendez-vous pour les ventes OSARUS de yearlings en septembre. Nous, on se remet tranquillement de nos émotions !

 

 


Voir aussi...