Aujourd'hui : Doncaster
December Sale
Demain : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Vente d'Elevage Arqana 2016 - Bilan Jour 4 : les Berlais en demande

07/12/2016 - Ventes élevages
Ce mardi 6 décembre 2016 avait lieu la dernière journée de la vente d'élevage Arqana 2016 spécialisée sur les pedigrees d'obstacles. Deux juments de Jean-Marc Lucas du Haras du Berlais ont réalisé les meilleurs scores dont la jeune Boréale du Berlais acquise 210.000€ par Anthony Baudouin. Voir les résultats, anecdotes, photos et différés.

VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 4

 

La dernière session de la Vente d’Elevage a vu une forte demande pour les foals, pouliches et poulinières aux pedigrees à vocation obstacle de qualité. L’année précédente, cette même journée comprenait la dispersion de 7 étalons de l’IFCE (anciennement Haras Nationaux) qui avaient réalisé 500.000€ de chiffre d’affaires. Il est donc difficile d’établir une comparaison entre les prix moyen des deux années. Cette dernière vacation 2016 atteint 1.855.000€ de chiffre d’affaires, soit justement 500.000€ de moins qu’en 2015. 76% des 150 lots présentés ont été vendus pour un prix moyen de 16.130€.

 

 

La jeune jument Boréale du Berlais, top price de la vacation d'obstacle à 210.000€ ©APRH

 

Boréale du Berlais (lot 941), jument présentée par le haras du même nom, a créé une intense émulation autour du ring et a rapidement fait monter les enchères, dépassant la barre des 200.000€. C’est finalement Anthony Baudouin (Haras du Hoguenet) qui a eu le dernier mot à 210.000€ face à la famille Papot avant de signer le bordereau d’achat sous le nom de LJ Négoce.

 

Jean-Marc Lucas du Haras du Berlais ©APRH

 

Cette fille de Presenting s’est classée seconde de Listed à Auteuil. Pleine pour la première fois du top étalon d’obstacle Saint des Saints et issue de la jument black-type Bonita du Berlais, elle provient de l’excellente famille du regretté gagnant au plus haut niveau Bonito du Berlais et de la multipe lauréate de Groupe Nikita du Berlais. Anthony Baudouin a expliqué : « Je l’ai achetée pour un jeune éleveur déjà basé chez moi, héritier d’une grande famille de l’obstacle, et qui recherchait de beaux pedigrees pour redynamiser l’élevage familial. Après avoir déjà acquis une représentante de la famille des « K » du Comte de Montesson, il tenait à entrer dans cette famille et cette jument en fournissait l’occasion. Nous avons d’ailleurs un peu dépassé le budget pour l’avoir. Nous verrons ce que nous ferons ensuite mais l’objectif sera sûrement de garder les femelles afin de développer l’élevage. »

 

Houston du Berlais ©APRH

 

C’est ensuite le courtier Richard Venn, agissant pour le compte de Yorton Farm, qui a remporté la bataille pour la jument Houston du Berlais (lot 924), également présentée par l’élevage de Jean-Marc Lucas et pleine de Masked Marvel. Cette fille de Mansonnien est issue de l’excellente reproductrice Anaïs du Berlais, mère de quatre chevaux black type en obstacle dont Madison du Berlais, gagnant à dix reprises en France et en Angleterre. Accompagné de David Futter, manager de Yorton Farm, le courtier a déclaré : « David adore cette famille et vient d’acheter Clovis du Berlais, issu du même haras pour rejoindre les anciens français Blue Bresil, Gentlewave et Sulamani à Yorton Farm. Le but des achats que nous faisons aujourd’hui [6 au total] est avant tout de soutenir les étalons maison. Les produits auront sans doute vocation à être valorisés en course, et pourquoi pas à être entrainés en France. »

 

Tornada (lot 905), jument présentée par le Haras des Granges, a fait afficher 70.000€ au tableau des enchères. Double gagnante de Listed à Auteuil dont le Prix Christian de Tredern (L.), elle est issue de Tourmaline, seconde du Prix Finot (L.) qui a aussi produit Tourwell, lauréat du Prix Achille-Fould (L.) cette année. Le courtier Guy Petit qui a signé le bon a déclaré : « Elle est pour un nouveau client français qui élevait déjà en plat et veut débuter l’élevage en obstacle. Elle est pleine de Martaline et c’est une jument black-type, elle ira donc aux étalons de cette même gamme. »

 

Le courtier s’est d’ailleurs montré très actif lors de cette dernière journée, se portant acquéreur de 15 lots pour différents clients. Il termine donc en tête du classement des acheteurs avec un total de 293.000€ de chiffre d’affaires.

Il est suivi par les acheteurs des deux top prices de la journée : la SARL JL Negoce ainsi que Richard Venn Bloodstock qui ont respectivement acheté les deux juments top prices de la journée, présentées par le Haras du Berlais. Ce dernier monte sur la première marche du podium des vendeurs aujourd’hui ayant vendu les quatre produits qu’il présentait pour un chiffre d’affaires total de 358.000€.

 

7 autres lots se sont également vendus entre 40.000€ et 45.000€. Citons dans cette gamme le lot 879, Cardline, présentée par le Haras de l'Hotellerie pour le compte de Pascal Deshayes. Cette Cette fille de Martaline pleine pour la première fois du regretté Saddler Maker est issue d'une bonne famille de l'obstacle dans laquelle on retrouve Another Sensation et Zandalee. Cardline a été achetée par Highflyer Bloodstock pour 45.000 soit le même prix que le lot 881, un foal mâle de Saint des Saints encore non nommé par Queen Place qui n'est autre que la mère du champion Hinterland et de la bonne Lofte Place. Eric Aubree du Haras de la Placière, l'éleveur de ces trois frères et soeurs présentait lui-même ce lot.

 

Le top du jour 4 à savoir Jean-Marc Lucas chez les acheteurs, l'étalons irlandais Presenting et Guy Petit chez les acheteurs (par chiffre d'affaires)


On en parle dans l'article