10 poulinières vendues plus de 300 000 euros à la Goffs November Breeding Stock Sale

22/11/2021 - Ventes & Shows
Les 19 et 20 novembre avait lieu la très attendue November Breeding Stock Sale de Goffs en Irlande. Cette vente très apréciée des éleveurs européens proposait une nouvelle fois un catalogue de très grande qualité, composé de plusieurs mères de gagnants de Gr 1 en 2021, dont le top-price a été adjugé 825 000€. 

 

Ce samedi 20 novembre, les éleveurs venus de l’Europe entière s’étaient donné rendez-vous dans le comté de Kildare, plus précisément à  Kill West, où avait lieu la November Breeding Stock Sale organisée par Goffs. Durant deux journées, des poulinières aux pédigrées extraordinaires, mères de gagnants de Gr.1, se sont succédées sur le ring, faisant s’envoler les enchères. Le marché européen est actuellement très porteur, toutes les ventes qu’elles aient lieu en France, en Irlande ou en Angleterre affichent des résultats record. À l’image de la Tattersalls Horse In Training Sale qui avait lieu fin octobre, cette vente a une nouvelle fois été marquée par la réduction d’effectif de l’immense entité Shadwell, suite au décès de Cheikh Hamdan Al Maktoum. Parmi les quelques 459 juments vendues, 40 étaient vendues par Derrinstown Stud, qui présentait les chevaux pour Shadwell. Au total, les poulinières présentées ont été vendus pour un total d’environ 4 500 000€.
 
 
Feu Chekh Hamdan Al Makhtoum ©Racing Post
 
Godolphin, autre gigantesque entité des courses mondiales n’était pas en reste non plus avec pas moins de 59 juments et pouliches vendues, pour un total de 2 338 000€. Cinq vendeurs ont réalisé un chiffre d’affaires dépassant le million d’euros, avec parmi eux les Aga Khan Studs qui présentaient 23 de leurs juments. Les femelles de Son Altesse Aga Khan sont toujours très recherchées, et ont fait afficher un total de 1 900 000€.  Coolmore, un des autres géants de l’élevage irlandais, s’est quant à lui montré plutôt discret. MV Magnier, le « monsieur vente aux enchères » de Coolmore est reparti de Goffs avec une seule poulinière, mais non des moindres, ayant jeté son dévolu sur Garmoosha (Kingmambo) pour 430 000€, soit le 3e top-price de la vente. Garmoosha est une jument de 13 ans qui n’a jamais couru, mais qui est la fille de la championne Eswarah (gagnante des Oaks d’Epsom Gr.1), et mère de la bien connue en France Raabihah, gagnante du Prix  Pomone (Gr.2) pour J-C Rouget et la casaque de Cheikh Hamdan Al Maktoum.
 
 
Garmoosha, adjugée 430 000€ à Coolmore ©Goffs
 

 La star de cette vente aura incontestablement été Plying (Hard Spun) adjugée 825 000€. Le bon a été signé par BBA Ireland pour le compte de Yulong Investments, l’entité du chinois Yuesheng Zhang. Ce dernier est notamment propriétaire en Irlande du bon Lucky Vega (Lope de Vega), gagnant des Phoenix Stakes (Gr.1) aujourd’hui étalon. Yuesheng Zhang est propriétaire d’un immense haras en Australie. Plying, vendue ici pleine de Lope de Vega, est la mère de la championne Alcohol Free (No Nay Never), triple lauréate de Gr. 1 en 2021 pour Andrew Balding. Elle avait  été acquise il y a trois ans à cette même vente en 2018 pour seulement 21 000€ alors que Alcohol Free était foal.  

 
Plying la mère d'Alcohol Free, va rejoindre l'Australie ©Goffs
 

Côté français, le Haras des Trois Chapelles qui appartient aux époux Baileys va accueillir une nouvelle pensionnaire. Fond Words (Shamardal) une gagnante de Listed en France, pleine de Kodiac et déjà mère de 2 vainqueurs, vendue par Godolphin a été achetée 230 000€. Michel Zerolo (Oceanic Bloodstock) s’est porté acquéreur de Moonlight In Paris (Camelot), pleine du top étalon No Nay Never, âgée de 4 ans seulement, et gagnante pour John Gosen en  2020. Marc-Antoine Berghgracht a quant à lui déboursé 60 000€ pour une jument également issue de l’élevage Shadwell, Manaha (Elusive City) vendue pleine de Dark Angel, qui est de la proche famille de Myboycharlie.
 
 
Fond Words rejoindra le Haras des Trois Chapelles en Normandie ©Goffs

Voir aussi...

Goffs: le point d'Henry Beeby sur la November Foal & Breeding Stock Sale et sur toute l'année écoulée

Traditionnellement organisées au mois de novembre, comme leur nom l'indique, la November Foal Sale et la November Breeding Stock Sale de Goffs, en Irlande, ont été fusionnées cette année et se sont terminées hier au terme de quatre jours de ventes assez dynamiques, malgré le contexte actuel. Lire le communiqué d'Henry Beeby, Président-Directeur-Général du groupe Goffs, ci-dessous.